v
promo red by sfr

Free Mobile pourrait détruire jusqu'à 10.000 emplois chez ses concurrents

Par Stéphane Deschamps

free mobile

Le président de l'Arcep, Jean-Ludovic Silicani, a indiqué lors d'un point presse que l'arrivée de Free Mobile pourrait détruire jusqu'à 10.000 emplois chez ses concurrents.

Les temps s'annoncent difficiles chez les opérateurs mobiles historiques. L'arrivée des offres low-cost de Free Mobile pourrait en effet détruire jusqu'à 10.000 emplois chez ses concurrents, selon les propos de Jean-Ludovic Silicani, président de l'Arcep.

Comme le rapporte l'AFP, si l'on tient compte du nombre d'emplois que représente le secteur: de 130.000 à 170.000, et qu'on tient compte du fait que 3% des employés en moyenne partent à la retraite chaque année, « sur deux ans, ça fait 6% donc 10.000 emplois, donc on estime qu'ils peuvent le faire sans licenciement », a poursuivi Jean-Ludovic Silicani.

Les opérateurs ont par ailleurs déjà annoncé qu'ils prévoyaient une baisse de leur chiffre d'affaires pour l'année 2012, et leur intention de procéder à des plans d'économies à l'image de Bouygues Telecom qui a Bouygues Telecom a dévoilé, fin février, un plan de 300 millions d'euros d'économies de coûts pour faire face à la baisse attendue de son chiffre d'affaires de l'ordre de 10 %en 2012.

Partagez cet article

  • LinkedIn

illimité 100 Go

Appels illimités

SMS/MMS illimités

Internet illimité

Free Mobile

19,99 €

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.