image de couverture lesmobiles

Test : LG Optimus L9

Par La Rédac LesMobiles - 11 janvier 2013 à 0:0
Avis LesMobiles.com
À l'ombre des smartphones haut de gamme du moment, la gamme L Style de LG poursuit son bonhomme de chemin.
LG semble reprendre du poil de la bête ces derniers mois. D'une part sur le segment des smartphones haut de gamme avec notamment l'Optimus 4X HD, mais surtout le Nexus 4 et l'Optimus G. Notez que ce dernier n'est pas encore disponible en France et ne sortira que dans le courant du premier trimestre dans notre verte contrée. Le constructeur coréen se révèle également très actif sur l'entrée et le milieu de gamme, avec la famille de smartphones Android « L Style ». C'est précisément au dernier-né de cette lignée, moins exposée médiatiquement, que nous avons à faire aujourd'hui. Et il s'agit sans conteste du modèle le mieux armé de la gamme d'un point de vue technique. Vous l'aurez deviné, c'est aussi le plus cher.

LG Optimus L9



Pour permettre à son smartphone de se frayer un chemin jusqu'aux poches des utilisateurs, LG l'a pourvu de caractéristiques très honnêtes vu le positionnement de l'appareil. Il propose notamment un grand écran LCD IPS de 4,7 pouces, pour une résolution de 960 x 540 pixels, un chipset double cœur TI OMAP 4430 cadencé à 1 GHz, 1 Go de mémoire vive et un capteur photo autofocus de 5 mégapixels capable de filmer dans une résolution Full HD 1080p. L'ensemble tourne sous Android 4.0.4 Ice Cream Sandwich à sa sortie.

LG Optimus L9



Côté connectivités, l'Optimus L9 se montre assez complet avec la 3G+ (HSDPA à 21 Mbps et HSUPA à 5,76 Mbps), le Wi-Fi 802.11 a/b/g/n, le Wi-Fi Direct, le Wi-Fi Hotspot, le DLNA, le Bluetooth 3.0, le GPS (A-GPS) et même le NFC.

Le pack dans lequel est livré le smartphone est classique et comprend :

• Un kit mains libres stéréo filaire
• Un câble microUSB
• Un chargeur secteur
• Le manuel de démarrage rapide

Comme souvent ces derniers temps, le constructeur ne propose pas de carte mémoire supplémentaire dans la mesure où son Optimus L9 dispose déjà de 4 Go de mémoire interne. Notez que sur cette quantité, un peu moins de 3 Go sont effectivement disponibles pour l'utilisateur.

Test LG Optimus L9 : contenu de la boite






Design

Vous l'aurez sans doute déjà remarqué en contemplant les photos qui parsèment ce test : ce n'est pas avec cet Optimus L9 que LG va révolutionner le domaine du design mobile. Les lignes de son dernier-né sont en effet d'un classicisme à toute épreuve. Comme toujours, la version blanche apporte un peu de fraîcheur par rapport à la noire. Mais dans les deux cas, c'est bien la sobriété qui prévaut.

La silhouette de l'appareil profite de traits bien droits et d'angles très légèrement arrondis, qui ne sont pas sans faire penser au Galaxy S2 de Samsung d'ailleurs. La coque est entièrement usinée dans un plastique solide. Ajoutez à cela un assemblage irréprochable et vous comprendrez que la qualité de fabrication de l'ensemble est d'un bon niveau. Côté ressenti, seul le cache batterie arrière amovible vient un peu gâcher la fête. D'une part, il occupe tout l'arrière de l'appareil et son plastique assez souple donne une impression moins qualitative que le reste. Notez que si son look en croisillons est assez plaisant à contempler, sa texture ne respire en revanche pas le luxe une fois en main.

LG Optimus L9 : prise en main



D'autre part, les petites languettes qui permettent d'emboiter le cache arrière au corps de l'appareil doivent toutes être méticuleusement pressées pour qu'il se cale parfaitement. Là encore, cela n'a rien de rédhibitoire. Et surtout, cela ne gêne en aucun cas la prise en main. N'oublions pas qu'il s'agit là d'un smartphone de milieu de gamme. La composition de tels modèles relève par définition du compromis. Nous ne nous attendions donc nullement à retrouver des matériaux nobles ou des innovations de design sur le L9. Comme évoqué plus haut, la prise en main reste des plus correctes pour un appareil doté d'un écran aussi grand, même s'il semble tout de même mieux convenir aux utilisateurs qui ont des mains assez grandes. Les dimensions du smartphone (132 x 68,2 x 9,1 mm) et son poids de 125 grammes restent dans la bonne moyenne des mobiles de ce genre.

