image de couverture lesmobiles

Test : Samsung ATIV S

Par La Rédac LesMobiles - 05 avril 2013 à 0:0
Avis LesMobiles.com
Plusieurs mois après le Nokia Lumia 920 et le HTC 8X, c'est au tour de Samsung de dégainer en France son Windows Phone 8 haut de gamme : l'Ativ S. Malgré son retard, ce smartphone, très inspiré du Galaxy S3, arrivera-t-il à se faire une place au soleil ?
Alors que Windows Phone 8 a été lancé en grande pompe en fin d’année dernière, il aura fallu attendre plusieurs mois avant de voir débarquer en France l’Ativ S, le seul et unique modèle de Samsung tournant sous ce système d’exploitation. Si le constructeur coréen avait proposé plusieurs smartphones pour Windows Phone 7, puis 7,5, il s’est contenté, cette fois, d’un seul mobile pour le dernier cru de l’OS mobile de Microsoft. Ce qui n’est guère étonnant quand on connaît les volumes de ventes impressionnants de ses Galaxy sous Android.

Toutefois, Samsung n’a pas fait les choses à moitié puisque son seul smartphone sous Windows Phone 8 se base sur le très populaire (doux euphémisme) Galaxy S3. L’Ativ S reprend en effet la plupart des caractéristiques de son illustre alter ego sous Android. Ce qui en fait donc, en théorie, l’un des meilleurs, si ce n’est le meilleur, mobile Windows Phone. Nous verrons tout au long du test si la théorie et la pratique se conjuguent bien. Mais pour l’heure, jetons un coup d’œil à la fiche technique.

Samsung Ativ S



La première chose qui frappe sur ce smartphone est bien évidemment son grand écran Super AMOLED de 4,8 pouces, pour une définition de 1280 x 720 pixels, ce qui lui confère une densité de 306 pixels par pouce. Quant à ses entrailles, elles battent au rythme d’un chipset double cœur Qualcomm Snapdragon MSM8960 cadencé à 1,5 GHz, et épaulé par 1 Go de mémoire vive (RAM). La capture de photos et de vidéos a été confiée à un capteur principal de 8 mégapixels, capable de filmer en Full HD 1080p (1920 x 1080 pixels), à 30 images par seconde. On retrouve également un capteur frontal de 1,9 mégapixels pour la visio. Le tout tient dans des dimensions de 137 x 70,5 x 8,7 mm, pour 135 grammes sur la balance. Comme précisé en préambule, c’est évidemment Windows Phone 8, la dernière version en date du système d’exploitation pour smartphones de Microsoft, qui donne vie à l’ensemble.

Enfin, côté connectivités, l’Ativ S fait l’impasse sur la 4G, mais se révèle complet pour le reste avec la 3G+/H+ (Dual Carrier 42 Mbps), le Wi-Fi 802.11 a/b/g/n, le Wi-Fi Hotspot, le Bluetooth 3.0, le GPS (A-GPS) et le Glonass.

Test Samsung Ativ S



Contenu de la boîte

Le pack dans lequel est livré le smartphone est assez sommaire, mais comporte tout de même l’essentiel, à savoir :

• Un kit mains libres stéréo filaire
• Un câble microUSB
• Un chargeur secteur
• Le manuel de démarrage rapide

Le Samsung Ativ S bénéficie, en outre, d’un lecteur de carte microSD. Toutefois, Samsung ne fournit aucune carte mémoire supplémentaire avec le smartphone. Ce qui n’est pas répréhensible dans la mesure où le mobile dispose déjà de 16 Go de mémoire interne.

Test Samsung Ativ S : contenu de la boite






Design et qualité de fabrication

Le moins que l’on puisse dire, c’est que cet Ativ S s’inscrit parfaitement dans le design des smartphones Samsung récents. Son look se situe d’ailleurs à mi-chemin entre le Galaxy S2 et le Galaxy S3 chez le même constructeur. Comprenez par là que ses formes sont un peu plus rondes que le premier cité sans toutefois aller complètement jusqu’aux rondeurs du second, notamment sur la bas de la face avant. De ce point de vue, il ressemble d’ailleurs plus à une version miniature du Galaxy Note 2. Mais vous aurez bien compris qu’il s’inscrit totalement dans l’esprit de ce que propose le constructeur coréen depuis plusieurs années maintenant.

