image de couverture lesmobiles

Test : LG BL20 Chocolate

Par La Rédac LesMobiles - 27 novembre 2009 à 0:0
Avis LesMobiles.com
La barre de chocolat torréfiée par LG revient, trois ans après le carton du fameux Chocolate KG800. La recette n'a pas changé : beaucoup de noir et beaucoup de style. Le Chocolat nouveau est-il un grand cru ?
Il a légèrement minci. Mais on reconnaît le Chocolate dés le premier coup d'oeil. Son dessin en forme de barre noire s'est allongé : un pas vers l'élégance. Les touches sont dissimulées comme sur l'ancien modèle. Pour les voir briller en transparence, rouge comme la lave, il faut déverrouiller le mobile. Effet garanti. « Tactiles », ses touches sont complétées par un clavier mécanique coulissant, comme sur l'ancien Chocoloate. Sa couleur est désormais rouge. Voilà qui lui va à ravir.

LG mise gros sur sa nouvelle barre de chocolat. Le Chocolate premier du nom s'est vendu à plus de quinze millions d'exemplaires depuis 2006. Un succès spectaculaire. Le fabricant coréen joue la carte de la prudence. Jugeant risqué de placer tous ses oeufs dans le même panier, LG remplace l'ancien Chocolate par deux modèles. Le BL20, téléphone classique à touches, vendu 250€, que nous testons aujourd'hui. Et le BL40, un Chocolate tactile plus attirant, long comme une télécommande, mais deux fois plus cher.



Le BL20, Chocolate petit format, ressemble beaucoup à son ancêtre. Ses fonctions ont pourtant énormément évolué. Le contraire eut été étonnant : le KG800 accuse ses trois ans d'âge. L'écran du BL20 est plus fin. Son appareil photo capture quatre fois plus de pixels. Sa mémoire n'est plus limitée à 128 Mo. Trois arguments qui devraient convaincre les possesseurs du Chocolate ancien de changer pour le nouveau. Mais attention, comparé à un mobile d'aujourd'hui, le nouveau Chocolate n'a rien d'exceptionnel. Sa fiche technique est même banale : appareil photo 5 megapixels, vidéos 320x240 pixels, lecteur MP3 et connexion 3G+. Le BL20 n'a pas grand chose d'original à proposer. LG mise tout sur le look. Cela peut suffire. A condition que le Chocolate nouveau soit agréable et efficace. Voyons cela.

Contenu du Pack

Le pack est assez complet :

• Un téléphone BL20 Chocolate
• Un micro-cravate filaire
• Un casque intra-auriculaire
• Un chargeur secteur
• Un câble de transfert (absent de la photo ci-dessous)






Aspect et Design

LG a réussi à faire évoluer le style du Chocolate avec goût. Le BL20 est moins rondouillard que son prédécesseur. Son dessin est moins séducteur. Il dégage plus de distinction. Ses lignes sont plus droites. Son format est plus original. Le BL20 est particulièrement étiré, ce qui lui confère une certaine élégance. Son épaisseur est réduite de 3 mm, descendant ainsi à 1,2 cm. Une taille moyenne aujourd'hui. Le noir profond du BL20, réhaussé de quelques reflets de lumière, capte le regard. Dépourvu de touches mécaniques apparentes, le mobile est lisse comme du verre. On l'imagine sans peine au fonds d'un sac, à côté d'étuis cosmétiques luxueux.



Le clavier du LG est caché. Pour le voir, il suffit de cliquer sur le bouton de déverrouillage. Les touches s'affichent alors en transparence, rouges brillantes, à travers la façade avant du mobile. Elles n'ont pas de relief : elles sont parfaitement plates. Ces touches servent à piloter les menus du mobile. Pour taper un SMS ou un numéro de téléphone, il faut déployer le clavier coulissant, doté de vraies touches mécaniques. Ce clavier ne casse pas l'harmonie du BL20. Le dessin du nouveau Chocolate est vraiment réussi.