LG Optimus L9 : tranche inférieure



LG Optimus L9 : tranche supérieure



LG Optimus L9 : côté gauche



LG Optimus L9 : côté droit



LG Optimus L9 : dos



LG Optimus L9 : cache-batterie






OS + Interface Utilisateur

Comme tous les smartphones LG récents, à l'exception notable du Nexus 4, c'est sous Android 4.0 Ice Cream Sandwich et non sous Android 4.1 Jelly Bean que cet Optimus L9 voit le jour. Et nous ne vous apprendrons sans doute rien en vous disant que le constructeur coréen n'a pas brillé jusqu'ici par sa capacité à mettre à jour rapidement ses smartphones. En optant pour l'appareil que nous testons ici, il faut donc vous attendre à ne pas voir débarquer tout de suite Jelly Bean. Ce qui n'est pas dramatique en soit dans la mesure où comme ses plus grands concurrents, LG propose lui aussi une interface utilisateur qui vient remplacer celle de l'OS de Google. C'est donc le duo Android 4.0.4 ICS + Optimus UI 3.0 qui équipe ce L9 à sa sortie.

LG Optimus L9 : page d'accueil LG Optimus L9 : menu applications



L'interface utilisateur en question se révèle vraiment très agréable à pratiquer. LG n'a pas vraiment été à la fête en 2011. Du coup, le constructeur souffre encore d'un certain déficit d'image dans le domaine des interfaces utilisateur. Pourtant, son Optimus UI gagne vraiment à être connue tant elle se révèle flexible et personnalisable. Pour commencer, cette interface a la bonne idée de ne pas trancher radicalement avec ce que propose nativement Android. Elle se compose en effet de plusieurs bureaux d'accueil et d'un menu où les applications sont rangées. Nous avons notamment beaucoup apprécié l'attention aux détails apportée par LG puisqu'il est par exemple possible de choisir la durée du rétro-éclairage des touches sensitives sous l'écran, ou encore le type d'animations qui sert de transition entre les écrans d'accueil. De manière plus classique, un appui long sur n'importe quel point des bureaux d'accueil sert toujours à faire apparaître le menu qui permet d'ajouter des widgets et de changer le fond d'écran.

LG Optimus L9 : fonction capture écran LG Optimus L9 : édition des écrans



L'écran d'accueil regorge de nombreuses possibilités de personnalisation puisqu'il permet à l'utilisateur de choisir quel sera le bureau principal, de bloquer le défilement lorsque le dernier bureau est atteint ou de le faire basculer vers le premier et de créer ainsi une boucle infinie entre les différents bureaux, etc. La barre de notifications se montre tout aussi remarquable dans son genre. Outre les habituelles notifications pour les emails, les réseaux, etc. qu'elle abrite, elle propose aussi des raccourcis vers un tas de fonctions. Cerise sur le gâteau, elle se montre elle aussi complètement paramétrable.

Quant à la fameuse vue d'ensemble des bureaux d'accueil, elle est toujours de la partie. Elle s'active toujours simplement en « pinçant » l'écran. Le passage dans cette vue d'ensemble se fait de manière fluide, alors que ce n'est pas toujours le cas dans les interfaces des concurrents, même avec des smartphone nettement plus puissants. L'écran de verrouillage est lui aussi paramétrable puisque vous pouvez choisir de le laisser vierge, ou bien placer dessus des icônes de déverrouillage rapide. Enfin, notez que le gestionnaire d'applications actives est le même que celui proposé nativement dans Android 4.0 ICS, avec l'empilement de miniatures qu'il est possible de supprimer en les faisant coulisser vers la droite ou vers la gauche.




Réactivité du smartphone

La première fois que nous avons jeté un coup d'œil à la fiche technique du L9, il faut bien avouer que nous n'avons pas vraiment été enthousiasmés par ce que nous avons pu y lire. Surtout que la réactivité assez poussive de l'Optimus L7 nous avait déjà passablement échaudées. Du coup, quand nous avons découvert que l'animation de ce smartphone doté d'un grand écran était confiée à un chipset double cœur TI OMAP 4430 cadencé à 1 GHz, nous avons clairement craint pour la réactivité du smartphone que nous testons ici. Mais quelques heures en compagnie du L9 nous ont permis de constater que nos craintes initiales étaient finalement infondées. Car si le processeur n'est pas de toute première fraicheur, LG lui a quand même adjoint 1 Go de mémoire vive (RAM), ce qui n'est encore pas si courant sur un smartphone de milieu de gamme.

