image de couverture lesmobiles

Test : LG Secret KF750

Par La Rédac LesMobiles - 11 juillet 2008 à 0:0
Avis LesMobiles.com
Après le Chocolate et le Shine, LG enfante le troisième rejeton de la gamme “Black Label Series” avec ce KF750.
Pas facile de succéder à deux modèles aussi populaires que le Chocolate et le Shine. Pourtant, c'est bien la tâche titanesque qui attend ce nouveau KF750. Comme ses deux illustres prédécesseurs, le petit nouveau a aussi un nom de scène plus sexy que les sempiternels accolements incompréhensibles de nombres et chiffres. Pour faire court, appelez-le “LG Secret” (à prononcer à l'anglaise).



Si les deux précédents modèles ont connu un succès aussi important, ce n'est sûrement pas grâce à leurs caractéristiques techniques, déjà moyennes à l'époque. Non, les foules en délire ont surtout craqué pour le design des deux appareils. De là à penser que LG nous a refait le même coup en proposant avec ce Secret un mobile beau mais bancale sur le plan technique, il n'y a qu'un pas. Heureusement, le constructeur coréen a décidé de revoir sa copie. Si le design, sur lequel nous revenons un peu plus loin, est toujours aussi réussi, les aspects techniques et ergonomiques n'ont pas été négligés pour autant. Le KF750 affiche de solides caractéristiques avec un bel écran tactile de 2,4 pouces (262 000 couleurs, 240x320 pixels), des connectivités Edge, 3G+ (HSDPA), Bluetooth 2.0, un appareil photo numérique de 5 mégapixels (qui filme en VGA, soit 640x480 pixels), une radio FM, un lecteur vidéo (compatible DivX !) et un lecteur musical. Pour profiter de toutes ces fonctions multimédias, les 100 Mo de mémoire interne peuvent être étendus grâce au lecteur de carte mémoire microSD.



Contenu du Pack

Comme tous les derniers produits haut de gamme de chez LG, le Secret est livré dans une boîte noire elle-même composée de quatre petites boîtes, noires également. Voici leur contenu :
• Un chargeur
• Une batterie
• Un bijou pour mobile qui sert aussi à essuyer l'écran
• Un kit filaire mains-libres en deux parties (micro + casque)
• Un câble data USB
• Le manuel d'utilisation
• Un CD d'installation contenant également LG PC Suite

… mais pas de carte mémoire !


Aspect et Design

Avec ses dimensions de 102.8 x 50.8 x 11.8 mm et ses lignes sobres et épurées, le Secret est un mobile à la fois fin et relativement compact. Sa face avant est un savant mélange de verre traité anti-éraflure et de touches chromées. Une fausse note se fait néanmoins entendre : le haut du mobile est recouvert d'un similicuir assez « cheap ». On se demande ce qui est passé par la tête du constructeur alors que les autres matériaux utilisés sont excellents. Heureusement, la couleur noire prédomine et cette faute de goût passe presque inaperçue.



A l'arrière, le mobile affiche un cache batterie en fibre de carbone très joli ainsi que le capteur de l'appareil photo et la LED flash. Les flancs et le bas du mobile sont recouverts de matière soft touch qui rend la prise en main plus agréable. La qualité de construction et d'assemblage est au dessus de tout reproche. Le téléphone ne souffre d'aucun jeu quand le slide est ouvert à fond.



Le clavier alphanumérique qu'il dévoile est très confortable à utiliser. Les touches ne sont pas spécialement grandes mais elles sont séparées les unes des autres par un petit espace, ce qui limite les erreurs de frappe. Ne cherchez pas de pavé directionnel, vous n'en trouverez pas ! Ce dernier est bien présent sous l'écran mais il n'est pas visible quand le téléphone est éteint. Hormis la touche centrale de navigation, il est en fait complètement sensitif. Quand le mobile est en marche, ce pavé permet de naviguer dans les menus, comme avec le Samsung U900 ou le LG KF600 dans une moindre mesure. Chaque contact déclenche un petit retour de vibration et un joli effet visuel de petits cercles concentriques bleutés. Ces touches sensitives se révèlent suffisamment réactives pour ne pas poser de problème d'ergonomie.



Au rayon des défauts, nous trouvons dommage que la carte mémoire ne soit pas accessible sans avoir à ôter le cache-batterie. Toutefois, vous n'aurez pas à enlever la batterie en elle-même et redémarrer le téléphone, le slot pour la carte étant sur le dessus.



Autre point de constante frustration : le mobile est très sensible aux traces de doigts ! Vous passerez autant de temps à le nettoyer qu'à vous en servir. LG résout en partie le problème en livrant un bijou pour mobile qui permet de le nettoyer.


