image de couverture lesmobiles

Test : Nokia N95 8 Go

Par La Rédac LesMobiles - 11 janvier 2008 à 0:0
Avis LesMobiles.com
À peine huit mois après la sortie de l'épique N95, Nokia remet le couvert avec une évolution de son smartphone fétiche, le N95 8Go. Ce mobile serait la réponse du berger à la bergère, l'arme ultime de Nokia contre l'iPhone ? Autant vous prévenir tout de suite : la guerre n'aura pas lieu !
INTRODUCTION

Si cette fin d'année est placée sous le signe du tactile, le premier constructeur mondial ne suit pas la tendance et nous gratifie d'un N95 8Go tout à fait classique dans son usage. Le N95, premier du nom, a rencontré un vif succès auprès des consommateurs grâce à ses nombreuses fonctions de grande qualité. Fort de ce constat, et plutôt que de succomber aux sirènes des mobiles entièrement tactiles et sans stylet, Nokia se fend donc d'une version revue et corrigée de son best-seller. Au menu, l'aspect un peu « jouet » du précédent modèle a laissé la place à une robe noire du plus bel effet, l'écran a gagné quelques millimètres, l'autonomie est enfin décente et surtout, la mémoire interne fait un bond à 8 Go !



Si pour beaucoup ce mobile et l'iPhone sont en concurrence, nous trouvons cette notion ridicule dans la mesure où ces deux appareils proposent des sensations et une expérience totalement différentes. Aussi, nous n'allons pas passer ce test à comparer les deux produits. Nous nous contenterons simplement de préciser ici que l'interface novatrice du mobile d'Apple en fait clairement un téléphone d'exception qui devrait obliger les autres constructeurs à se remettre en question. Mais, au-delà de l'interface et de la révolution dans l'usage, l'iPhone fait pâle figure dès qu'il est question de fonctions. À l'opposé, le N95 8Go dispose certes d'une interface plus classique, mais il fait tout, et en plus il le fait bien !

Il propose en effet un capteur de 5 mégapixels digne de ce nom, avec des vidéos capturées en MP4 (640x480). Le tout s'affiche sur un superbe écran de 2,8 pouces et 16 millions de couleurs. En fait, les différences avec le N95 classique ne sont pas nombreuses. Outre cet écran un poil plus grand (2,8 pouces contre 2,6) et la mémoire vidéo (RAM) qui double, la batterie boostée à 1200 mAh au lieu de 950, la capacité de 8 Go et la couleur noire de l'appareil changent aussi. Même si ces différences sont notables, ce mobile est plus une évolution de l'ancien modèle qu'une révolution et cette mise à jour vient bonifier l'un des meilleurs (le meilleur ?) téléphone portable actuel. Pour en revenir aux fonctions, le lecteur musical gère les formats MP3 / AAC / WMA / M4A. Côté connectique, le N95 8Go intègre une connectique mini-USB pour le relier simplement à un PC. Le Bluetooth 2.0 (AD2P) est aussi de la partie, mais si le sans fil ne vous attire pas, vous pourrez connecter votre casque favori grâce à la prise jack 3,5 mm. Il est à noter que la télécommande filaire fournie dispose elle aussi d'une telle prise. Le tout est animé par le système d'exploitation Symbian S60 (9.2), dans sa troisième édition. Outre le Bluetooth, la connectique sans fil de ce mobile est tout simplement ce qui se fait de mieux avec une compatibilité Edge / 3G / 3G+ et WiFi !



Précisons que c'est SFR qui a l'exclusivité de ce mobile pour les fêtes de fin d'année. Pour toute souscription d'un forfait illimythics, l'opérateur le propose à 299 €, avec une offre de remboursement de 100 €, ce qui revient à le payer 199 €. C'est déjà une bonne affaire pour un modèle de cette pointure, qui vient de sortir qui plus est. Mais que dire alors quand certaines enseignes enlèvent encore 50 ou 100 € à ce tarif pour appâter le chaland ? Le bon vieux N95 classique coûte plus cher !

