image de couverture lesmobiles

Test : LG Optimus 2X

Par La Rédac LesMobiles - 24 juin 2011 à 0:0
Avis LesMobiles.com
LG a grillé la politesse à tous les autres constructeurs en étant le premier à sortir un smartphone Android doté d'un processeur double cœur. Voyons si l'Optimus 2X est à la hauteur de sa fiche technique ébouriffante.
Le moins que l'on puisse dire, c'est que l'année 2010 n'a pas été de tout repos pour LG. Jusque-là à la fête, le constructeur coréen n'a pas vu venir l'explosion des smartphones. Étonnant quand on sait qu'il avait négocié correctement le tournant du tactile. Toujours est-il que lorsque les Samsung, Motorola et autres Sony Ericsson dégainaient des smartphones Android à tour de bras, LG s'est contenté de quelques modèles de milieu de gamme. Échaudé par cette année ratée, le constructeur s'est retroussé les manches et repart sur les chapeaux de roue en 2011. Il a réussi à frapper fort d'entrée en annonçant l'Optimus 2X dès le CES de Las Vegas en tout début d'année. Il s'agit du tout premier smartphone à intégrer un processeur double coeur, le NVidia Tegra 2 cadencé à 1GHz (architecture ARM Cortex A9 + puce graphique NVidia GeForce ULP) et épaulé par 512 Mo de RAM (mémoire vive).



Le reste de la fiche technique est à l'avenant puisque ce monstre de technologies embarque un écran de 4 pouces IPS LCD de résolution 800 x 480 pixels, toutes les connectivités du moment (3G+ HSDPA 10,2 Mbps, Bluetooth 2.1, Wi-Fi n, etc.) et un capteur photo autofocus de 8 mégapixels capable de filmer en Full HD 1080p ! On trouve aussi un capteur photo de 1,3 mégapixel en façade. La mémoire interne de 8 Go est extensible via un port pour carte mémoire MicroSD. Notez que le smartphone propose aussi une sortie microHDMI pour visualiser les contenus multimédias directement sur un téléviseur. Le tout est animé par Android, dans sa version 2.2 Froyo. LG a promis qu'une mise à jour vers la version 2.3 GingerBread interviendrait rapidement après la sortie. Quelques semaines sont passées depuis le lancement, et cette mise à jour se fait toujours attendre.

Contenu du Pack

Le pack dans lequel est fourni ce smartphone comprend :

• Un chargeur
• Une batterie 1500 mAh
• Un kit mains libres stéréo filaire
• Un câble microUSB
• Le manuel d'utilisation

On aurait apprécié la présence d'un adaptateur microHDMI qui permet de connecter le smartphone directement sur la TV sans investir davantage.






Aspect et Design

Lorsque les mobiles tactiles ont commencé à se démocratiser, beaucoup de constructeurs se sont rendu compte qu'il était difficile d'innover avec un écran qui occupait la majeure partie de la face avant. LG a été l'un des seuls à régulièrement tirer son épingle du jeu, proposant des designs réussis, parfois même audacieux.



Pour son retour en fanfare, nous espérions que le constructeur accompagnerait les bonnes caractéristiques de son smartphone par un design qui le démarquerait de la cohorte de concurrents. Et bien... c'est raté ! Difficile en effet de faire plus classique que les lignes de cet Optimus 2X. Attention, le smartphone est loin d'être vilain et dégage même un certain charme pour ceux qui aiment la sobriété. Mais LG n'a pris aucun risque dans le dessin de son produit. Il offre des courbes régulières, harmonieuses et présente une face avant totalement plate de laquelle aucun bouton ne vient dépasser. Et pour cause, les quatre touches que l'on trouve sous l'écran de 4 pouces sont sensitives. Elles ne plaisent généralement pas à tout le monde, mais celles que l'on trouve sur ce 2X sont bien réactives.



La qualité de fabrication de l'ensemble est vraiment très bonne. Les plastiques employés pour la face avant sont solides et ne font en aucun cas "cheap". Quant à la face arrière, elle est recouverte d'un revêtement en gomme tendre (soft touch) qui rend le mobile assez agréable à prendre en main. La bande gris clair en plastique au dos de l'appareil ne sera en revanche pas du goût de tout le monde. Le smartphone est assez lourd avec 139 grammes sur la balance, ce qui contraste singulièrement avec l'Optimus Black et ses 109 grammes. Il semble donc plutôt indiqué pour des mains masculines. Dans ce cas, les 139 grammes associés à la très bonne qualité de fabrication donnent une belle impression de solidité. Sa prise en main est bonne car même s'il est d'une surface assez étendue, sa finesse (10,9 mm) fait qu'on l'oublie assez rapidement dans une poche ou un sac. Côté esthétique, on peut reprocher à LG un manque total de prise de risque pour le dessin du 2X. Néanmoins, ce smartphone reste sobre et élégant, mais ses lignes ne laissent pas un souvenir impérissable.





Sur les flancs de l'appareil, on retrouve les touches et les ports habituels qui permettent d'augmenter et diminuer le volume, recharger l'appareil, brancher un casque et le mettre en veille. La tranche haute abrite le port microHDMI alors que la basse se distingue avec des petits haut-parleurs stéréo.



Enfin, la face arrière n'est pas totalement plane comme c'est souvent le cas. Elle se surélève à l'endroit où est placé le capteur photo. Notez qu'il n'y a toujours pas de bouton pour la fonction photo. Cela arrive de plus en plus souvent sur les smartphones Android, ce qui est loin d'être une bonne chose !



Enfin, l'emplacement de la carte MicroSD se situe sous le cache-batterie. Heureusement, il n'y a pas besoin d'enlever ladite batterie si vous voulez changer ou récupérer la carte pour la lire sur un ordinateur. Vous pouvez donc la retirer sans éteindre le téléphone.


OS & Ergonomie

À l'heure où nous rédigeons ce test, il s'est déjà passé quelques semaines depuis la sortie du Optimus 2X. Ce dernier est sorti avec le système d'exploitation Android dans sa version 2.2 Froyo alors que la 2.3 Gingerbread équipe déjà certains téléphones. LG avait promis qu'une mise à jour vers cette version serait disponible assez rapidement. Nous avons contacté le constructeur qui nous l'a annoncé comme "vraiment imminente". Mais pour notre test, nous nous contenterons donc de vous décrire l'Optimus 2X en Android 2.2 Froyo. Enfin, ce n'est pas vraiment à l'OS que vous aurez à faire au quotidien, mais plutôt à l'interface customisée du constructeur. Toutefois, contrairement à une interface comme HTC Sense, les modifications ne sont pas légion sur celle de l'Optimus 2X. Mais elles vont toutes dans le sens d'une prise en main plus intuitive.



On retrouve bien sûr les fameux bureaux d'Android qui vous laissent la possibilité de placer des widgets, des dossiers et des raccourcis vers des applications. Vous pouvez afficher une vue d'ensemble de tous les bureaux en faisant le fameux mouvement de pincement pour dézoomer (pinch) avec deux doigts. Il suffit donc ensuite de cliquer sur l'écran de votre choix pour vous y rendre directement plutôt que de faire plusieurs mouvements latéraux pour l'atteindre. On regrette que LG n'ait pas davantage planché sur l'animation de cette fonction. En l'état, elle apparaît un peu « brute de décoffrage ». Toutefois, elle reste très pratique pour ceux qui utilisent plusieurs écrans d'accueil. Elle est en train de se généraliser sur Android puisqu'HTC a été le premier à la proposer, puis Samsung lui a emboîté le pas, et c'est maintenant au tour de LG. Des applications qui remplacent une partie de l'interface, comme Launcher Pro, le permettent aussi.



LG a particulièrement amélioré la zone de notification. Elle comprend des raccourcis vers quelques paramètres pour activer et désactiver les paramètres les plus utilisés comme le mode vibreur, le Wi-Fi, le Bluetooth, le GPS ou la rotation automatique. On trouve aussi une barre de raccourcis vers les contrôles du lecteur musical. Pour en finir avec la page d'accueil, elle comporte aussi quatre raccourcis fixes situés tout en bas. Vous pouvez les modifier à loisir.

Le constructeur a également retravaillé le menu principal où se trouvent toutes les applications. Il faut dire que sur l'interface nue d'Android, ce menu est un sacré bazar puisque les applications s'y insèrent au fur et à mesure que vous les installez, sans rangement autre qu'alphabétique. Pour y remédier, LG propose trois types d'affichage : liste, grille horizontale et grille verticale. Le plus intéressant est sans doute le dernier cité puisqu'il permet de créer des catégories dans le menu principal et ainsi de l'ordonner plus efficacement. Le constructeur a aussi énormément travaillé sur les widgets et en propose une flopée de son cru pour l'agenda, la météo, les horloges, l'actualité, etc. Ils sont généralement très réussis.



