Le streaming a représenté 46,8 % des revenus de la musique en 2018

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
musique

Le nouveau rapport annuel de l’IFPI a été publié, annonçant les nouveaux chiffres du marché mondial de la musique. Le streaming confirme sa position de leader des sources de revenus, cumulant près de la moitié du chiffre d’affaires.

La santé financière du marché mondial de la musique s’améliore d’année en année. Le dernier rapport de l’IFPI (fédération internationale de l’industrie phonographique) confirme cela. Le chiffre d’affaires de la musique a atteint 19,1 milliards de dollars en 2018, soit une progression annuelle de 9,7 %. C’est la quatrième année consécutive que l’industrie de la musique est en croissance selon le rapport.

Presque la moitié des revenus de la musique

Dans ce rapport, nous apprenons que le streaming représente 46,8 % des revenus de l’industrie musicale, dont 37 % en provenance des morceaux écoutés dans le cadre d’un abonnement payant et 10 % des morceaux subventionnés par la publicité. Le chiffre d’affaires réalisé par le streaming musical est en croissance de 34 %. 96,8 % de cette hausse provient des abonnements payants. Les offres payantes comptaient, fin 2018, 255 millions d’abonnés.

IFPI 2018IFPI 2018
Source : IFPI

À l’inverse, les revenus en provenance des téléchargements de musique (sur iTunes par exemple) et de la vente de supports physiques (vinyles et CD) sont tous deux en baisse, de 21,2 % et 10,1 % respectivement. Cependant, ces baisses sont largement contrebalancées par la hausse du streaming. Ils ne représentent désormais que 12 % et 25 % respectivement des revenus de l’ensemble du secteur.

La vente de support physique est en seconde position derrière le streaming payant. Suivent ensuite, dans l’ordre, les droits sur les représentations publiques (concerts et shows télévisés), les téléchargements (et autres revenus digitaux), le streaming financé par la publicité, et la vente de droits musicaux (dans les films, les séries, les spots publicitaires et les jeux vidéo). Le pays le plus consommateur de musique est Les États-Unis, suivi du Japon et du Royaume-Uni. La France est cinquième.

Effet Apple Music ou effet global ?

Loin de nous l’idée d’attribuer cela à Apple Music, même si le timing de cette hausse pourrait nous le faire croire. En effet, Apple Music s’est posé comme le chantre du streaming payant en refusant de proposer un service gratuit comme celui de Spotify. L’offre d’Apple est apparue en 2014. Et depuis 2014, le marché de la musique est en hausse.

Cependant, tous les acteurs du streaming œuvrent depuis plus de 10 ans à évangéliser et démocratiser le streaming musical. Aujourd’hui, Spotify est premier, avec 87 millions d’abonnés payants. Et la progression des abonnés du Suédois n’a jamais été aussi forte que depuis l’arrivée d’Apple Music.

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.