CONTENU DU PACK

Le moins que l'on puisse dire, c'est que le coffret de ce mobile est complet, on y trouve le N95 8 Go, c'est la moindre des choses quand même, et aussi :

• Un chargeur
• Un câble mini-USB
• Un câble vidéo
• Une batterie BL6-F
• Une télécommande filaire avec embout jack 3,5
• Des écouteurs stéréo
• Les manuels d'utilisation

• Un CD contenant différents logiciels dont Nokia PC suite



Mais, au prix que coûte le téléphone, près de 700 euros en version nue, une housse ou un boîtier de protection « cristal » n'eurent pas été du luxe ! Idem pour un support voiture pour profiter de la fonction GPS.


ASPECT ET DESIGN

Esthétiquement, si le look « char d'assaut » de ce nouveau N95 aura très certainement des détracteurs, on ne peut que saluer l'effort fait par Nokia pour améliorer la finition de son produit. Le 8G ressemble moins à un jouet que son prédécesseur. Le plastique noir brillant de la face avant n'y est pas pour rien et donne à l'ensemble une note plus classieuse. La face arrière, toute aussi noire, arbore le revêtement « soft touch » qui rend le téléphone agréable à prendre en main.



Nokia a revu sa copie concernant l'écran, et celui du N95 8 Go est légèrement plus grand que celui de son prédécesseur, avec 2,8 pouces contre 2,6. Cela n'a l'air de rien mais ce changement est vraiment perceptible à l'oeil nu. Comment le constructeur a-t-il réussi cet aménagement tout en gardant le même gabarit ? Tout simplement en rognant sur la bande de plastique grise présente sous l'écran du N95. Pour le reste, il est toujours aussi beau avec ses 16 millions de couleurs, sa résolution de 240 x 320 et sa luminosité parfaite. On peut regarder de manière assez confortable une série ou une émission. Nokia fournit même Spiderman 3 dans le téléphone. La qualité est bluffante mais des yeux fragiles pourraient tout de même éprouver quelques difficultés à passer deux heures devant l'écran. A vous de voir.



La double glissière est bien sûr de la partie et se révèle toujours aussi pratique pour commander la lecture audio et vidéo. Le constructeur semble avoir entendu les critiques des usagers concernant le slider du N95 puisque celui du nouveau modèle semble plus robuste. Un petit jeu, à peine perceptible, persiste, mais dans l'ensemble, cela respire la solidité. Le clavier alphanumérique est parfaitement fonctionnel et ne pose aucun souci, même à ceux qui ont de grandes mains.



Le bloc de commandes de la face avant a, lui aussi, subit un sérieux lifting. Les ingénieurs de chez Nokia ont été obligés de le rendre plus compact que dans le précédent modèle pour gagner de la place pour l'écran. Cela ne pénalise en rien l'usage… excepté pour les jeux ! La proximité de certaines touches fait que ceux qui ont de grands doigts peuvent être conduits à faire de fausses manipulations.

Côté gabarit, s'il semble un peu massif au premier abord, le nouveau Nokia se révèle relativement compact une fois en main, surtout si l'on garde en mémoire la somme ahurissante de fonctions qui le caractérisent. Le N95 8Go garde globalement les mêmes dimensions que son prédécesseur, 100 x 53 x 21 mm contre 99 x 53 x 19 mm. Il est certes plus épais de 2 mm mais on pardonne sans peine ce léger embonpoint quand on sait que Nokia a ajouté 8 Go de mémoire et une batterie plus costaud.



S'il est toujours aussi facile d'enlever le cache de la dite batterie, cette dernière est en revanche un peu plus difficile à extraire qu'auparavant, en raison de son épaisseur plus importante. Rassurez-vous, on prend vite le coup pour la retirer et ce n'est en aucun cas problématique.



Comme évoqué plus haut, le lecteur de carte mémoire disparaît au profit d'une mémoire interne de 8 Go ! Certains pesteront quand même contre l'absence de carte mémoire, si pratique à connecter à l'ordinateur. Mais, qu'ils se rassurent, une fois connecté à un PC ou un Mac, le nouveau N95 se comporte comme un disque dur externe, sans aucune manipulation préalable. Il apparaît alors avec les autres disques durs de votre machine et il suffit d'y déposer tous les contenus que vous souhaitez. Par contre, pour le synchroniser (mail, agenda, etc), il faudra installer Nokia PC Suite. Mais, là encore, c'est très simple d'usage. Pour en revenir à la mémoire interne, le mobile fait vraiment une différence entre ses 100 Mo à lui et les 8 Go rajouté. Lors de l'installation d'un logiciel, d'un jeu ou le téléchargement d'une sonnerie, il vous demande si vous voulez l'installer dans la « mémoire du téléphone » ou dans « la mémoire de masse ». Nous vous conseillons d'installer le maximum de chose dans cette mémoire de masse et de laisser la mémoire du téléphone tranquille car plus cette dernière est saturée, plus le mobile peut ralentir.