Samsung Ativ S



Samsung Ativ S : smartphones Galaxy



Ce choix implique évidemment aussi que la coque est entièrement en plastique polycarbonate. Toutefois, le plastique en question s’avère de très bonne facture. L’assemblage est irréprochable et l’ensemble respire la solidité. De plus, le constructeur a paré l’arrière d’un motif qui imite l’aluminium et qui est assez réussi. Néanmoins, ceux qui ne jurent que par les matériaux nobles comme l’aluminium ou le verre seront déçus. Ce n’est donc pas cet Ativ S qui les réconciliera avec la marque Samsung. En revanche, si vous connaissez et appréciez déjà les smartphones du constructeur, vous serez en terrain connu. Surtout que l’agencement des touches est le même que celui que l’on retrouve déjà sur les smartphones Android du constructeur. Ainsi, sous l’écran, on retrouve un bouton « Home » mécanique flanqué de deux touches sensitives.

Samsung Ativ S : dos / face arrière



Samsung Ativ S : touches sensitives



Côté prise en main, c’est là encore très classique pour un mobile qui embarque un écran aussi grand. Ses dimensions de 137 x 70,5 x 8,7 mm se manipulent assez facilement, même à une main, du moment que cette dernière ne soit pas trop petite. Le pouce peut d’ailleurs parcourir la majeure partie de l’écran. Ajoutez à cela le fait que Windows Phone ne dispose pas d’une zone de notification tout en haut de l’écran, et vous comprendrez qu’il est possible d’utiliser l’Ativ S d’une seule main dans la plupart des situations. Quant à son épaisseur de 8,7 mm et son poids de 135 grammes, ils lui permettent de se faire oublier rapidement dans la poche d’un pantalon ou d’une veste, et a fortiori dans un sac.

Samsung Ativ S : tranche inférieure



Samsung Ativ S : tranche supérieure



Samsung Ativ S : côté gauche



Samsung Ativ S : côté droit






OS + Interface Utilisateur

Comme pour son design, l’Ativ S ne surprend pas non plus une fois le smartphone allumé. La faute n’incombe pas vraiment à Samsung, mais plutôt au système d’exploitation Windows Phone 8 qui est identique sur tous les modèles comme l’exige Microsoft. On retrouve donc le même système d’exploitation qui s’articule autour d’un écran d’accueil « Home » d'un côté, et une liste d'applications classées de manière verticale de l'autre. L’ergonomie implique une double navigation à la fois de haut en bas, mais aussi de gauche à droite. Ceux qui abordent ce système d’exploitation pour la première fois auront besoin d’un petit temps d’adaptation, mais l’habitude vient vraiment très vite.

Samsung Ativ S : interface Windows Phone 8 Samsung Ativ S : interface Windows Phone 8



Pour mémoire, la principale différence entre Windows Phone 7 et la nouvelle version Windows Phone 8 tient aux fameuses vignettes dynamiques qui représentent l’une des signatures visuelles de l’OS. Toujours capables d’afficher des informations en temps réel, ces vignettes proposent désormais des tailles et des couleurs différentes. En pratique, cela permet de hiérarchiser les applications de manière beaucoup plus personnelle et poussée. Mais l'ensemble conserve une unité graphique appréciable puisque qu’il est constitué de carrés et/ou de rectangles. Comme évoqué plus haut, ces vignettes dynamiques s’avèrent vraiment utiles au quotidien. S’il est vrai que leur intérêt reste variable selon les applications, dans la plupart des cas, les informations qui s'affichent sont suffisantes pour ne pas obliger l'utilisateur à ouvrir les applications en elles-mêmes à tout bout de champ.

