image de couverture lesmobiles

Test : HTC HD2

Par La Rédac LesMobiles - 08 janvier 2010 à 0:0
Avis LesMobiles.com
HTC, leader mondial des smartphones Windows Mobile, propose le HD2, successeur du très réussi Touch HD qui avait été une révolution de par la taille de son écran, sa résolution et son faible encombrement.
Comme son prédécesseur, ce HD2 est un smartphone tactile Windows Mobile et il utilise la dernière version du système d'exploitation Microsoft, la version 6.5 lancée en octobre dernier. Grande nouveauté et première pour un Windows Phone, son écran gigantesque de taille 4,3 pouces (10,9 cm), la résolution ne change pas, toujours élevée avec ses 800 x 480 pixels (WVGA). Autre première pour ce Windows Phone, c'est un écran tactile de type capacitif, et non pas résistif comme tous les autres smartphones Windows. Oublié le stylet (non compatible), tout se fait désormais au doigt. Et le HD2 gère le multipoint : on peut « pincher » (zoom par un écartement des doigts) comme sur un iPhone. A noter que l'écran capacitif et le multipoint ne sont pas gérés en natif par Windows Mobile 6.5, c'est une surcouche développée par les ingénieurs de HTC.



L'appareil photo est un 5 mégapixels, et nouveauté chez HTC, il a un flash à double LED. On espère que les photos seront enfin bonnes. Pour les vidéos enregistrées, elles sont de résolution 640 x 480 pixels. Pas de mémoire intégrée importante, c'est 512 Mo de ROM, que l'on pourra compléter au travers du port microSD, avec une carte mémoire, jusqu'à 32 Go. Nouveauté, avec le HD2, HTC se met enfin à la connectique Micro-USB permettant à la fois de recharger et de le relier à un ordinateur. Egalement un connecteur audio jack 3,5 mm. Le HD2 intègre le nouveau processeur haut de gamme de chez Qualcomm, le QD8250 cadencé à 1 Ghz ! Et la mémoire RAM, permettant de faire fonctionner les applications est de 448 Mo ! Un record pour les Windows Phone. Avec autant de mémoire et ce processeur rapide, on espère que les performances seront au rendez vous.

Pour le reste, les caractéristiques sont assez classiques avec du Bluetooth 2.1, du Wi-Fi, un GPS, un accéléromètre, une radio FM-RDS. Egalement une boussole et un détecteur de proximité. Enfin, la nouvelle interface tactile HTC Sense est prometteuse et semble encore plus réussie que l'interface HTC TouchFlo 3D de son prédécesseur le HTC Touch HD.

Contenu du Pack

• Le chargeur secteur
• Le câble de synchronisation USB
• Le kit mains libres stéréo
• La housse
• Une carte mémoire avec son adaptateur SD
• Le guide de mise en route rapide, au format mini



Ce pack est assez complet avec la carte mémoire microSD de 2 Go et la housse, même si cette dernière ne protège pas des éventuelles chutes. A noter également l'absence de protection d'écran. Vu le prix élevé de ce smartphone, la capacité de la carte mémoire fait un peu mesquin, on aurait préféré au moins une 8 Go comme chez la concurrence, notamment le Samsung Omnia II.


Aspect et Design

HTC avait réussi un coup de maitre avec le Touch HD qui offrait et offre toujours un des meilleurs rapports encombrement/taille écran. Et avec le HD2, le constructeur taïwanais remet ça. Le HD2 a le plus grand écran à ce jour pour un smartphone avec ses 4,3 pouces (10,9 cm). Mais malgré ça, ce smartphone à écran géant a un encombrement mesuré avec ses dimensions de 12,1 x 6,7 x 1,1 cm, il est juste un peu plus long et plus large qu'un iPhone. Et il se paye même le luxe d'être plus fin ! Il est même moins encombrant que le Toshiba TG01 qui a pourtant un écran plus petit. En revanche, avec son poids de 157 g, ce n'est pas le plus léger, mais ça reste raisonnable à la prise en mains et dans une poche. Pour l'encombrement, on arrive à la limite de ce que l'on peut utiliser d'une seule main, mais petites mains s'abstenir.





Le design de ce HD2 est dans la lignée du Touch HD : il est sobre avec son coloris noir intégral. La finition est bonne, on apprécie le plastique mou sur les côtés afin que le mobile ne glisse pas des mains. Matière que l'on retrouve à l'arrière, excepté sur le cache batterie qui est lui est en métal, très agréable au toucher et donnant une impression de qualité mais ayant tendance à se rayer. Ce capot arrière est même de couleur différente, marron foncé, histoire de ne pas passer inaperçu.



Seulement 4 touches sur le bas du smartphone, le reste de la face avant étant occupée par l'écran, avec les traditionnelles Décrocher et Raccrocher, cette dernière également à allumer et à éteindre le mobile. Egalement une touche pour le menu Démarrer, une pour la page d'accueil du HD2 et une autre pour annuler. En revanche pas de joypad, comme sur les derniers smartphones de la marque.



Et sur le flan, gauche, on trouve les traditionnels boutons pour le volume.





Sur le bas de l'appareil, le connecteur Micro-USB permettant de le connecter à un ordinateur mais également de le recharger. On y trouve également le connecteur audio au format jack standard de taille 3,5 mm. On aurait préféré que ce dernier soit situé plutôt sur le haut du mobile.



Pas de stylet, c'est inutile, l'écran tactile est de type capacitif.
Le logement pour la carte mémoire est sous le capot arrière mais bon point, pas besoin d'enlever la batterie.


OS et ergonomie

Le HTC HD2 est un Windows Phone : il utilise le système d'exploitation Windows Mobile de Microsoft pour les smartphones, ici dans sa toute dernière version, la 6.5, sortie début octobre. La principale nouveauté de cette version, c'est l'interface redessinée pour être utilisable plus facilement au doigt.



L'écran Aujourd'hui est entièrement nouveau et on fait défiler au doigt pour afficher les éléments connexes et y accéder directement. Autre nouveauté de Windows Mobile 6.5, le déverrouillage en faisant glisser le doigt, inspiré de l'iPhone :



Mais cette interface Windows Mobile n'est pas proposée par défaut. HTC propose sa propre interface tactile appelée HTC Sense. C'est l'évolution de l'interface tactile HTC TouchFlo 3D proposée sur les précédents modèles d'HTC :



L'écran d'accueil de HTC Sense indique en plus de la date et de l'heure, la météo avec une animation liée au temps. C'est assez amusant avec notamment un essuie glace quand en cas de pluie. On a également le prochain rendez vous ainsi que les 3 premiers des liens rapides que l'on a défini. On peut définir jusqu'à 9 liens rapides, et ce vers un programme, un contact ou un favori web. Et on bascule de l'écran d'accueil à la liste complète des liens rapides en faisant glisser le doigt vers le haut et vice-versa.



L'interface HTC Sense est composée de 13 onglets et on y accède en faisant glisser le doigt sur la barre d'icônes située en bas de l'écran. Chaque onglet reprend une fonctionnalité, avec notamment les contacts, les SMS, les Emails, le navigateur Internet, le calendrier, les cours de bourses, les images et vidéos, la musique, la météo, Twitter, Footprints et les paramètres.
A noter que l'on peut masquer certains onglets si les fonctionnalités associées ne nous intéressent pas. Et on peut également changer l'ordre des onglets. Cette organisation en onglets est bien conçu, rapide et intuitif. A noter que le bouton physique Home, symbolisé par une maison, permet de revenir à l'écran d'accueil de cette interface Sense.



En plus de l'interface HTC Sense, celle de Windows Mobile est toujours présente notamment pour accéder à toutes les applications installées. Il suffit d'appuyer sur la zone Démarrer en haut de l'écran ou d'appuyer sur le bouton physique situé en bas du mobile et avec le logo Windows symbolisé par une fenêtre. Bon point, on peut désactiver l'interface HTC Sense si on le souhaite.

Pour la partie téléphonie, le numéroteur affiche de grosses touches et l'utilisation au doigt est très simple. On peut accéder directement au répertoire avec la touche en bas à droite, et même accéder directement à la fiche d'un contact en cliquant sur l'icône à sa droite. Ce smartphone intègre également un détecteur de proximité : ainsi dés que l'on approche le mobile près de son oreille, l'écran s'éteint automatiquement. Et il se rallume dés que l'on éloigne. Cela permet d'éviter les fausses manipulations de l'écran tactile en y appuyant son oreille. Autre fonctionnalité intéressante, quand le HD2 et qu'on le déplace, par exemple pour voir à l'écran qui nous appelle, le volume de la sonnerie est diminué, ceci afin de ne pas gêner l'entourage.