Interface et Menu

L'écran de 2,4 pouces affiche 262 000 couleurs dans une résolution de 240x320 pixels. Il ne souffre d'aucun problème particulier et s'avère très agréable à l'usage. Sa lisibilité en plein soleil est par contre quasiment nulle. Il se révèle aussi tactile… quand sa lui chante ! En fait, seules certaines applications utilisent effectivement ces capacités tactiles. On passe donc le plus clair de son temps à naviguer avec les touches sensitives. Mais les premiers temps avec le mobile ne sont pas évidents.



Entre l'écran tactile de temps en temps et ses commandes sensitives, les doigts ont tendance à appuyer plus que de raison sur l'écran quand il n'est pas en mode tactile. Tout rentre dans l'ordre après un certain temps d'utilisation mais nous ferons le même reproche au KF750 qu'au KF600 : quelle est la réelle utilité d'une telle interface ? Le KF600 avait l'excuse de ne pas être doté d'un écran supérieur tactile (juste celui du bas), mais le Secret ne peut pas se cacher derrière un tel argument. Il semble bien que LG innove juste pour se démarquer de ses concurrents, ce mode de contrôle n'étant pas le plus ergonomique.



Les menus en eux-mêmes ressemblent beaucoup à ceux du Prada du même constructeur. Ils sont clairs et plutôt bien agencés. Enfin, notez que l'interface manque parfois (un peu) de réactivité. Cela n'a rien de rédhibitoire mais cela peut être énervant. Une pression sur une touche latérale dédiée permet de lancer les cinq fonctions tactiles (jeux, musique, photos, documents et radio). Nous nous étendons sur les principales d'entres-elles dans les autres parties de ce test.





Fonctions Multimédia (Appareil Photo / Vidéo)

Sur le papier, le module photo du Secret promet autant que celui du Viewty. En pratique, les résultats sont décevants. Si les couleurs sont fidèles, la plupart des clichés réalisés avec le KF750 se voit appliquer un voile de flou plutôt malvenu. Pour arriver à réaliser une photo correcte avec le mobile, il faut être en extérieur et ne surtout pas bouger. Ne vous fiez pas trop aux différents tests sur le net, les testeurs ne prenant quasiment que des photos dans des conditions optimales !



En intérieur, la LED qui sert de flash n'est guère puissante et les clichés sont quasiment tous inexploitables. Autre déception, l'interface de la fonction n'utilise pas les capacités tactiles de l'écran. Il faut donc naviguer à l'aide des touches sensitives du pavé de commandes. On aurait préféré que les différents raccourcis et réglages à l'écran soit accessibles directement en appuyant dessus !


Photos prises depuis le LG Secret en 2592*1944 pixels [cliquez pour agrandir]



Mais le mobile sait se rattraper grâce à une fonction vidéo de très haut vol. Le constructeur avait promis monts et merveilles et force est de constater que le Secret est doté de caractéristiques exceptionnelles en matière de vidéo, comme son cousin le Viewty. Il filme en résolution 640x480 pixels, ce qui n'est déjà pas très courant. Mais là où le KF750 innove vraiment, c'est dans les modes « ralenti » et « rapide », qui permettent de filmer soit en 120 images par seconde pour le second. Le rendu est vraiment exceptionnel pour de la vidéo capturée par le biais d'un mobile. Bien sûr, le résultat n'est pas parfait et l'image a tendance à pixelliser un peu en cas de mouvements brusques de la caméra. Mais qu'importe, les vidéos sont largement exploitables sur un écran de PC ou un téléviseur, ce qui est déjà impressionnant en soi, surtout pour un mobile de moins de 12 mm d'épaisseur.



La fonction vidéo propose aussi de filmer en 16/9ème, en différentes couleurs, etc. Pour l'ergonomie, nous ferons le même reproche que pour la photo : l'interface est plutôt bien fichue mais ne fait pas appel aux ressources tactiles de l'écran.


Autres fonctions multimédias

La consultation des contenus photos et vidéo est assez réussie. Comme beaucoup de choses dans ce mobile, elle est héritée du Prada et du Viewty. Pour les images, on peut les effeuiller du doigt pour passer à la suivante. Le fait d'incliner le mobile fait passer l'écran en mode paysage pour un meilleur confort de visionnage. Lorsque vous zoomez, un minuscule carré contenant l'ensemble de l'image apparaît en haut à gauche. L'utilisateur est censé pourvoir déplacer le curseur qui indique l'endroit exact zoomé. En pratique, ce carré est si petit que l'opération est hasardeuse. On dénote aussi une certaine lenteur dans l'affichage des photos venant de la carte mémoire dès que celles-ci dépassent la centaine de Ko. Un peu de mémoire vive supplémentaire n'eut pas été du luxe ! Assez étrangement, la consultation des images n'offre quasiment aucune des possibilités habituelles des téléphones comme l'envoi via MMS ou Bluetooth, l'impression, la modification, etc. Ici, vous pouvez juste zoomer dans l'image ou la définir en tant que papier peint de l'écran d'accueil. Pour le reste, il faut passer par le gestionnaire de fichiers.



