image de couverture lesmobiles

Intel équiperait de 5 à 10 % des smartphones en 2015

Par La Rédac LesMobiles - 22 mai 2012 à 18:27
D'après le PDG d'ARM, Intel pourrait s'octroyer de 5 à 10 % du marché des smartphones d'ici 2015. Mais dans le même temps, l'arrivée de Windows 8 permettrait à ARM de lui rendre la pareille en mettant la main sur 10 à 20 % du marché des PC portables.
Alors que le Xolo 900, le premier smartphone équipé d'un chipset Intel, vient à peine de voir le jour en Inde, Warren East n'hésite pas à prédire que le fondeur de Santa Clara aura une part de marché (PdM ) pour les smartphones comprise entre 5 % et 10 % d'ici 2015, dans des propos rapportés par le site du Wall Street Journal. Une prédiction d'autant plus étonnante qu'elle vient du CEO (PDG) d'ARM, l'entreprise dont les architectures de chipsets dominent de manière insolente le monde de la mobilité et qui est en concurrence frontale avec Intel.

Même si une part de marché comprise entre 5 % et 10 % peut sembler assez faible pour une entreprise comme Intel qui écrase tout sur son passage dans le monde des ordinateurs, elle représenterait tout de même une belle réussite en trois ans seulement. Car aujourd'hui, Intel est tout simplement absent du marché de la mobilité. Il ne ménage toutefois pas ses efforts pour y revenir.

Néanmoins, cet état de fait est loin d'inquiéter Warren East. Ce dernier ne manque pas de souligner que de son côté, ARM entend se tailler une part allant de 10 à 20 % dans le marché des ordinateurs portables. En effet, la société va certainement grandement profiter de l'apparition d'une version compatible ARM de Windows 8. Une première dans l'histoire du système d'exploitation de Microsoft.

Si le fait qu'ARM arrive à grappiller plus de 10 % du marché des ordinateurs portables nous semble tout à fait plausible, les choses vont s'avérer plus compliquées pour Intel. Tout géant du High-Tech qu'il soit, Intel est en effet seul contre tous puisqu'il dessine l'architecture de ses chipsets et processeurs qu'il fabrique ensuite. ARM de son côté ne fait que licencier ses architectures à des constructeurs comme Qualcomm, Texas Instruments, ST-Ericsson et surtout Apple et Samsung. Les deux duettistes optimisant eux-même les chipsets ARM que l'on trouve dans leurs appareils mobiles, il n'y a aucune chance qu'ils délèguent à Intel leurs produits phare.

Avis des internautes

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à réagir !

Les guides et comparatifs
image guide Smartphones moins de 200 euros
image Guide trois smartphones xiaomi populaires