LG Optimus L9



L'ensemble se révèle fluide et réactif à l'usage. Évidemment, les puristes qui ne jurent que par les très haut de gamme trouveront à redire. Mais même ceux-là devront admettre que la navigation dans les menus et dans l'interface est vraiment d'une fluidité assez remarquable. D'autant plus quand on la rapporte au prix de l'appareil. Les ralentissements ne sont pas complètement absents et s'invitent de temps à autre, surtout lorsque vous sollicitez l'appareil lourdement. Mais ils se font suffisamment rares pour que cela reste tout à fait acceptable. Notez tout de même que pour commencer à la faire « ramer », il faut vraiment ouvrir plusieurs applications lourdes à la suite.

Au final, l'Optimus L9 ravira clairement la plupart des utilisateurs par ses performances au quotidien. Surtout que le smartphone se montre capable de faire tourner sans rougir la plupart des applications lourdes, dont les jeux en 3D. Encore une fois, il ne faut pas s'emballer et l'appareil ici présenté ne va pas concurrencer les monstres du genre que sont le Nexus 4 et le Galaxy S3. Mais en termes de réactivité et de fluidité, il n'en est pas si éloigné, ce qui est déjà un très (très) bon point vu son positionnement.

LG Optimus L9






Quick Memo

QuickMemo est une fonction qui est apparue pour la première fois (en France) sur le smartphone Optimus 4X HD. À l'heure où Samsung cherche à démocratiser l'usage du stylet avec sa gamme Note, LG a opté pour une autre direction. Avec QuickMemo, s'il est bien question de bloc-notes, point de stylet en revanche. Concrètement, il s'agit d'une sorte de bloc-notes virtuel que l'utilisateur peut faire apparaître n'importe où dans l'interface. Accessible soit depuis la barre de notifications, soit par un appui long sur le petit bouton situé entre ceux pour le volume sur le côté gauche, la fonction fait apparaître une page sur laquelle vous pouvez griffonner ou faire des annotations directement sur ce qu'affiche l'interface. Vous avez également la possibilité de placer un fond pour noter dessus. Un outil de recadrage permet même de ne garder qu'un bout de l'écran.

L'interface de la fonction laisse le choix entre plusieurs couleurs et plusieurs types de stylo à l'utilisateur. Il est bien sûr possible d'effacer grâce à l'outil gomme. Lorsque vous avez fini, vous pouvez envoyer vos gribouillages ou vos notes directement depuis l'interface de la fonction par mail ou via les réseaux sociaux.

LG Optimus L9 : Quick Memo LG Optimus L9 : Quick Memo



Notez que QuickMemo peut également servir seulement à faire des captures d'écran si l'utilisateur n'écrit ou ne dessine rien, mais se contente d'appuyer sur la touche de sauvegarde. Mais il est tout de même plus pratique de simplement presser le bouton marche/arrêt et la touche de commande centrale pour réaliser une capture d'écran. Au final, QuickMemo s'avère être une fonction à la fois pratique pour ceux qui s'en serviront, et totalement non intrusive pour les autres. Cela dit, ce n'est pas pour autant qu'elle est parfaite. LG n'a toujours pas corrigé ce qui semble être à nos yeux la plus grande faiblesse de QuickMemo, à savoir le fait qu'il est impossible de prendre des notes avec le clavier virtuel de l'appareil.

Une appli « Memo » classique est certes de la partie, mais on ne peut pas l'invoquer aussi facilement et de n'importe où comme c'est le cas pour QuickMemo. On apprécie en revanche que le constructeur coréen ait brillamment corrigé l'autre grosse tare qui affligeait la première version de cette fonction puisqu'il était auparavant possible de l'utiliser uniquement dans les endroits de l'interface où la zone de notification était disponible. Il était donc impossible d'annoter les photos et les vidéos par exemple.




Capture Multimédia (Photo/Vidéo)

S'il y a bien un point sur lequel l'Optimus L9 n'est pas vraiment attendu au tournant, c'est bien celui de la capture photo et vidéo. Les récents smartphones haut de gamme de LG, à savoir le Nexus et l'Optimus 4X HD, nous ont montré que le constructeur coréen progressait mais n'avait toujours pas rattrapé son retard en matière de capture de photos et de vidéos sur des concurrents comme Apple, Samsung et même HTC. Du coup, on se doutait bien que le L9 et son capteur photo de 5 mégapixels n'allaient pas nous en mettre plein la rétine.

