promo red by sfr

Apple, Google et d'autres accusés de pratiques anti-concurrentielles pour les recrutements

Par Sofian Nouira

apple

Apple, Google, Intel, Adobe, Walt Disney Co, Intuit et Lucasfilm sont les sept sociétés accusées par la justice américaine d'avoir passé un pacte de non-agression pour le recrutement de leurs salariés respectifs.

Sept compagnies parmi les plus plus florissantes du secteur High-Tech aux États-Unis vont se retrouver devant le tribunal de San José en Californie rapporte Bloomberg. Les compagnies en question sont Apple, Google, Intel, Adobe, Walt Disney Co, Intuit et Lucasfilm.

Suite à de multiples plaintes d'employés ayant travaillé pour ces sociétés, elles sont accusées par la juge Lucy H. Koh d'avoir passé des accords pour ne pas débaucher leurs employés respectifs. Or, aux États-Unis plus qu'ailleurs, on ne plaisante pas avec ce genre d'infractions qui entrave la concurrence. La juge prend l'affaire tellement au sérieux qu'elle a indiqué que même si certaines des plaintes qu'elle a reçu ne sont pas valides à l'heure actuelle, elle va donner une chance aux plaignants de les reformuler.

Les amendes pourraient s'élever à des centaines de millions de dollars selon l'un des avocats des plaignants. De toutes les sociétés accusées, seul Google s'est fendu d'un bref communiqué, arguant qu'il ne s'est « jamais privé de recruter activement et de manière agressive les meilleurs éléments des sociétés concurrentes »

Partagez cet article

  • LinkedIn

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.