Comme pour la capture de vidéo, la lecture est l'un des points forts du téléphone. Son écran de 2,4 pouces est assez grand pour offrir un bon confort de visionnage. Le lecteur en lui-même est assez classique mais c'est l'une de ses caractéristiques qui retient l'attention : la compatibilité DivX ! Pour les férus de vidéos sur mobile, il n'y a plus besoin d'encoder les vidéos en MP4 ou 3GP pour en profiter sur le téléphone. Quand on sait combien de temps peut prendre ce genre d'encodage, on apprécie à sa juste valeur cette initiative.



LG met aussi à profit l'accéléromètre embarqué dans le mobile comme jamais aucun constructeur ne l'a fait avant lui. Bien sûr, la lecture de photos et de vidéos en profite avec un passage automatique à l'horizontale ou à la verticale selon la manière dont vous tenez le mobile. Mais là où le coréen fait fort, c'est en proposant plusieurs jeux qui tirent parti de cette possibilité. Accessibles par la touche latérale évoquée plus haut, ils font partie des applications tactiles. Au nombre de 6, ces jeux se caractérisent surtout par un usage intensif de l'accéléromètre. On retrouve les fléchettes, un jeu de vérité (avec une boule qui fait de la divination !), un labyrinthe, un jeu de baseball, de lancer de marteau et la pêche ! La maniabilité ressemble beaucoup à ce qui existe sur la Wii de Nintendo. Pour les fléchettes par exemple, il faut tourner le mobile de droite à gauche jusqu'à ce que le projectile soit en face de la case visée. Ensuite, d'un mouvement du poignet vous devez simuler le lancer. Il est assez grisant de constater que la flèche part effectivement au moment ou vous lancez, et avec plus ou moins de puissance selon votre coup de poignet ! Les jeux ne sont pas tous aussi intéressants les uns que les autres mais vous en trouverez bien un dans le lot qui vous intéressera. On pense notamment à la pêche, au baseball et aux fléchettes.



Un problème risque quand même de se poser : certains de ces jeux demandent de faire des mouvements brusques et, à l'inverse de la Wiimote (manette de la Wii), le KF750 n'est pas équipé d'une dragonne pour le sécuriser par un fil à la main. Autant vous attendre à un ou deux vols planés de mobile ! Enfin, sachez aussi que vous pouvez placer ces mini-jeux en fond d'écran de la page d'accueil et y jouer quand bon vous semble, sans entrer dans aucun menu. Pour ceux qui se lasseraient vite de ces mini-jeux, à la profondeur somme toute limitée, il existe une bonne centaine de titres payants, téléchargeables via les canaux habituels (Internet, portail opérateur, Gallery, etc.).



Le KF750 se distingue aussi en tant que téléphone. Les appels émis et reçus se déroulent sans incident. Le volume de l'écouteur est satisfaisant et vos correspondants vous entendent parfaitement. Par contre, l'autonomie pâtit clairement de la débauche de fonctions, de la 3G+ et de l'écran tactile. Si vous les utilisez beaucoup, le mobile tiendra au mieux deux jours.


Conclusion (Plus et Moins)

Pour finir, il est moins difficile de se prononcer sur le Secret que sur le précédent KF600 de LG. Si le mobile testé ici a aussi son lot de défauts, les qualités qu'ils proposent compensent très largement. Son design très réussi lui gagnera les faveurs d'un large public. Et il se permet en plus d'être excellent en lecture et capture de vidéos. Enfin, il fait un très bon baladeur MP3 et assure dans son rôle initial de téléphone.

Mais, le Secret est plutôt à aborder comme un mobile traditionnel doté de quelques fonctions tactiles que comme un vrai téléphone tactile. Vous seriez déçus le cas échéant. Le vrai problème, qui se pose aussi avec le Samsung U900, est de savoir si vous adhérez ou pas aux touches sensitives. Si c'est le cas, laissez-vous tenter par le Secret de LG !





Note : 76/100

Les Plus :
• Compatible DivX
• Qualité des vidéos filmées
• Mode ralenti et accéléré pour la capture vidéo
• Fonctions en téléphonie
• Lecteur musical et vidéo
• Design
• Finesse

Les Moins :
• Photos prises un peu floues
• Pas entièrement tactile
• Autonomie

Test réalisé par Stéphane Deschamps
Date de publication : 11/07/2008.

Avis des internautes

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à réagir !

Les guides et comparatifs
image Honor 70
image Google Pixel 6a