promo red by sfr

Pour l'ANFR : 92% des antennes Free Mobile émettent bien

Par Stéphane Deschamps

free mobile

Le rapport d'étape de l'ANFR, sur les résultats des mesures relatives à la couverture effective des réseaux de l'opérateur Free Mobile, indique notamment que parmi les stations contrôlées, 423 d’entre elles (92%) ont été constatées en émission.

Les antennes Free Mobile fonctionnent-elles ? A cette question l'Arcep a déjà répondu par l'affirmative après avoir à nouveau mesuré le réseau du quatrième opérateur. Du côté des mesures relatives à la couverture effective des réseaux de l'opérateur Free Mobile effectuées par l'Agence nationale des fréquences (ANFR), un rapport d'étape publié par LePoint nous en dit plus sur le réseau de Free Mobile.

L'Agence nationale des fréquences a contrôlé 459 stations, soit environ la moitié des stations déclarées prêtes à émettre auprès de l’Agence. Voici les premiers résultats :

1/ Il apparaît tout d’abord que le nombre d’antennes déclarées prêtes à émettre s’est stabilisé à partir d’octobre 2011 (955 sites en octobre, 979 en février). Ce nombre diffère de celui communiqué récemment à l’ARCEP qui serait de 735 stations en « service opérationnel », plus faible de 25 %. Parmi les stations contrôlées, 423 d’entre elles (92 %) ont été constatées en émission. En supposant que les taux restent stables pour les stations restant à inspecter, le total des relais en émission devrait approcher le total de 900.
Les cartes indiquent que Free Mobile a implanté bon nombre de ses stations de manière très espacée. Cela diffère de la logique classique de déploiement d’un réseau et accroît la dépendance de l’opérateur envers le réseau de France Télécom Orange, avec lequel l’itinérance est possible.

2/ Environ 10 % des stations constatées en émission n’ont pu rendre le service de voix et 15 % n’ont pu fournir le service de téléchargement demandé. Il convient toutefois de relativiser cette constatation car ces stations n’ont probablement pas été déclarées comme « opérationnelles » auprès de l’ARCEP.

3/ Par ailleurs, seules 70 % des stations de l’opérateur en émission sont entrées spontanément en interaction avec le mobile portant une carte Free. Ce chiffre appelle deux commentaires :
• Il est atypique que moins de trois quarts des connexions spontanées se réalisent avec le relais
de l’opérateur situé à proximité du contrôleur ;
• Ce chiffre de 70 % apparaît comme un maximum, compte tenu du protocole de mesure utilisé.

4/ L’ANFR a enfin constaté que lorsqu’un terminal connecté au réseau d’Orange rejoint la zone de couverture de Free Mobile, il semble s’écouler environ 30 minutes avant qu’il ne cherche à rallier le réseau de Free Mobile. Or, ce délai, pour un téléphone en itinérance, est usuellement beaucoup plus bref. En conséquence, lorsqu’un téléphone Free Mobile bascule sur le réseau de France Télécom Orange, il est susceptible d’y rester longtemps compte tenu de ce délai inhabituel et de la configuration du réseau de Free Mobile. Il conviendra d’approfondir l’analyse de ce point.

L’ANFR remettra son rapport final à la fin du mois de mars 2012.

Partagez cet article

  • LinkedIn
Promo

Série Limitée jusqu’au 01/12/2020

reste 12h 10m

illimité 60 Go

Appels illimités

SMS/MMS illimités

Internet 60 Go

Free Mobile

19,99 € 10,99 € VALABLE A VIE

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.