LG Optimus L9 : capteur photo



Cela se vérifie en pratique puisque les clichés capturés par le smartphone offre un rendu plutôt passable. Pas catastrophique donc. L'appareil parvient même à proposer un rendu assez propre en extérieur lorsque les conditions de luminosité sont bonnes. Toutefois, les choses se gâtent pour les photos en intérieur. Même dans des pièces bien éclairées, du grain fait son apparition sur les clichés. Dans tous les cas, le fait de zoomer un peu dans les productions montrent un manque de piqué assez évident. La colorimétrie reste en revanche assez naturelle. En définitive, la fonction photo du L9 fera parfaitement l'affaire pour les utilisateurs peu exigeants, qui s'en contenteront pour poster des images sur les réseaux sociaux ou qui les garderont dans leur smartphone. Mais vous aurez compris que ceux qui en attendent plus ne seront pas satisfaits. En même temps, s'il existait des photophones de grande qualité dans le segment milieu de gamme, cela se saurait…

LG Optimus L9 : photos prise avec le smartphone



LG Optimus L9 : photos prise avec le smartphone



LG Optimus L9 : photos prise avec le smartphone



LG Optimus L9 : photos prise avec le smartphone



Côté vidéos, LG a fait l'effort de proposer une capture en Full HD 1080p (1920 x 1080 pixels). C'est d'autant plus appréciable que tous ses concurrents préfèrent brider cette fonction sur leurs smartphones proposés à ce tarif, afin de créer une démarcation artificielle avec leurs appareils plus huppés. Pourquoi artificielle ? Tout simplement parce que les processeurs double cœur sont largement capable de capturer une telle résolution. Pour ce qui est du rendu, le résultat est assez correct en environnements bien éclairés, notamment pour ce qui est de la fluidité. Le rendu des couleurs est bon, comme pour la photo, mais le niveau de détails est loin de celui des smartphones plus huppés, malgré des caractéristiques techniques identiques pour la capture vidéo sur le papier.




Lecture Multimédia (Photo/Vidéo/Son)

Même si la définition de l'écran est clairement perfectible comme nous le verrons dans la prochaine partie, sa taille et ses qualités en termes de luminosité et de colorimétrie font du L9 un très bon smartphone pour tout ce qui touche à la consultation de contenu multimédia. Les fonctions de lecture sont tout à la fois classiques et efficaces.

À commencer par la liseuse d'images qui ne surprendra personne puisqu'il s'agit de la même que celle que l'on trouve par défaut à la fois dans Android 4.0 Ice Cream Sandwich et dans plusieurs autres smartphones concurrents. Terriblement classique donc. Mais non moins efficace dans la mesure où elle remplit parfaitement son rôle. Son interface à la fois simple et épurée classe les photos par dossiers, telles qu'elles sont réellement rangées dans la mémoire interne et sur la carte mémoire. On retrouve aussi des options de retouches basiques pour appliquer quelques effets, recadrer, etc. On notera que si les différentes mémoires du téléphone contiennent beaucoup de photos, la puissance de l'appareil montre ses limites puisqu'il faut un peu de temps pour qu'il indexe les images et crée les miniatures. Mais une fois cette étape passée, la navigation dans les dossiers devient fluide.

LG Optimus L9 : albums LG Optimus L9 : screenshots



Pour ce qui est du lecteur musical, c'est le même constat que pour la visionneuse. Entendez par là qu'il ne faut pas s'attendre à des prouesses dans ses performances ou dans son interface. Là encore, l'ensemble est d'un classicisme à toute épreuve. Et là encore, le « job » est parfaitement rempli. Commençons par le plus important, à savoir le rendu sonore. Ce dernier s'en tire correctement, sans toutefois émerveiller les oreilles. Pas au niveau des meilleurs donc, mais largement suffisant pour celles et ceux d'entre vous qui ne se cataloguent pas comme étant des audiophiles finis.

Enfin, finissons par le lecteur vidéo, soulignons le fait que ce smartphone est clairement ce qui se fait de mieux dans le milieu de gamme pour les utilisateurs qui aiment regarder des vidéos sur leur mobile. Outre le grand écran, l'appareil se montre en effet capable de lire de nombreux formats vidéo. Et même des .mkv 1080p High Profil qui sont lus de manière parfaitement fluide. On n'attendait pas forcément le L9 à ce niveau pour la lecture de vidéo, et cela représente donc une excellente surprise.

Test LG Optimus L9 : multimédia






Écran et navigateur Web

L'écran est certainement la partie de ce test qui nous a posé le plus de problème car son appréciation est (comme toujours) à faire à l'aune de son prix. Dans l'absolu, l'afficheur de technologie LCD IPS de l'Optimus 9 est à la fois son grand point fort et sa principale faiblesse. Dans cette catégorie de prix, il est clairement inédit de tomber sur un smartphone disposant d'un écran de 4,7 pouces. De plus, côté rendu, la colorimétrie et la luminosité s'avèrent très correctes. Le problème vient de la définition de 960 x 540 pixels qui se révèlent vraiment trop justes. Habituellement, cette taille d'écran est dévolue aux smartphones proposant des écrans HD 720p (1280 x 720 pixels).