Samsung Ativ S : interface Windows Phone 8 Samsung Ativ S : interface Windows Phone 8



La taille de l’écran permet à Windows Phone 8 de donner sa pleine mesure. De fait, l’OS mobile de Microsoft est très agréable à manipuler sur l’Ativ S. Surtout qu’il s’avère remarquablement réactif comme nous le verrons dans la prochaine partie. En revanche, il reste malgré tout handicapé par deux défauts gênants. Les défauts en question ne sont pas l’apanage du smartphone de Samsung, mais bien de tous les Windows Phone. Ainsi, le système d’exploitation reste assez jeune et souffre de ce fait d’un certain déficit en termes d’applications et de services. Si vous restez dans l’écosystème Microsoft en utilisant outlook.com, Skydrive, etc., vous ne rencontrerez pas de problème particulier. En revanche, si votre vie numérique est plutôt stockée sur Google Drive ou Dropbox, les choses se compliquent.

De même, si la plupart des applications phares, et notamment celles en rapport avec les réseaux sociaux, sont bien présentes, on manque vite de choix si l’on préfère opter pour des solutions alternatives. Même l’offre en jeux se révèle bien pauvre si l’on compare avec iOS et Android. Ce n’est pas pour autant que le Marketplace est de Microsoft peut être qualifié de « pauvre ». C’est juste que le chemin est encore long avant de pouvoir songer à venir titiller les colosses du genre que sont Apple et Google.

Samsung Ativ S : applications Samsung Zone Samsung Ativ S : applications Windows Phone 8



L’autre défaut embêtant est à aller chercher du côté de l’absence d’une zone qui centralise les notifications reçues par l’utilisateur. En revanche, on sait qu’il s’agit là d’une situation temporaire puisque Microsoft a déjà révélé que ce centre des notifications arriverait certainement avec la prochaine mise à jour majeure. En définitive, Windows Phone 8 vous conviendra sûrement tout de même malgré ces deux défauts si vous n’êtes pas un forcené de l’utilisation de votre smartphone.




Réactivité du smartphone

Même si le Samsung Ativ S que nous testons ici est un équivalent Windows Phone 8 du Galaxy S3 chez le même constructeur, on ne retrouve pas la même puissance de feu sous le capot. En effet, alors que celui sous Android dispose d’un chipset quadruple cœur, celui sous Windows Phone se « contente » d’un chipset double cœur Qualcomm MSM8960 Snapdragon, cadencé à 1,5 GHz. Les deux modèles profitent de 1 Go de mémoire vive (RAM). Sur le papier, l’Ativ S est donc assez clairement désavantagé.

Samsung Ativ S : prise en main



Toutefois, si vous suivez un peu l’actualité de la téléphonie mobile, vous savez sans doute déjà que Windows Phone n’a de leçon à recevoir de personne en matière de fluidité. C’était vrai pour Windows Phone 7. Ça le reste tout autant pour la version 8. La gestion des ressources de l’OS, notamment pour l’interface utilisateur, est si réussie que l’Ativ S soutient sans peine la comparaison avec le Galaxy S3, et se permet même de faire mieux en termes de fluidité puisqu’il se révèle même dépourvu des petits accrocs dans l’interface que l’on trouve sur la plupart des smartphones Android. La configuration matérielle décrite plus haut est donc largement suffisante pour faire tourner parfaitement l’ensemble.

Mais, chaque médaille ayant son revers, le contrecoup de la philosophie de Microsoft pour son OS mobile se fait ressentir du côté du multitâche. Là encore, seuls les utilisateurs les plus exigeants se rendront compte que le gestionnaire d’applis actives ne sert pas à grand chose dans les faits car il se révèle très limité. Mais encore une fois, cela n’affectera que les accros du multitâche.