L'autonomie fait partie des caractéristiques à la hausse du nouveau Nokia. Le constructeur n'est pas resté sourd aux protestations des utilisateurs du premier N95 en changeant l'ancienne batterie de 950 mAh contre une nouvelle de 1200 mAh, soit une hausse théorique de près de 30% de l'autonomie ! On sent vraiment la différence mais les gros utilisateurs de multimédia mobile devront recharger la bête tous les soirs. On ne peut pas vraiment blâmer Nokia dans la mesure où son téléphone est un véritable couteau suisse multimédia doté de nombreuses fonctions gourmandes en énergie comme le WiFi, la 3G/3G+, les jeux, la vidéo, le GPS, etc. En usage normal, le téléphone tient sans peine 2 journées pleines.

Adressons enfin une mention spéciale aux deux haut-parleurs du téléphone qui lui permettent de délivrer un son à la fois clair, puissant et en stéréo. À notre connaissance, aucun mobile ne fait mieux à l'heure actuelle.



DESCRIPTION DU MENU

Cela peut sembler étonnant, voire déplacé, d'entendre Nokia parler « d'ordinateur multimédia » pour les Nseries. Pourtant, à y regarder de plus près, le système d'exploitation Symbian regorge de programmes, payants ou gratuits, qui s'installent très simplement et apportent une foule de nouvelles fonctions. On peut ainsi se procurer des traitements de textes, des tableurs ou des visionneuses de documents très performants. Idem pour l'image et le son qui jouissent de nombreuses applications pour les éditer, modifier, etc. L'OS intègre un programme pour ouvrir les Zip mais rien ne vous empêche de d'installer « MobileRar » par exemple pour ouvrir les autres types d'archives. De même, si le DivX n'est pas lu à l'origine, il existe un lecteur bien pratique qui permet de les lire directement sur le tel, sans avoir besoin de les retailler ! Quand on ajoute à tout cela les fonctions mails et Web (le vrai, pas le Wap), on se dit que l'appellation « Ordinateur Multimédia » n'est pas du tout usurpée, loin s'en faut. Chacune des nouvelles applications que l'on installe apparaît d'abord dans le menu « application ». Mais vous pouvez la déplacer où bon vous semble de manière très simple en allant dans les options.



Côté OS (système d'exploitation), comme évoqué plus haut, c'est la dernière mouture de la série 60 de Symbian qui se charge de faire tourner le tout, de manière fluide et remarquable. La mémoire vive (Ram), doublée par rapport à celle de l'ancien modèle, n'y est pas pour rien. Le tout reste très classique mais d'une redoutable efficacité. Et si l'on aimerait que Nokia se décide à franchir un vrai palier en proposant quelque chose de plus novateur, il n'en reste pas moins que ses interfaces sont toujours aussi claires, fonctionnelles et complètement paramétrable, un vrai bonheur à l'usage !

Voici le menu en détail :

Vodafone live 2.0 -
SFR a eu la bonne idée de ne pas rajouter sa propre couche logicielle sur l'OS de Nokia. Il n'y a donc pas de perte de performance entre la version nue et la version opérateur, comme c'est parfois le cas. Notre deuxième opérateur national s'est contenté d'embarquer sa dernière application Java maison : Vodafone live 2.0. Elle permet d'accéder à une version simplifiée du portail de l'opérateur.

Web -
On navigue sur le Wap et le Web depuis cette page. L'utilisateur peut stocker des « signets », des favoris en fait.



Musique –
Lecteur audio / Music Store / Podcasting / Radio



Agenda -

Applications -

Messagerie -
Nouveau message / Messages reçus / Mes dossiers / Brouillons / Messages envoyés / À envoyer /Rapports
Cette messagerie gère non seulement les SMS et les MMS, mais aussi les emails.