Du coup, vous aurez compris que la finesse d'affichage de l'Optimus L9 est loin d'être irréprochable. Heureusement, cela n'a rien de catastrophique non plus. Le rendu est certes un brin grossier du point de vue de la netteté, mais l'ensemble reste parfaitement utilisable. La grande taille de l'écran permet en outre de profiter confortablement des photos et surtout des vidéos. Sans surprise, c'est plutôt pour les fonctions textuelles que le bât blesse un peu, notamment pour le navigateur Web sur les petites polices.

LG Optimus L9



Et puisque nous en sommes à parler du navigateur Web, sachez que celui qu'embarque le L9 se montre globalement performant. Le souci lié à la résolution oblige certes parfois à zoomer un peu dans certaines pages. Mais il suffit pour le faire de taper deux fois rapidement sur la zone à agrandir. Pour le reste, le navigateur par défaut fourni par LG est un modèle du genre. Son interface minimaliste laisse les pages Web s'exprimer pleinement. Seuls la barre d'adresses et un raccourci pour accéder aux fenêtres ouvertes en parallèle sont visibles, les autres options étant cachées. On apprécie la réactivité de l'ensemble, même sur des pages lourdes, chargées en contenu. Notez qu'il est possible de sauver une page Web pour la consulter ultérieurement, même si vous êtes hors-ligne.

Enfin, le smartphone tournant sous Android 4.0.4 ICS et non 4.1 JB, il est toujours possible de télécharger l'application Flash Player pour profiter de cette technologie. Au final, même si la finesse de l'écran n'a rien d'inoubliable, l'Optimus L9 offre clairement la meilleure expérience de navigation dans la catégorie des smartphones de milieu de gamme.

LG Optimus L9 : navigateur Web LG Optimus L9 : navigateur Web






Conclusion

Avant de conclure ce test, penchons-nous rapidement sur les fonctions téléphoniques de cet LG Optimus L9. Là-dessus, il n'y a pas grand-chose à redire dans la mesure où le smartphone se situe dans la moyenne à la fois pour la qualité des conversations téléphoniques et pour l'autonomie. Cette dernière variera entre un et deux jours, selon l'utilisation que vous en avez. Quant au rendu audio des conversations, il s'avère honnête, l'appelant et l'appelé s'entendant parfaitement, sans microcoupure ni grésillement.

LG Optimus L9



À l'heure du choix, vous avez pu constater tout au long du test de ce L9 que même s'il n'est pas parfait, il ne manquait clairement pas de qualités. Avec les smartphones de milieu de gamme, tout est affaire de compromis. Et force est de constater que ceux faits par LG sont bons. Entre le grand écran, la fluidité très correcte du système ou encore les fonctions multimédias à l'avenant, le L9 dispose d'arguments de poids face à la concurrence au même prix, sachant que le smartphone dispose d'un prix conseillé de 349 euros à sa sortie. Évidemment, cette dernière phrase vous a peut-être fait tiquer vu que le Nexus 4 est commercialisé plus ou moins au même tarif via la boutique Google Play.

Du coup, il est clair que ce smartphone, lui aussi fabriqué par LG, reste (très) nettement plus intéressant si vous passez par le biais de la boutique de Google. Mais encore faudrait-il qu'il soit en stock un jour. En revanche, face à ses autres concurrents dont les tarifs hors-pack sont compris entre 300 et 350 euros, le L9 a clairement une belle carte à jouer.

LG Optimus L9





Note : 78/100

Les plus :
• La taille de l'écran
• Connectivités assez complètes
• Bonne réactivité de l'ensemble du système
• L'interface utilisateur Optimus UX est assez agréable
• La capture de vidéo moyenne dans l'absolu, mais très bonne pour la gamme de prix
• Un rapport qualité / prix honnête dès sa sortie (si on met de côté l'arlésienne Nexus 4)
• Bon rendu pour le lecteur musical
• Le lecteur vidéo lit de nombreux formats

Les moins :
• Quelques ralentissements
• Le cache batterie amovible qui fait « cheap »
• La résolution de l'écran (par rapport à la taille)
• La capture de photo passable

Test réalisé par Sofian Nouira
Date de publication : 11/01/2013.

Avis des internautes

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à réagir !

Les guides et comparatifs
image guide Smartphones moins de 200 euros
image Guide trois smartphones xiaomi populaires