Le mobile paraît relativement robuste. Ses matériaux sont doux au toucher. Sa finition est irréprochable. Mais la coque en plastique est très sensible aux traces de doigt. Défaut hérité du KG800. Deux solutions s'offrent à vous : essuyer la saleté qui s'accumule sur le mobile toutes les heures, ou accepter que votre mobile reste en permanence un peu sale. Un défaut difficile à pardonner au Chocolate : l'élégance est le principal atout de ce mobile.



Autre point négatif : l'écran du BL20 n'est pas exceptionnel. Sa taille (2,4 pouces) et sa résolution (240x320 pixels) sont très moyens. Les couleurs sont éclatantes, mais elles tirent très légèrement vers le vert.


OS & Ergonomie

Le BL20 est loin d'être le mobile le plus facile à utiliser du marché. L'organisation des menus est un peu vieillotte, voire légèrement confuse. Trois exemples. Pourquoi existe-t-il un menu Google presque vide, dont les deux malheureuses applications sont déjà présentes dans d'autres menus ? Pourquoi la galerie multimédia porte-t-elle le nom « perso » si peu évocateur ? Pourquoi le BL20 propose-t-il deux touches ouvrant des fenêtres de raccourci vers des applications, deux fenêtres différentes ? Le BL20 est truffé de sous-menus, dont certains paraissent superflus. Heureusement, ces menus sont réactifs. Ils s'affichent instantanément. Et le menu central est très clair.



Mais le BL20 souffre d'un deuxième problème. Il est truffé de touches. Nous en avons compté treize qui ne servent qu'à piloter les menus. Beaucoup de fabricants se contentent de sept touches de contrôle. Au quotidien, on s'y retrouve plus facilement. Quant au clavier « sensitif », il s'avère déroutant. Les touches n'ont pas de relief : le doigt ne les sent pas. Difficile de cliquer au jugé. Il faut regarder le clavier pour poser le pouce au bon endroit. Résultat : on perd du temps et de la concentration. Seuls points positifs : la sensibilité des touches sensitives est bonne, et chaque clic est confirmé par une vibration rassurante. Le bilan ergonomique du BL20 est passable. On peut pardonner le manque de confort des touches « sensitives », puisqu'elles embellissent le LG. Mais LG aurait du mieux concevoir les menus du BL20.



Le clavier mécanique numéroté de 0 à 9 est classique : ni particulièrement rapide, ni particulièrement lent. Le BL20 n'est pas un smartphone : son système d'exploitation est fermé. Rares sont les applications qu'on peut lui installer.



Le nouveau Chocolate est doté d'une connexion haut débit 3G+/Edge, mais pas d'une antenne WiFi. Ce qui n'est pas un gros problème, puisque le BL20 n'est pas un mobile destiné à Internet. En revanche, il n'embarque que 80 Mo de mémoire. Ce qui suffit à stocker 50 photos et un album MP3. Beaucoup d'utilisateurs trouveront cette mémoire étroite. Ils pourront acquérir une carte mémoire de 8 Go maximum, puisque le Chocolate dispose de l'emplacement nécessaire.






Fonctions Multimédia (Appareil Photo / Vidéo)

Grosse déception. Les clichés 5 megapixels du BL20 sont passables. Les couleurs manquent de justesse, elles tirent vers le rouge pâle. Les photos manquent de dynamique : les ombres sont souvent illisibles, noir d'encre, et les ciels cramés, blanc immaculé. Beaucoup de cameraphones concurrents gèrent beaucoup mieux les écarts de luminosité.



Lorsque la lumière faiblit, et notamment sous éclairage artificiel, les images sont dégradées par une forte granulation numérique. Elles paraissent sales. On peut utiliser le flash jusqu'à trois mètres, mais les images paraissent alors bleutées. Enfin, les coins des images paraissent flous. Cela signifie que l'objectif photo fabriqué par Schneider-Kreutznach est loin d'être irréprochable.



Côté ergonomie, l'accès à l'appareil photo est lent. La consultation des images est laborieuse. Dans la galerie photo, il faut attendre plus d'une seconde pour passer d'une image à l'autre.


Photos prises depuis le LG BL20 Chocolate [cliquez pour agrandir]



Que valent les vidéos ? Elles sont filmées au format timbre poste (320 x 240 pixels). Elles paraissent un peu floues et assez sombres. Le son est très mauvais. On risque de s'en lasser bien vite.