Galerie –
Images&vidéos / Pistes / lifeblog / Clips audio / Liens streaming / Diaporama / Tous les fichiers



Office -
Adobe PDF / convertisseur / Zip / Code-barre / Quickoffice/ Notes / Horloge

Contacts -

Journal -
Derniers appels / Durées d'appel / Données paquets

Outils -
Bluetooth / Assistant WLAN / Sync / Modes / Paramètres / gestionnaires fichiers / Connectivité / Utilitaires / Téléchargez! / Bienvenue / Centre vidéo / Appareil photo / RealPlayer / Flash / Aide / À propos



Cartes -



L'APPAREIL PHOTO / VIDEO

Le N95 premier du nom était déjà l'un des meilleurs pour la capture de la photo et de la vidéo. Nokia n'a pas changé grand chose, à l'exception notable de la rapidité du déclencheur. Ce dernier est plus réactif sur le nouveau modèle mais le constructeur propose une mise à jour sur son site pour améliorer les performances de l'ancien modèle. La disparition du cache actif de l'objectif plaira à certains et en décevra d'autres. Nous faisons partie de la seconde catégorie. En plus de protéger l'objectif, nous trouvions pratique que la fonction photo s'enclenche simplement en enlevant le cache. Pour la lancer, il suffit désormais d'appuyer quelques secondes sur la touche dédiée ou de passer par le menu. Même s'il est encore trop tôt pour jeter son bon vieil appareil photo numérique aux orties, le N95 8Go représente une solution d'appoint de luxe, jetez donc un oeil à nos clichés pour vous en convaincre.





Le point faible des photophones réside souvent dans les photos de nuit ou en environnement faiblement éclairé. Sur ce point précis, la qualité des photos obtenues avec ce mobile est tout simplement bluffante. Comme tout bon appareil photo numérique qui se respecte, celui qu'embarque le Nokia affiche nombre de réglages pour affiner ses clichés. En fait, sur tous les photophones du marché, seul le Sony Ericsson K850i arrive à faire aussi bien. Si la diode LED qui tient lieu de flash est vraiment puissante, on regrette tout de même l'absence d'un vrai flash au xenon.



Photos prises depuis le N95 en 2592*1944 pixels [cliquez pour agrandir]



Mais là où le N95 8Go n'a pas de rival pour l'heure, c'est du côté de la vidéo. Ceux qui ne connaissent pas les capacités du N95 et de sa déclinaison 8Go vont rester bouche bée ! Si la promesse du constructeur de capturer des vidéos en « qualité DVD » semble présomptueuse, il n'en reste pas moins que celles capturées par le biais de ce mobile sont sans équivalant dans le monde mobile. Avec une résolution de 640x480 et un taux de rafraîchissement de 30 images par secondes, elles offrent une superbe qualité, en MP4 s'il vous plait.






LE GPS

Tous ceux qui connaissent les capacités GPS du N95 premier du nom vont se poser la question : Nokia a-t-il revu sa copie en ce qui concerne la fonction GPS de la version 8Go ? Heureusement, la réponse est oui ! Alors qu'il fallait attendre plus d'un quart d'heure (!) pour que la fonction soit opérationnelle dans l'ancien modèle, le petit nouveau bénéficie de l'A-GPS pour une mise route infiniment plus rapide.



Si les cartes, les simulations de trajets et les calculs d'itinéraires sont gratuits, notamment grâce à Nokia Maps, le guidage vocal et toutes les autres fonctions avancées sont payantes. Il vous en coûtera 6,49 euros pour une semaine, 7,99 euros pour un mois, 59,99 euros pour un an et enfin 69,99 euros pour trois ans.



Certes, le logiciel de navigation intégré a subi quelques changements qui le rendent plus agréable à l'usage, mais dans l'ensemble, il est assez complet (vue carte/3D, points d'intérêts, etc.). S'il ne vaut toujours pas un bon GPS autonome, ce mobile suffira largement à tous ceux qui ne se servent que ponctuellement de cette fonction.



Enfin, signalons que les possesseurs d'un N95 de première génération peuvent effectuer une mise à jour du firmware de ce téléphone sur le site de Nokia. Elle améliore grandement, entre autre, la fonction GPS déplorable dans sa version initiale.

Pour ceux qui ne veulent pas passer par les logiciels fournis, vous pouvez essayer le logiciel de navigation gratuit Amaze (Onboard). Nous l'avons testé et il fonctionne à la perfection.


INTERNET MOBILE

Passons maintenant à l'Internet ! En cette fin d'année 2007, le N95 8 Go est l'apanage de SFR chez les opérateurs. Et pour une fois, nous n'allons pas nous en plaindre tant ce mobile prend toute sa dimension avec les forfaits illimythics. Si vous avez la chance d'habiter dans une zone couverte par la 3G+, vous allez vite comprendre en quoi ce mobile peut révolutionner l'Internet mobile, voire l'Internet tout court.



Nokia a doté ses derniers modèles d'un navigateur Web vraiment puissant qui est compatible avec la plupart des langages et programmes qui peuplent le Net. Ainsi, que vous alliez sur des sites comme Lequipe.fr, Lesmobiles.com, Facebook.com ou même votre site ultra-sécurisé de banque, tout fonctionne à la perfection !



Mieux, en testant depuis le webmail de Free, nous avons même pu joindre une pièce-jointe que nous avons été cherché directement sur le téléphone à un mail ! La prise en main peut s'avérer un peu délicate vu la taille de l'écran et celle des pages Web à afficher. Dès que vous avez pris le coup de zoomer / dézoomer, de passer l'écran en mode paysage et de mettre en mémoire vos favoris, le confort de navigation s'en trouve vraiment accru. La croix directionnelle fait alors office de souris et le pointeur à l'écran est assez réactif. Si on ajoute à cela une vitesse de navigation très correcte en 3G+, on se retrouve avec le vrai Web dans la poche, et plus une version poussive.



Pour les maniaques de la comparaison, l'expérience n'est bien sûr pas aussi bluffante qu'avec un iPhone mais le N95 8Go n'a pas à rougir, surtout qu'en terme d'affichage, les quelques millimètres grappillés par rapport au N95 classique se ressentent. Côté Internet mobile, les illimythics permettent vraiment de s'en donner à coeur joie avec les services de SFR. Entre les sites de vidéos comme YouTube et Dailymotion, les enchères de eBay, les communautés de MySpace et la cartographie de Google Maps, vous aurez de quoi faire. Les accros de Windows Live Messenger (MSN) ne sont pas oubliés et l'opérateur propose une application Java gratuite qui permet de chatter de manière illimité. Et c'est loin d'être tout puisque les abonnés ont aussi droit de télécharger absolument tout le catalogue de chansons de Universal Music… on croit rêver ! Enfin, selon le forfait (3 ou 5H), vous avez accès à 20 ou 50 chaînes en direct.



Par ailleurs, Nokia devrait lancer son portail OVI durant le premier semestre 2008. Il s'agit d'une plateforme complète de téléchargement multimédia qui proposera à l'utilisateur des jeux, des vidéos, des musiques, etc. Autant vous dire que ça grimace sec du côté des opérateurs, le constructeur venant clairement braconner sur leurs terres. Les joueurs pourront d'ailleurs bientôt télécharger des jeux pour la nouvelle plateforme NGage dont une démo est offerte avec le N95 8Go. Techniquement, les jeux sont au niveau de la Nintendo DS… il faut le voir pour le croire !



AUTRES FONCTIONS

En bon mobile multimédia, le N95 8Go est bien sûr paré pour la lecture musical et vidéo. Nokia n'a rien révolutionné depuis le précédent modèle et ce celui-ci lit toujours les formats suivants : MP3 / AAC / WMA / M4A. Pour la vidéo, le MP4 et le 3GP sont à l'honneur, mais il est bon de savoir que vous pouvez aussi installer un codec pour lire le plus populaire des formats : le DivX !



Le lecteur musical est certes classique, mais néanmoins efficace et difficile à prendre en défaut. Le son en lui-même est très bon et vous pouvez l'affiner grâce à cinq égaliseur (Bass boost, classique, jazz, pop, rock). Pour profiter au maximum de la qualité audio du mobile, oubliez les écouteurs fournis, de qualité passable. Vous avez aussi la possibilité de créer des listes de lecture, de mettre en route un mode répétition, aléatoire, d'afficher une visualisation, de synchroniser avec Windows Media, etc. En un mot comme en cent, vous trouverez ici tout ce que propose un bon lecteur classique… mais pas plus. On reste donc un ton en dessous des interfaces et des fonctions proposées par les derniers « Walkman » de Sony Ericsson.