Le HD2 propose une gestion assez évoluée des contacts. Le répertoire propose la liste des contacts ainsi que les entrées de la carte SIM. Si on a un appel manqué, des SMS ou des Emails non lus pour l'un des contacts, une petite icône s'affiche avec le type de notification (appel, SMS ou Email) à côté de son nom :



Pour chaque contact, on a l'historique des SMS échangés, dans un autre onglet les Emails et dans un autre l'historique des appels :



On peut paramétrer des contacts favoris et ils sont accessibles directement depuis l'onglet dédié dans l'interface HTC Sense :



On peut créer des groupes et on peut même envoyer directement un message SMS ou un email à tout le groupe :



L'interface Sense gère le réseau social Facebook. On peut mettre à jour son statut Facebook, on peut associer le profil Facebook pour chaque contact, mais seule la date d'anniversaire et la photo du profil sont récupérés et copiés dans les contacts, ainsi que leur statut. Et on a accès directement à la liste des mises à jour et évènements Facebook, regroupés pour tous les contacts. Et on peut également consulter directement les albums photos Facebook de chaque contact :



Le HD2 est tout tactile et il propose bien sûr un clavier virtuel et ce dernier est très réussi. Il est utilisable bien sûr aussi bien en mode portrait (vertical) qu'en mode paysage (horizontal) mais que dans certaines applications comme le navigateur Internet, les Emails ou les SMS. En revanche, impossible de l'utiliser en mode paysage pour saisir un texte dans Word, ou dans Excel, c'est dommage.



De même, uniquement dans certaines applications, l'appui d'une touche provoque une petite vibration de l'écran permettant d'être sûr que l'on a bien appuyé. Pour le reste, le clavier est assez bien conçu avec de grosses touches : quand on appuie sur une touche, celle-ci est affichée au dessus afin d'éviter les fautes de frappe. De même un appui prolongé sur une touche affiche les différentes possibilités de cette touche, très pratique notamment pour les caractères accentués ou les chiffres, cela évite de changer de clavier virtuel.

Parmi les autres bons points du clavier, on a une touche « .com » ainsi qu'une touche pour taper directement l'arobase (@), (très pratique dans les Emails ou le navigateur Internet) ainsi que des touches qui proposent directement des smileys.

Ce HD2 est facile d'utilisation, son écran tactile et capacitif répond bien, pas besoin d'appuyer fort, cela permet une utilisation au doigt très sympathique. L'écran est très lumineux et très agréable. Ce smartphone possède un détecteur de lumière qui permet ainsi d'adapte automatiquement la luminosité de l'écran et donc ainsi éviter de consommer inutilement la batterie. Bien aidé par son processeur cadencé à 1 Ghz, et sa mémoire RAM importante, le HD2 est très rapide à l'utilisation, très peu de temps morts.


L'appareil photo / vidéo

Le HD2 intègre un appareil photo numérique pouvant faire des clichés d'une résolution maximale de 2592 x 1952 pixels (5 mégapixels). Il peut aussi enregistrer des vidéos au format MPEG4 ou H.263 et de résolution 176 x 144, 320 x 240, 320 x 288 ou 640 x 480 pixels (VGA).

Il possède un zoom, un autofocus, mais pas de mode macro. Le focus est positionnable au doigt depuis l'écran, et tout se fait au doigt. Comme sur la plupart des smartphones de la marque, pas de bouton physique pour la mise en route et le déclenchement, cela se fait depuis l'écran tactile, ce qui n'est pas très pratique. De même pour le zoom, il se fait à l'écran et non pas avec les touches de réglages du volume. On peut faire des photos géolocalisées et nouveauté chez HTC, le HD2 intègre un flash est à double LED. Dommage qu'il n'y ait pas de cache pour protéger la lentille de l'appareil photo.



Il propose un mode diaporama assez bien conçu : après avoir pris le premier cliché, on déplace doucement le mobile de façon à superposer la précédente photo avec ce que l'on vise et voit à l'écran et on prend la photo. On peut ainsi réaliser jusqu'à trois clichés pour faire une photo panoramique. La résolution de cette photo panoramique peut aller jusqu'à 1400 x 480 pixels au lieu de 2592 x 1952 pixels, mais la photo est un peu « basse » avec ses 480 pixels.