Enfin, pour en finir avec les apports de LG, sachez que le constructeur a aussi implémenté des "gestures", c'est-à-dire des contrôles de certaines fonctions simplement par les gestes. Vous pouvez par exemple changer de photos lorsque vous êtes dans la visionneuse d'images, simplement en tapant sur un côté de l'appareil. Vous pouvez aussi réarranger les icônes en bougeant le téléphone, avancer ou reculer précisément dans du texte en touchant les côtés, couper l'alarme en tournant l'appareil, etc.

Quand on sait ce que cet Optimus 2X a dans le ventre, on se dit que la navigation dans les menus se doit d'être d'une fluidité irréprochable. Ce qui est le cas… en partie du moins. Lorsque vous lancez le téléphone pour la première fois, vous serez bluffé de la vitesse à laquelle les menus s'affichent et les applications se lancent. Le contraire serait regrettable avec un processeur Tegra 2 dual core sous le capot. L'appareil explose d'ailleurs tout ce qu'on a vu jusqu'ici dans les benchmarks, avec notamment un score global de 2460 sur l'appli Quadrant. Nous vous reparlons plus loin dans le test de l'intérêt de Tegra 2 et de ses capacités graphiques.



Les premiers instants avec l'Optimus 2X sont donc magiques, surtout si vous avez eu en main un smartphone Android de génération précédente juste avant. Mais les choses se gâtent avec le temps. LG n'a mis "que" 512 Mo de mémoire vive (RAM) dans ce smartphone, ce qui aurait pu faire l'affaire si cette RAM était parfaitement gérée. Elle sature malheureusement assez vite et il est du coup indispensable d'installer un gestionnaire de tâche comme Advanced Task Manager pour continuellement contrôler les applications à fermer. C'est pénible dans la mesure où il faut le faire régulièrement dans la journée, sous peine de voir la belle mécanique si puissante ralentir assez lamentablement.



Encore une fois, ce n'est pas tant la quantité de mémoire vive, certes moins importante que chez les principaux concurrents à venir, mais néanmoins respectable qui pose le plus de problèmes, mais bien la manière dont elle est gérée. En installant le gestionnaire de tâche cité plus haut, vous vous apercevrez que de nombreuses applications que vous n'utilisez pas se lancent en tâche de fond comme le mode voiture, le SNS, la Musique, ou F-Secure Mobile qui sont les plus "embêtants". Même si elles ne sont pas vraiment actives, ces applis mangent de la ressource en mémoire vive et contribuent à l'asphyxie précoce du système. Heureusement, cet état de fait est loin d'être irrémédiable puisqu'une simple mise à jour peut tout arranger. À titre d'exemple, le Samsung Galaxy S souffrait du même genre de problèmes lorsqu'il était encore en 2.2. Puis le constructeur a revu sa copie avec la mise à jour 2.2.1 et les ralentissements ont disparu comme par enchantement. Espérons que LG nous réserve le même tour de passe-passe avec la mise à jour 2.3 GingerBread.


Multimédia (capture et lecture Photo / Vidéo / Son)

Comme évoqué en préambule de ce test, le LG Optimus 2X a une fiche technique propre à faire saliver tous les amateurs de multimédia. Il embarque un capteur photo autofocus de 8 mégapixels, ce qui n'est pas commun dans l'univers Android. Mais pas non plus inédit. En revanche, la capacité de ce capteur à filmer dans une résolution de 1920 x 1080 pixels (Full HD) est pour sa part totalement inédite dans un smartphone.



Commençons par le rendu photo. L'Optimus 2X peut capturer des clichés dans une résolution maximale de 3264 x 2448 pixels. Largement suffisant donc pour les imprimer et même les agrandir. La qualité de ces photos est une bonne surprise avec des couleurs assez fidèles et un niveau de détails satisfaisant. Les contrastes sont dans la bonne moyenne pour un téléphone portable, sans plus. Enfin, nous aurions apprécié un taux de compression un peu moins important. Le 2X n'est pas le meilleur photophone disponible à date et se fait même devancer d'un cheveu par les 5 mégapixels d'un iPhone 4. Mais il figure sans conteste dans le haut du panier.



L'interface de la fonction photo est assez simple à appréhender et à utiliser. Elle propose les options habituelles comme les modes de scènes, la balance des blancs, etc. Et d'autres un peu moins courantes comme la détection des visages et des sourires, ou encore la mise au point du bout du doigt sur l'écran. Comme toujours, l'interface de la partie vidéo est la même en un peu plus épurée.


Photos prises depuis le LG Optimus 2X [cliquez pour agrandir]



La fonction vidéo est d'ailleurs le gros morceau dans cet Optimus 2X puisqu'il s'agit du tout premier téléphone capable de filmer en Full HD (1920 x 1080 pixels) ! Voilà pour la théorie et la fiche technique. En pratique, on sait que les premiers appareils qui passent un cap sont rarement irréprochables. Et cela se vérifie encore avec ce 2X.

