Prise en main de la tablette Asus VivoTab RT : le concept Transformer, d'Android à Windows

Prise en main de la tablette Asus VivoTab RT : le concept Transformer, d'Android à Windows

Par La Rédac LesMobiles - 31 octobre 2012 à 17:0
Nous étions chez Asus il y a quelques jours pour tâter la nouvelle gamme de produits sous Windows 8 et Windows RT. La compagnie en a profité pour renommer sa gamme : on ne parlera donc pas de Transformer Pad quand il s’agira de Windows RT, mais bien de VivoTab.

Tout savoir sur : Prise en main de la tablette Asus VivoTab RT : le concept Transformer, d'Android à Windows

Cette gamme se décline en plusieurs modèles, de plusieurs tailles et configurations différentes, mais évidemment, tout ne nous concerne pas. Nous avons un peu discuté à la rédaction et nous avons estimé qu’il serait légitime sur un site dédié à la mobilité de traiter uniquement de Windows RT, le système d'exploitation de Microsoft en version ARM. Cela nous limite donc cette fois à la VivoTab RT, puisque le reste est clairement trop encombrant pour entrer dans notre ligne éditoriale. Du coup, VivoTab RT, quoi qu’est-ce ?

D’abord, c’est une tablette tactile qui ressemble à s’y méprendre à une Transformer Pad. Vous retrouverez les lignes de l’ardoise sous Android et peu ou prou la même configuration : du Tegra 3, 32 Go de stockage, 2 Go de RAM, un appareil photo 8 mpx et une webcam 2 mpx, un emplacement microSDHC, un port USB 2.0 sur le dock et un port HDMI sur la tablette. Evidemment, comme vous l’aurez noté dans cette liste énumérative, la grande particularité de ce modèle sera de se transformer en véritable petit netbook. Enfin, « petit » par la taille et pas par le prix : il faudra compter 699€ pour avoir la tablette avec son dock clavier – ce qui est nettement plus cher qu’un netbook de 10 pouces équipé de la version complète de Windows 8, par exemple.



Mais alors en pratique, cela vaut quoi ? Eh bien nous n’aurons pas la prétention de vous proposer un test complet, mais la petite bête semble s’en sortir fort bien pour faire tourner la version RT de l’OS de Microsoft. Pas de surprise : le clavier est le même que sur les Transformer et l’expertise d’Asus en la matière se ressent. Même sur un format aussi réduit que 10 pouces, nous ne sommes pas gênés outre mesure pour taper du texte, par exemple. Les touches « chiclet » sont agréables et plutôt douces et l’ensemble semble robuste et bien fini. Après tout, il faut bien ça, nous sommes sur une gamme premium.

Côté expérience utilisateur, nous avons pu voir très rapidement la navigation sur internet et quelques applications : tout est étonnamment plaisant en utilisant le duo clavier/écran tactile. On sent bien que l’habitude de toucher un écran est devenue naturelle, même si cela laisse d’inconfortables traces de doigt bien visibles. Fort heureusement, Asus a intégré un trackpad dual-touch, ce qui vous permettra d’éviter de salir l’écran si vous comptez l’utiliser en mode netbook.

Asus VivoTAB RT


Asus VivoTAB RT


La seule réserve que nous pouvons formuler sans faire un test plus approfondi de l’engin concerne l’ergonomie générale de Windows RT et la réactivité du clavier lors de la prise de note. Rappelons que Windows RT est la version de Windows 8 qui ne contient que l’interface formée par les « tuiles » et un bureau très succinct qui ne sert grosso-modo qu’à lancer Office. Du coup, nous sommes 90% du temps en face d’une interface tactile et on aimerait, en mode netbook, reproduire certains gestes qui sont devenus naturels sur Macbook par exemple, pour faire défiler l’écran ou faire apparaître des applications. On se prend à utiliser 3 ou 4 doigts en espérant que Windows comprenne ce que l’on veut : il n’en est rien, il faudra cliquer péniblement sur les applications, faire des combinaisons de touches pour accéder aux fenêtres ouvertes etc. Ce n’est clairement pas intuitif au trackpad, alors que tous les ingrédients étaient réunis.

Côté réactivité, nous avons noté un très léger décalage entre la frappe et la saisie du texte, notamment sur Office. Si vous n’avez pas grand-chose à taper, cela ne vous gênera pas, mais si vous voulez vraiment utiliser l’engin pour travailler, cela peut devenir très pénible à la longue. Ceux qui écrivent beaucoup de texte ne nous contrediront pas : le meilleur éditeur de claviuscrit est celui que l’on ne remarque pas. Malheureusement, Office s’est fait trop souvent remarquer en quelques minutes de prise en main. Notez enfin qu’il ne s’agissait pas d’une version définitive du logiciel, Microsoft n’ayant pas fini la version tablette à temps : nous avions sous les doigts une simple transposition pour processeur ARM de la suite bureautique classique. Nous espérons donc pouvoir réviser favorablement notre jugement dans quelques semaines. Pour l'heure, gardons-nous d'enterrer définitivement le système d'exploitation ARM de Microsoft au profit de la version complète : peut-être a-t-il besoin de mûrir encore quelques mois.

Asus VivoTAB RT


Asus VivoTAB RT

Asus

Avis des internautes

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à réagir !

Les guides et comparatifs
image Oppo Find X5 Pro
image Google Pixel 6a