En extérieur, la qualité des photos est correcte mais de moins bonne qualité qu'un Nokia N97 ou Samsung Omnia II et il se montre moins performant dés qu'il est en contre jour.


Photos prises depuis le HTC HD2 [cliquez pour agrandir]




Photos prises depuis le HTC HD2 [cliquez pour agrandir]



En intérieur avec une bonne luminosité, la qualité est bonne (1ère photo), mais le flash à double LED n'est pas réussi (2ème photo). Il semble suffisamment puissant mais il est mal réglé (trop puissant ?) et les photos sont « brulées », que ce soit avec une faible luminosité ou dans la pénombre.


Photos prises depuis le HTC HD2 [cliquez pour agrandir]



Pas de mode macro, mais le HD2 s'en sort très bien pour les photos de près (ici sans flash) :


Photos prises depuis le HTC HD2 [cliquez pour agrandir]



Que ce soit en extérieur ou en intérieur, les vidéos réalisées sont d'assez bonne qualité : elles sont fluides mais manque légèrement de luminosité.

Au final, l'appareil photo numérique du HD2 se révèle correct mais on est déçu, notamment par le flash à LED : les photos en intérieur avec flash sont de mauvaise qualité, comme si le flash ne servait à rien. Surtout que les Nokia N97 et Samsung Omnia II font de bien meilleures photos avec les mêmes caractéristiques. A noter, que nous avions sur le HD2, le correctif de l'appareil photo publié par HTC début décembre 2009. Ce dernier est indispensable et améliore la qualité des photos.


Autres Fonctions (MP3, Web, e-mail, GPS ...) 1/2

Le HD2 utilise Windows Mobile 6.5, et c'est une nouvelle version d'Internet Explorer qui est fournie. On peut désormais zoomer ou dé-zoomer en double cliquant et également se déplacer dans la page en la faisant glisser du doigt. On peut également zoomer avec la petite réglette affichée à l'écran.



Ce nouveau navigateur affiche le contenu de type flash mais uniquement jusqu'à la version 8, or beaucoup de sites utilisent la version 9, et la version 10 arrive. Nous n'avons pas réussi à visualiser de vidéos sur Dailymotion. En revanche, pas de soucis avec Youtube, une application dédiée de lecture vidéo est même préinstallée sur le HD2.

Le HD2 est également livré avec le navigateur Opéra Mobile et ce navigateur est mis en avant par HTC : c'est lui qui proposé dans l'interface HTC Sense et c'est le navigateur par défaut :



Opera Mobile, dans la version fournie, ne gère pas le flash, contrairement à Internet Explorer. En revanche, le grand avantage d'Opera Mobile, c'est qu'il est compatible avec le multipoint du HD2, on pourra donc zoomer en pinçant les doigts (comme sur l'iPhone). Et aucun des deux navigateurs ne fait de vibrations quand, quand on clique sur un lien, on n'a pas de vibration. C'est dommage, car quand on utilise le clavier virtuel, on a bien une vibration pour chaque appui sur une touche. Bon point, la liste des favoris web est commune aux deux navigateurs.



Grace à l'accéléromètre intégré, dés que l'on tourne le mobile, l'affichage pivote pour passer de portrait à paysage et vice/versa et c'est assez rapide, quel soit le navigateur utilisé.



Comme tout smartphone Windows Mobile, le HD2 gère les mails en HTML ainsi que plusieurs comptes Email si besoin. Nouveauté de Windows Mobile 6.5, on dispose du push mail gratuit : pas besoin d'un service payant chez un fournisseur ou de serveur Exchange, il suffit de paramétrer un compte de messagerie Microsoft Hotmail. C'est bien sûr gratuit tout comme le push mail sur ce compte. La visualisation des mails peut se faire par l'interface HTC Sense ou l'interface standard de Windows Mobile, moins belle mais plus pratique pour les Emails.

Pour rédiger un mail ou un SMS, le clavier virtuel peut être utilisé en mode portrait ou paysage :



Lors de la rédaction d'un SMS, en maintenant le doigt appuyé à l'écran, on dispose de fonctionnalités telles que le copier/coller et la sélection de texte. C'est une nouveauté, c'est réussi et très pratique à l'utilisation. C'est inspiré de ce que propose l'iPhone. Dommage que cette fonctionnalité ne soit pas proposée dans les Emails ainsi que dans Word.

Pour consulter les SMS reçus, on les consulte un par un en faisant défiler au doigt. Ils peuvent aussi être consultés au travers de la liste complète de tous les expéditeurs de SMS :



Pour la lecture de fichiers musique MP3, cela se fait depuis l'interface HTC Sense. On passe d'une chanson à une autre et la pochette de l'album, si disponible est affichée. On peut afficher toutes les chansons ou les trier par artiste, album, genre et même compositeur.
Le HD2 est compatible avec la plupart des formats standards à savoir : AAC, .AMR, .M4A, .MID, .MP3, .MP4, .QCP, .WAV et .WMA



Le son nous a paru de bonne qualité. On pourra utiliser n'importe quel casque audio avec connecteur jack 3,5 mm mais on n'aura pas le micro cravate du kit mains libres. Dommage que ce dernier ne permette pas de régler le volume sonore.

La visualisation de photos se fait également depuis l'interface HTC Sense au travers d'un onglet dédié et l'affichage change si on met le HD2 à l'horizontale. On peut visualiser les photos en plein écran et même les partager directement via Email, MMS ou Facebook.



La visualisation de vidéos se fait également depuis le même onglet que les photos mais on ne visualise que les vidéos enregistrées avec le HD2. Pour les autres vidéos, cela se fait au travers de l'application Windows Media Player fournie en standard :



Le HD2 bloque en lecture de vidéo de taille conséquente ou avec un débit de données élevé, dommage vu le processeur rapide et la taille importante de mémoire RAM. Ce smartphone est compatible avec les formats vidéo .WMV, .ASF, .MP4, .3GP, .3G2, .M4V, .AVI. En revanche, il n'est pas compatible en natif avec les vidéos en DivX. Dommage pour un smartphone haut de gamme de ce prix. Pour ce faire, il faudra installer une application tierce de lecture vidéo comme DivX Player.

Le HD2 intègre une radio FM/RDS et on peut même écouter la radio sur le haut parleur (en modes mains libres), mais le casque audio devra être branché car il sert d'antenne :






Autres Fonctions (MP3, Web, e-mail, GPS ...) 2/2

Nouveauté de Windows Mobile 6.5, le HD2 permet d'accéder à MarketPlace, le portail de téléchargement d'applications de Microsoft, à la manière de l'AppStore d'Apple pour l'iPhone. MarketPlace propose des applications gratuites et payantes. Mais contrairement, à l'Appstore, pas besoin de rentrer son numéro de carte de crédit pour télécharger des applications gratuites, il suffit de créer un compte Windows Live.



A noter qu'il n'y a pas encore beaucoup d'applications, moins d'une centaine et à noter de grandes absentes : les applications de navigation GPS.

Le HD2 intègre un récepteur GPS compatible A-GPS et comme la plupart des Windows Phones, il est livré avec l'application Google Maps permettant d'afficher des cartes et de calculer des itinéraires. Bon point, le HD2, en version nue (hors opérateur), est également livré avec le logiciel de navigation CoPilot Live 8 en version d'essai 15 jours et avec la cartographie de la France sur la carte mémoire livrée avec le HD2. Après les 15 jours d'essai, on peut acquérir la licence à 30 € pour la version France et 65 € pour la cartographie de l'Europe.

Le HD2 a une bonne sensibilité GPS et avec son écran géant, ce smartphone est idéal pour la navigation GPS. Et CoPilot Live a un guidage graphique et vocal très réussi et les calculs et recalculs d'itinéraires sont très rapides.



Pour les terminaux vendus par les opérateurs, on devrait trouver leur application de navigation GPS : Find & Go de SFR et Orange Maps notamment. Le HD2 est compatible avec la plupart des logiciels de navigation GPS (iGo, Navigon, TomTom,…).

L'interface HTC Sense propose la fonctionnalité Footprints, ce sont des cartes postales multimédia que l'on crée directement avec le HD2 : on prend une photo qui sera géolocalisée avec sa position GPS et son adresse géographique. Et on peut lui associer un commentaire texte, un enregistrement sonore et un numéro de téléphone. Les FootPrints sont classés par catégorie : favoris, shopping, loisirs, restaurants ou autres et on peut les afficher sur une carte avec Google Maps et s'y rendre. On peut exporter chaque footprint au format KMZ mais dommage que l'interface HTC Sense ne soit pas liée directement avec un site de partage de photos géolocalisées comme Flickr ou Panoramio.