Samsung Ativ S : prise en main






Capture Multimédia (Photo/Vidéo)

Comme évoqué à plusieurs reprises au cours de ce test, le Samsung Ativ S est très proche du Galaxy S3, tant pour ce qui est de son design que de ses caractéristiques techniques. Il n’est donc pas étonnant de retrouver le même module photo dans les deux modèles. Il propose une résolution de 8 mégapixels et se montre capable de filmer en Full HD 1080p, à 30 images par seconde. Voilà pour la théorie. Car en pratique, le Galaxy S3 est l’un des meilleurs photophones disponibles à date. Répliquer la même qualité de capture sur un autre système d’exploitation était loin d’être un pari gagné d’avance, car au-delà des pièces mécaniques, il y a tous les paramètres logiciels qui rentrent en ligne de compte et qui compliquent singulièrement la tâche.

Samsung Ativ S : capteur photo



Heureusement, Samsung ne s’est pas loupé puisque l’Ativ S offre au final une qualité d’image équivalente à celle de son illustre aîné sous Android. Comprenez par là que les clichés qu’il permet de capturer sont très bons. Tant en termes de rendu des couleurs que de piqué, de présence des détails ou de plages dynamiques. Le constat est le même pour la capture de vidéos. Ces dernières sont à la fois fluides, pleine de détails et assez respectueuses des couleurs réelles. On apprécie particulièrement le fait que les vidéos enregistrées par l’Ativ S soient très peu compressées par le smartphone.

Samsung Ativ S : photo Samsung Ativ S : photo



Au rayon des défauts, signalons tout de même que le temps de déclenchement d’une prise de vue est assez long. Ce n’est pas tant la capture en elle-même qui tarde, mais plutôt la mise au point qui n’est pas d’une célérité confondante. En pratique, cela n’est pas trop handicapant puisqu’il se passe environ une seconde entre le moment où vous appuyez sur l’écran ou sur le déclencheur mécanique pour prendre une photo, et celui où elle est effectivement capturée.

Le second défaut embêtant que nous avons relevé vient du manque de fonctionnalités avancées dans l’interface de la fonction photo. Certes, la simplification est un véritable parti-pris par Microsoft dans Windows Phone. Néanmoins, il manque clairement un mode HDR à cet Ativ S, et à tous les smartphones qui tournent sous Windows Phone d’ailleurs. Cette option est quasiment devenue un standard sur Android et elle est loin d’être un gadget. Pour mémoire, elle permet de mieux photographier les scènes très contrastées en évitant que certaines zones soient surexposées ou sous-exposées.

Samsung Ativ S : photo Samsung Ativ S : menu photo






Lecture Multimédia (Photo/Vidéo/Son)

Si vous connaissez déjà les fonctions de lecture multimédia des autres smartphones sous Windows Phone 8, vous serez en territoire connu avec ce Samsung Ativ S, car il propose les mêmes, à l’identique.

Commençons notre tour d’horizon de ces fonctions par la visionneuse de photos. Elle offre un classement des images par grille et la navigation se fait de manière simple et intuitive. On apprécie le fait que les photos soient proposées à leur résolution réelle, ce qui permet de bien zoomer dans les mieux définies. On retrouve aussi la possibilité de partager facilement les photos via plusieurs (Facebook, Twitter, mail, SMS, etc.). De plus, si vous avez renseigné vos identifiants Facebook dans le smartphone, vous pourrez également accéder à vos photos et celles de vos contacts stockées sur le réseau social, directement depuis le hub photo. Microsoft oblige, les images stockées sur Skydrive apparaissent elles aussi bien sûr dans ce même hub photo. Dans les deux derniers cas cités, les photos n’étant pas hébergées sur le smartphone en lui-même, il y a logiquement des petits temps de chargement à prévoir. Mais ils sont tout à fait supportables si vous disposez d’une bonne connexion.

Samsung Ativ S : applications photo Samsung Ativ S : galerie photos



Côté lecteur musical, contrairement à Nokia qui propose son propre lecteur musical en plus de celui de Microsoft, Samsung se contente pour sa part de celui inclus de base dans Windows Phone 8. Heureusement, le lecteur en question est de bonne facture. Pour être précis, sachez qu’il s’agit en fait d’un hub qui regroupe à la fois les chansons et les vidéos. Dans une interface épurée et simple à prendre en main, il propose les options classiques pour lire des musiques, les classer selon différents critères, créer des listes de lecture, etc. