Google : Eric Schmidt voyagera en Corée du Nord à la fin du mois

Par Julien Cadot

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
google

Effet de style ou volonté réelle de s'ouvrir au monde : l'intervention de Kim Jong Un n'est pas passée inaperçue. Eric Schmidt devrait rejoindre la Corée du Nord.

Même si elle est renfermée dans sa coquille, la Corée du Nord reçoit parfois des représentants d'autres pays. En ce début d'année 2013, année qui semble placée sous le signe de l'ouverture pour le régime de Kim Jong Un, les visites commencent par celle d'Eric Schmidt, CEO de Google. Un signe positif pour l'avenir ?

La fermeture de la Corée du Nord est aussi virtuelle : Internet n'existe pas et les réseaux mobiles internes ne sont pas des portes vers l'extérieur, seulement des frontières. Cela dit, les services contrôlés par le gouvernement se sont multipliés et peut-être est-il temps de faire un pas de plus. Du côté de Schmidt, cela semble évident : l'homme à la tête de Google a toujours souhaité qu'internet soit disponible partout dans le monde. Ce voyage dans un pays dont les idéaux sont absolument contraires à cette idée sera donc forcément un déplacement diplomatique, même de manière implicite.

Reste à savoir si l'entrevue fera date - puisqu'on ne sait pas, après tout, qui Schmidt rencontrera sur place - ou si elle restera une goutte dans un océan d'indifférence.

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.