Au travers de l'interface HTC Sense, le HD2 affiche la météo sur un onglet dédié et également en fond de la page d'accueil, c'est très joli et il y a même des animations dont un essuie glace qui balaye l'écran par temps de pluie : très amusant.



De même, au travers de l'interface HTC Sense, on accède au calendrier, assez bien fait et bien sûr synchronisable avec Outlook et Exchange. Comme sur la plupart des Windows Phones, le calendrier est pratique à utiliser et assez bien conçu.



Pour les boursicoteurs, un onglet de l'interface Sense permet d'afficher directement les cours de bourse :



Nouveauté chez HTC, le HD2 intègre un utilitaire permettant de partager en Wi-Fi la connexion 3G+ du smartphone. Pratique pour se connecter à Internet avec plusieurs terminaux quand on est sans connexion Internet fixe, par exemple en vacances. Mais attention, tous les opérateurs cellulaires n'autorisent pas cette fonctionnalité.



Comme sur la plupart des Windows Phone, le HD2 propose l'application Facebook fournie par Microsoft mais elle a peu d'intérêt : elle ne se met pas automatiquement à jour et on n'a pas l'ensemble des notifications, il vaut mieux aller sur l'application en ligne Facebook Mobile. En plus de Facebook, nouveauté, le HD2 intègre en natif l'accès au réseau social Twitter. Au travers de l'interface HTC Sense, un onglet, appelé HTC Peep, est dédié à cette fonctionnalité. Il permet d'envoyer et d'afficher les messages des personnes que l'on suit. On peut même spécifier les sites à utiliser pour mettre les photos associées ou réduire la taille des URL. On peut avoir une mise à jour automatique des messages, mais attention cela réduira l'autonomie du HD2 : on ne tiendra qu'une journée au lieu d'une journée et demie voir deux jours.

Autre nouveauté importante de Windows Mobile 6.5, l'application MyPhone permettant de sauvegarder en ligne les données de son mobile : contacts, agenda, SMS, photos, vidéos et musiques, jusqu'à 200 Mo.

Comme tous les smartphones tactiles Windows Mobile, le HD2 permet de créer et de modifier des documents Office : Word, Excel, Powerpoint et OneNote. Ce sont des versions allégées de chaque application mais on peut faire l'essentiel avec.


Conclusion

L'écran géant du HD2 est très réussi : lumineux, capacitif et permettant d'avoir du multipoint, très pratique pour consulter des sites Internet. On a apprécié la rapidité de ce smartphone, bien aidé par son processeur et sa mémoire, même si on a eu parfois quelques lenteurs. Autre point fort de ce HD2, son interface HTC Sense très réussi permettant de faire oublier Windows Mobile, même si la version 6.5 a fait des progrès, notamment pour l'interface, même si cela reste en dessous de l'iPhone.



L'autonomie est correcte, ni bonne, ni mauvaise. En revanche, on a été déçu par l'appareil photo 5 mégapixels avec double flash LED, HTC est encore loin des grands fabricants de mobiles tels que Nokia, Samsung et LG notamment qui font bien mieux avec les mêmes caractéristiques. Reste son prix un peu élevé hors abonnement, et même abonnement il reste cher, les opérateurs ne faisant pas de gros efforts sur ce HD2 qui le mériterait bien.



Note : 95/100

Les plus :
• L'écran géant
• Le multipoint
• Le processeur rapide
• La mémoire importante
• L'affichage WVGA
• La finition
• L'encombrement
• La radio FM
• Le navigateur Internet Opera
• Le connecteur audio jack 3,5mm
• Le connecteur microUSB
• Logiciel de navigation CoPilot fourni

Les moins :
• Pas de compatibilité DivX en natif
• Appareil photo moyen
• Carte mémoire de faible capacité (2 Go)
• Housse basique

Test réalisé par Alexis Bletsas
Date de publication : 08/01/2010.

Avis des internautes

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à réagir !

Les guides et comparatifs
image guide Smartphones moins de 200 euros
image Guide trois smartphones xiaomi populaires