Il capture bien des vidéos dans la résolution annoncée, c'est-à-dire en 1920 x 1080 pixels, mais il le fait à 24 images par seconde. Cela ne serait pas un problème si cette vitesse d'enregistrement annoncée était bien celle qu'on retrouve dans les mesures. Or, en pratique les vidéos en Full HD sont plutôt enregistrées à 21 ou 22 images par seconde. La différence ne semble pas énorme sur le papier, or l'oeil humain la perçoit malgré tout, ce qui problématique. En termes de ressenti, les vidéos filmées en Full HD sont très légèrement saccadées. C'est à peine perceptible, mais cela suffit à gêner le spectateur. Ajouter à cela une compression encore une fois trop présente, qui supprime des détails, et vous comprendrez que la capture en Full HD est assez décevante. Mieux vaut donc préférer le mode HD 720p qui offre quasiment autant de détails, mais qui enregistre à 30 images par seconde. Les vidéos capturées dans ce mode offrent donc une fluidité irréprochable.


Autres Fonctions (lecteurs multimédias, Internet)

Passons maintenant à la lecture de contenus multimédia. L'Optimus 2X utilise la visionneuse d'images d'Android. LG n'a pas cru bon d'en développer une, et ce n'est pas plus mal dans la mesure où celle présente par défaut dans Android est déjà assez efficace. Elle dispose d'une jolie présentation, avec quelques discrets effets 3D qui font leur petit effet. On apprécie tout particulièrement le fait que les photos n'apparaissent pas toutes pêle-mêle comme c'est souvent le cas sur les autres systèmes. Ici, si vous les avez classées dans des dossiers sur votre carte mémoire, c'est dans ces mêmes dossiers qu'ils apparaîtront dans la visionneuse. Pour zoomer et dézoomer, vous pouvez utiliser vos deux doigts en « pinchant » ou taper deux fois rapidement (double tap) à un endroit. Le tout se fait sans temps mort perceptible.



Le lecteur musical est dans la même lignée : il est à la fois classique dans ses fonctions, mais efficace à l'usage et plutôt joli. LG a par exemple gonflé la taille de la pochette d'album lorsqu'elle est présente, ce qui rend l'ensemble plus agréable à l'oeil.



Mais le plus remarquable reste quand vous placez le téléphone en mode paysage alors que vous parcourez les albums. Vous découvrirez un superbe mur d'albums. La qualité du son est bonne sans être exceptionnelle. Vous pouvez personnaliser l'écoute grâce aux nombreux égaliseurs. On trouve notamment des modes Dolby Mobile et SRS.



Finissons ce tour d'horizon des fonctions multimédias avec le lecteur vidéo. Celui-ci dispose d'une interface plutôt rudimentaire, mais parfaitement fonctionnelle. Il lit les formats habituels comme le 3GP, le MP4, mais aussi les formats vidéo plus populaires comme le WMV et l'AVI (DivX / Xvid). Dans ce dernier format, il lit les vidéos jusqu'en 1080p et peut même les afficher sur une TV grâce à la sortie HDMI. Mais tout n'est pas parfait dans la mesure où LG n'a pas daigné nous assurer une compatibilité plus étendue avec les codecs. Le format HD le plus populaire aujourd'hui est le MKV, or il n'est pas supporté par l'Optimus 2X. C'est vraiment dommage dans la mesure où la plupart des films et séries HD que l'on trouve sur le web aujourd'hui sont dans ce format. Mais ce n'est pas vraiment de la faute de LG dans la mesure où le processeur Tegra 2 ne gère pas le "High Profile" pour les vidéos 1080p. Or c'est précisément dans ce profil que les vidéos.mkv sont encodées. Est-ce vraiment un gros problème ? Quant on sait qu'un film en 1080p "pèse" une quinzaine de Go, on se doute bien que le commun des mortels ne va pas en regarder un sur son mobile. En revanche, il est dommage de ne pas pouvoir profiter des fichiers d'une taille beaucoup plus raisonnables en 720p, pour visionner un épisode de série par exemple. Quelques applications comme Mobo Player permettent de regarder des .mkv en définition standard, mais "lagguent" encore un peu en 720p. Mais ce n'est qu'un souci software et une mise à jour devrait pouvoir régler le problème.