Même constat pour la radio FM : elle est tout à fait fonctionnelle mais un cran en dessous de ce que propose le concurrent suédo-nippon. On déplore l'absence de RDS par exemple.

Passons maintenant à la lecture des vidéos. C'est toujours Real Player dès que vous en lancez une. Le logiciel fonctionne parfaitement et permet d'avancer sans encombre dans n'importe quelle vidéo. Le N95 8Go lit nativement les formats Mp4 et 3GP mais, Symbian oblige, vous pouvez installer un lecteur DivX bien pratique puisque ce format est sans conteste le plus populaire. Le point fort est que vous n'avez plus à ré-encoder vos vidéos, juste à la mettre dans le téléphone ! Le rendu est très bon malgré l'écran de taille relativement réduite. Nokia propose le film Spiderman 3 en entier directement chargé dans la mémoire du mobile. La qualité est vraiment bluffante mais regarder un long métrage de plus de deux heures sur un écran de 7 centimètres de diagonale peut s'avérer fatiguant pour les yeux. Les séquences vidéos plus courtes telles que les clips, les émissions télé ou même les séries passent beaucoup mieux.



Un petit conseil en rapport avec la mémoire : 8 Go, c'est beaucoup… et c'est peu à la fois ! Entre les photos, les vidéos et les jeux, vous aurez tôt fait de les remplir. Aussi, nous vous conseillons de réduire la taille des photos stockées sur votre téléphone. Quand vous prenez un cliché, après l'avoir transférer sur votre ordinateur, allez dans l'éditeur d'image du téléphone et passez cette photo en 640 X 480. Vous ne verrez aucune différence sur l'écran du mobile mais au final, l'image « pèse » dix à vingt fois moins qu'une photo prise en 5 mégapixels dans sa résolution d'origine. Cela vaut aussi pour les photos que vous transférer de l'ordinateur au téléphone, elles sont souvent trop lourdes. Cela a un double avantage : d'une part cela désengorge la mémoire, et d'autre part, vous naviguez avec plus de fluidité dans « Galerie », le dossier qui stocke les photos et du téléphone. Même chose pour la vidéo. Si vous les ré-encoder, rien ne sert de le faire dans une haute définition.

Pour en finir avec les fonctions multimédias, sachez que quelle que soit celle que vous utilisez, vous pouvez la mettre en veille pour faire autre chose et la reprendre ensuite. Mieux, le lecteur musical peut fonctionner en tâche de fond pendant que vous regarder vos photos ou écrivez un texto par exemple. En un mot, ce mobile est parfaitement multi-tâche. La RAM doublée par rapport au premier N95 permet même d'ouvrir plusieurs fonctions sans que la rapidité de l'ensemble n'en pâtisse !


CONCLUSION

Si vous avez aimé le N95 classique, vous allez clairement adorer celui-ci. Il garde le meilleur de son prédécesseur et gomme tous ses défauts. Comme nous vous le disions en introduction, non seulement le N95 8Go fait tout, mais en plus il le fait bien ! Il est certes moins compact et moins glamour que nombre d'autres modèles sortis pour les fêtes mais sa simplicité d'utilisation et la liste étourdissante des possibilités qu'il offre en font « le meilleur téléphone portable du monde » à l'heure actuelle. Ce titre officieux est bien sûr à relativiser selon votre usage. Si seul le design vous intéresse et que vous ne faites que passez des appels et envoyer des SMS avec votre téléphone, vous n'aurez que faire d'une telle pagaille de fonctions. Mais pour les autres, il vous le faut !



Note : 88/100

Les Plus :
• Finition noir du plus bel effet
• Autonomie en progrès
• Magnifique écran
• Toutes les fonctions sont réussies
• 8 Go de mémoire intégrée
• Qualité des photos et vidéos réalisées
• Bon lecteur musical
• GPS enfin à la hauteur
• Belle réactivité de Symbian
• Le top en matière de connectivité (WiFi, Bluetooth 2.0, 3G+, etc)

Les Moins :
• Le prix en version nue
• Interface trop classique
• Pas de housse ou de coque « cristal » dans la boîte.

Par Sofian Nouira.
Date de publication : 11/01/2008.

Avis des internautes

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à réagir !

Les guides et comparatifs
image guide Smartphones moins de 200 euros
image Guide trois smartphones xiaomi populaires