image de couverture lesmobiles

Free Mobile : blocage de la publicité depuis l'interface de gestion du compte

Par La Rédac LesMobiles - 17 janvier 2013 à 14:25
Cela avait fait grand bruit quand le blocage de la publicité était apparu coché par défaut sur toutes les Freebox. Nous n'en n'avions pas parlé, puisque cela ne concernait que l'offre ADSL. Aujourd'hui, Free a déterré la hache de la guerre sur le secteur mobile.
Quand Free avait bloqué par défaut les publicités affichées par la Freebox, toutes les analyses convergeaient sur un point : il était question de montrer à Google que l'opérateur peut contrôler le contenu affiché et n'est pas qu'un tuyau. Le bras de fer qui oppose les deux compagnies sur la question de la responsabilité de l'acheminement du contenu n'est toujours pas réglé : Free estime que Google doit aider les opérateurs à moderniser leurs infrastructures, Google affirme que l'opérateur est seul responsable de cet aspect du réseau.

Résultat, comme souvent, c'est le client qui trinque : si vous êtes chez Free ou Free Mobile, vous devez être conscients des difficultés pour lire une vidéo sur Youtube ou télécharger une application sur l'App Store. Free bride tout simplement l'accès à ces services en espérant que la grogne des clients fera réagir les intéressés. Pour l'instant, cette technique n'a pas porté ses fruits et celui que l'on prenait pour le Messie de l'offre ADSL, puis celui de l'offre mobile, devient petit à petit une figure impopulaire dans le monde des télécoms.

Offrir nativement le blocage de la pub est un nouveau pied de nez à l'encontre de Google, qui est, rappelons-le, avant tout une agence de publicité. C'est un moyen simple de couper les revenus du géant américain - qui semble être l'une des seules agences de pub visée, certaines publicités continuant à s'afficher normalement même avec l'option activée. L'effet secondaire est bien entendu répercuté sur les sites internet qui vivent de la pub, bien plus souvent à l'affichage qu'au clic et qui seront du coup, à terme, privés de leur principale source de revenu. En connaissance de cause, Free a donc enfoncé le clou et propose désormais à ses abonnés mobiles d'activer une option gratuite qui serait en fait un adblock géant, permettant d'effacer tout contenu publicitaire.

Là où cela devient critique, c'est que la publicité est aujourd'hui ce qui justifie l'existence même d'Android et de beaucoup d'applications. Toutes les applications ou presque sur le Play Store que vous trouvez gratuitement sont financées par la publicité : si Free bloque ce contenu en amont, les développeurs vont vite perdre leur boulot. Pour l'instant, l'activation de l'option semble être un nouveau coup de bluff, puisqu'elle semble ne pas toucher grand chose en pratique, mais si elle venait à rester, cela serait un coup dur pour Android - iOS étant moins touché par le phénomène puisque les applications payantes s'y vendent très bien.

In fine, c'est à vous que revient le choix. Rien ne vous empêche d'activer cette option, mais vous saurez que plus elle sera perfectionnée, plus vous contribuez à l'échec du modèle gratuit. C'est une conviction respectable, mais il faudra apprendre très vite à tout payer ou a se passer des services autrefois accessibles sans débourser un centime. Pensez aussi que ce type d'option est une boîte de Pandore que l'on aimerait toujours fermée : que l'opérateur puisse décider de ce que vous voyez ou ne voyez pas du web est une porte ouverte à des offres bridées et segmentées, un peu à la manière de la télévision par satellite. A vous de décider si c'est un avenir numérique qui vous convient.
Free

Avis des internautes

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à réagir !

Les guides et comparatifs
image guide Smartphones moins de 200 euros
image Guide trois smartphones xiaomi populaires