L'écran de 4 pouces permet de profiter confortablement des vidéos, même celles qui comportent des sous-titres. De technologie IPS LCD, il offre un très bon rendu avec des couleurs qui sonnent juste. La luminosité est très bonne, mais lorsque vous la mettez à fond, elle rayonne au détriment des noirs. Mais globalement, le résultat est à peine en dessous de celui d'un iPhone 4 ou d'un Samsung Galaxy S, les deux références du genre, ce qui est déjà honorable.



Au-delà du multimédia, en bon smartphone Android, l'Optimus 2X peut convenir à quasiment tous les types d'utilisateur. Les professionnels y trouveront leur compte grâce notamment à l'excellent gestionnaire d'email intégré qui permet d'ajouter très simplement une pièce jointe. Le calendrier est aussi un modèle du genre. Cerise sur le gâteau : LG fournit Polaris Office, une application qui permet de consulter, de créer et de modifier des documents de type Office (Word, Excel, PowerPoint). Si vous êtes amenés à prendre la route, Google Navigation est une excellente solution, gratuite qui plus est. Les fonctions de reconnaissance vocale avancée de l'OS de Google permettent par exemple de simplement dicter l'adresse à Google Navigation pour que l'appli de navigation GPS vous amène à bon port.



Enfin, terminons avec le navigateur web, absolument exceptionnel. Il gère parfaitement le Flash et tous les formats du web. Tegra 2 oblige, il ne ralentit jamais, même lorsque vous manipulez une page web très chargée. On apprécie aussi tout particulièrement le fait que le navigateur réarrange le texte à la volée pour que toute la largeur soit apparente à l'écran.


Conclusion

Au moment de conclure ce test, force est de constater que cet Optimus 2X nous met un peu dans l'embarras. Il a tout ce qu'il faut là où il faut sur la fiche technique. À commencer par un processeur Tegra 2 surpuissant et un bel écran de 4 pouces. Mais LG a commis un certain nombre d'impairs, au premier rang desquels la gestion hasardeuse de la mémoire vive et la déception de la capture de vidéos en FullHD 1080p. À date, le Sony Ericsson Xperia Arc et le HTC Incredible S offrent une meilleure expérience en termes d'utilisation au quotidien. Attention, cela ne veut pas dire que le 2X est à jeter aux orties. Il reste assez agréable à utiliser malgré les quelques défauts signalés. Les deux produits cités plus haut sont le top de la fin d'une génération, avec une technologie parfaitement éprouvée et maîtrisée, alors que l'Optimus 2X est le premier de la suivante, avec forcément des approximations au lancement. La caractéristique technique la plus marquante de sa fiche technique est sans conteste son processeur double coeur. À l'heure actuelle, on peut se demander l'utilité d'avoir un tel processeur. Il est clair que de telles performances sont carrément surdimensionnées à l'heure actuelle puisqu'aucune appli Android ne demande une telle puissance de feu. Néanmoins, c'est une garantie pour le futur, car des applications qui font vraiment usage des deux processeurs de l'Optimus 2X arriveront forcément (et massivement) à moyen terme. Si LG ne se loupe pas avec la mise à jour 2.3, son 2X écrasera sans retenue les modèles cités plus haut et toute concurrence en single core (un seul processeur).



Le problème pour LG vient plutôt du fait qu'il ne soit plus seul sur le marché des smartphones dotés d'un processeur double coeur. Le Motorola Atrix, le HTC Sensation et surtout le Samsung Galaxy S2 sont disponibles depuis peu. Mais ce n'est pas pour autant que l'Optimus 2X a à rougir de sa fiche technique. La bataille va être rude et le smartphone de LG peut compter dans les premiers temps sur un avantage de taille : il est proposé nettement moins cher que ses concurrents, car il est disponible depuis plus longtemps.

Si vous n'êtes pas trop pressé de changer de téléphone, mettez une option sur le 2X, mais attendez quand même que les choses se décantent autour des autres dual cores. Et si vous n'en pouvez plus d'attendre, le smartphone de LG est un très bon choix malgré ses quelques défauts de jeunesse.



Note : 94/100

Les plus :
• Taille de l'écran
• Luminosité
• Design sobre
• Qualité de fabrication
• Navigateur Web exceptionnel
• Capacités graphiques très prometteuses
• Interface LG

Les moins
• Gestion de la mémoire vive
• Vidéos capturées en 1080p perfectibles
• Pas d'Android 2.3 au lancement
• Pas de bouton physique pour la fonction photo

Test réalisé par Stéphane Deschamps
Date de publication : 24/06/2011.

Avis des internautes

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à réagir !

Les guides et comparatifs
image Guide trois smartphones xiaomi populaires
image dernieres nouveautes