Autres Fonctions (Internet, Lecteur MP3, WiFi, Bluetooth…)

Le lecteur MP3 est assez convaincant. Mais il faudra lui offrir une carte mémoire. Car sa mémoire de poisson (80 Mo) ne peut contenir qu'une vingtaine de chansons. Les écouteurs fournis sont de bonne qualité. Mais attention, ce type d'écouteurs s'enfonce dans les conduits auditifs. Il ne tient pas sur toutes les oreilles. Et il atténue brutalement les bruits extérieurs, ce qui peut être dangereux, au moment où l'on traverse par exemple. On peut toutefois brancher n'importe quel casque sur le BL20 grâce à sa prise mini-jack. La qualité sonore est très correcte. On regrette seulement un léger manque de présence dans les mediums, et une impression stéréo trop molle. Mais le résultat demeure très convaincant. Pour accéder au menu MP3, il faut cliquer six fois. C'est long, mais c'est facile, car les menus sont très clairs.



Côté Internet, le BL20 ne convainc qu'à moitié. On consulte très facilement ses emails. La configuration est automatique : il suffit d'entrer l'adresse, puis le mot de passe. Le tour est joué ! On reçoit ensuite facilement ses mails. Les menus sont clairs. La présentation des courriers est sobre et agréable. La petitesse de l'écran n'empêche pas de lire les courriers dans un confort acceptable. Un bon point pour le LG.



En revanche, le navigateur web est catastrophique. Les pages mettent très longtemps à se charger puis à s'afficher. Une fois terminée, la page s'affiche en entier, un bon point. Mais la consultation est extrêmement laborieuse. Le curseur saccade et se déplace très lentement. Le zoom est très lent. Les caractères sont rapetissés jusqu'à la limite du lisible. On abandonne vite, et l'on n'y revient jamais. Les plus courageux n'ouvriront que les pages destinées aux mobiles. Les sites « wap », tristes à en désespérer. Dommage, car ici aussi, les menus du BL20 étaient faciles et agréables à utiliser.



Terminons par Google Maps. Le BL20 ne contient pas de puce GPS. Mais théoriquement, il devrait être capable de se positionner avec une précision de quelques centaines de mètres, en comparant la position des antennes de téléphone mobile autour de lui. Malheureusement, au cours de nos tests, nous n'avons pas réussi à trouver notre position avec Google Maps. Rien de dramatique, car une position dans un rayon ne sert pas énormément. C'est insuffisant pour se guider dans une ville, que ce soit à pieds ou en voiture. Cela permet seulement de savoir approximativement où l'on se trouve.


Conclusion (Plus et Moins)

Le BL20 tient facilement deux jours sur batterie. En conversation, la qualité sonore est correcte, sans plus. La finesse du son est correcte. Mais les voix ne sonnent pas très naturel.



Le nouveau Chocolate dépasse en tous points son prédécesseur. Malheureusement, la concurrence a progressé plus vite que le Chocolate. Le BL20 est moins simple à utiliser que la plupart des mobiles tactiles qui ont envahi le marché. L'appareil photo et le caméscope intégrés sont peu convaincants. Le navigateur Internet est carrément inutilisable. Heureusement, le baladeur MP3 fonctionne bien. Et on peut recevoir ses emails confortablement. Le bilan est donc très mitigé. Mais le Chocolate a deux cartes à abattre. La carte de la nostalgie, qui saisira probablement quelques possesseurs de l'ancien Chocolate. Et la carte du look. Sur ce registre, le BL20 n'a pas beaucoup de concurrence. La beauté a ses raisons que la raison ne connaît pas. Le BL20 est donc le choix du coeur.



Note : 74/100

Les plus :
• Robe très élégante
• Bon lecteur MP3

Les moins :
• Ergonomie vieillotte
• Mauvaises photos
• Capte les traces de doigts

Test réalisé par Stéphane Deschamps
Date de publication : 27/11/2009.

Avis des internautes

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à réagir !

Les guides et comparatifs
image guide Smartphones moins de 200 euros
image Guide trois smartphones xiaomi populaires