Google avoue être très en retard sur le marché des tablettes, malgré la Nexus 7 (Android)

Par Sofian Nouira

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
google

Pour la première fois, Eric Schmidt, l'ancien PDG et désormais ambassadeur de Google, a reconnu que les tablettes sous Android peinaient encore à décoller. Et ce malgré l'excellente santé de la Nexus 7.

À l'occasion de la conférence de presse de Motorola, désormais dans le giron de Google, Eric Schmidt, l'ambassadeur du géant de la recherche, a avoué que sa société accusait un certain retard sur le marché des tablettes. Une déclaration qui s'apparente à un doux euphémisme à la vue des derniers chiffres.

En effet, sur le nombre impressionnant de 1,3 million d'activations quotidiennes d'appareils sous Android, seules 70 000 d'entres elles concernent des tablettes. Ce qui représente à peine plus de 5 % des activations journalières. Et encore, il ne faut pas oublier que la tablette Nexus 7 récemment lancée par Google vient gonfler significativement ces statistiques. Car d'après les premières estimations, il se serait écoulé pas moins de trois millions de Nexus 7 en 90 jours, ce qui équivaut à peu près à 33 000 activations par jour. Soit près de la moitié du total pour les tablettes Android !

Même s'il était clair que Google restait à la traîne sur ce segment comparé à l'iPad d'Apple, nous imaginions tout de même qu'entre les Galaxy Tab de Samsung, les Transformers d'Asus et la flopée d'ardoises bon marché sous Android, les chiffres de ventes seraient un peu plus élevés. Quoi qu'il en soit, c'est bien la première fois que l'un des officiels de Google reconnait que la firme de Moutain View accuse un retard certain dans ce domaine. Et la sortie des tablettes sous Windows 8 ne devrait rien arranger à l'affaire…

Google Nexus 7
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.