image de couverture lesmobiles

Vers la fin des smartphones BlackBerry ?

Par La Rédac LesMobiles - 23 janvier 2013 à 10:30
Thorsten Heins, le PDG de RIM, a évoqué lors d'une interview la possibilité pour le constructeur canadien de se séparer de sa division hardware, soit la fabrication de smartphones, en cas d'échec du lancement de BlackBerry 10 dans les mois à venir.
Mise à jour publiée le mercredi 23 janvier 2013, à 14h30

Et bien, cela n'aura pas trainé ! Quelques heures seulement après la publication de l'article ci-dessous, nous avons été contacté par RIM qui a tenu à apporter la précision suivante (texte traduit de l'anglais par nos soins) :

« Thorsten Heins a clairement affirmé que nous restons concentrés sur le lancement de BlackBerry 10, que nous lanceront à travers le monde lors de plusieurs événements le 30 janvier. Comme il l'a précisé lors de notre dernière conférence sur le résultat le 20 décembre dernier, nous continuons d'examiner toutes les options possibles « afin de créer de nouvelles opportunités, dans des champs d'action où nous serons plus efficaces à travers des partenariats plutôt que seuls, dans le but d'optimiser la valeur pour tous les actionnaires ». Nous n'avons rien de nouveau à partager concernant notre stratégie à l'heure actuelle. »

Voilà pour la clarification officielle de RIM. Qu'est-ce que cela change à l'article ci-dessous ? Pas grand chose dans le cas où les propos Thorsten Heins ont été correctement retranscrits par le journaliste de Die Weil en charge de l'interview. Le PDG de RIM a bien évoqué la possibilité d'une cession de l'activité hardware parmi les options envisageables. Mais, comme initialement stipulé dans l'article ci-dessous, cette option ne sera considérée que si le lancement de BlackBerry 10 n'est pas une réussite.


Article publié le mercredi 23 janvier 2013, à 10h30

Et si RIM vendait sa division « hardware », c'est-à-dire sa branche smartphones ? Le sujet a flotté dans l'air, à plusieurs reprises. Mais n'ayant jamais trouvé d'écho ailleurs que dans les rumeurs et les bruits de couloir, il n'a jamais pris consistance. Jusqu'à aujourd'hui du moins.

Cette fois, c'est en effet Thorsten Heins, le PDG de RIM en personne, qui aborde le sujet. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il va droit au but. Interviewé par un journal allemand, Die Welt, voici ce qu'il a répondu à une question sur une éventuelle cession des activités hardware du constructeur canadien qu'il dirige :

« Il y a plusieurs options, incluant la vente de la production de hardware, au même titre que la licence de nos logiciels. Mais il n'y a aucune raison pour nous de décider à la va-vite. Le plus important pour l'heure et de lancer sur le marché avec succès BlackBerry 10. Après, nous verrons. »

Nous savions déjà que les lancements du nouveau système d'exploitation BlackBerry 10 et des smartphones qui l'accompagnent revêtent une importance capitale pour RIM. Mais Thorsten Heins vient de confirmer qu'en cas d'échec, les prochains mois pourraient voir le constructeur réorienter sa stratégie de manière assez drastique, avec une cession de l'activité smartphone. RIM se concentrerait alors uniquement sur ses services et logiciels, et licencierait peut-être son OS BlackBerry 10 à d'autres constructeurs. RIM étant un fabricant historique de smartphones, espérons que les choses n'en arriveront pas là...
Blackberry

Avis des internautes

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à réagir !

Les guides et comparatifs
image Guide trois smartphones xiaomi populaires
image dernieres nouveautes