Les smartphones BlackBerry conçus par TCL vont disparaître

Par La rédaction

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
blackberry

Le géant chinois TCL Communication annonce par la voie d’un communiqué qu’il met fin à son accord de licence avec BlackBerry concernant la production de smartphones. Un coup d’arrêt pour la société canadienne qui s’approche un peu plus de la fin de l’aventure.

Autrefois, les téléphones portables BlackBerry étaient de vrais bureaux portables pour les professionnels. Particulièrement apprécié pour leur système léger, leurs fonctions de sécurité et, bien sûr l’élément qui les a aussi démocratisés : le clavier physique AZERTY. Il faut reconnaître qu’ils étaient extrêmement pratiques pour rédiger des e-mails lors de déplacement là où les autres modèles ne leur arrivaient pas à la cheville. Mais avec l’essor des iPhone et l’engouement pour le tout tactile et pour Android, BlackBerry n’a pas résisté.

La descente aux enfers

Les mobiles à clavier ne séduisent plus autant et le grand public se passionne pour les appareils animés par le système d’exploitation de Google, Android. Apple avec ses iPhone crée un vrai engouement et rafle tout sur son passage laissant la marque canadienne avec son système propriétaire descendre dans les profondeurs du marché des smartphones. Fin 2012, sa part de marché était de 1%.

Croyant encore à la renommée de la marque, la société chinoise TCL Communication rachète les droits d’utilisation et la relance en 2016. Rappelons que TCL gère déjà la marque Alcatel. Les nouveaux smartphones BlackBerry sont alors un mélange d’Android avec l’ADN du constructeur : un clavier physique, des fonctions de sécurité et une suite logicielle pensée pour les professionnels.

De nouveaux smartphones sous Android avec clavier

Ainsi sont nés les modèles BlackBerry Krypton, KEYone et Motion. Mi 2018, TCL présente le KEY2 un mobile fonctionnant sous Android avec des fonctions de sécurité avancée, un hub professionnel et un clavier AZERTY. Une version « allégée » fut ensuite proposée sur le marché. Il s’agissait du KEY2 LE présenté pendant le plus grand salon de l’électronique grand public, à Berlin, l’IFA. L’idée était alors de séduire une clientèle essentiellement féminine avec ce mobile. Une édition Red du KEY2 a même été dévoilée lors du MWC 2019.

BlackBerry KEY2 LE

TCL jette l’éponge

Finalement, c’est sur le compte officiel de BlackBerry que la firme annonce la fin de l’ère BlackBerry/TCL. Dans ce message, l’entreprise indique que TCL Communication détient les droits d’utilisation de la marque jusqu’au 31 août 2020. Après, la société chinoise ne pourra plus vendre de mobiles portant ce nom. Cependant, TCL continuera de proposer un service client aux actuels propriétaires de smartphones BlackBerry au moins jusqu’au 31 août 2022 (où plus tard encore si la législation locale l’exige).

BlackBerry Mobile - Fin du partenariat avec TCL Communication

À moins qu’un autre fabricant ne soit intéressé pour reprendre la licence BlackBerry à son compte, cette décision sonne la fin de l’histoire des smartphones pour l’entreprise canadienne. Reste à savoir si ces activités logicielles sont assez fortes pour ne pas devoir fermer la société.

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.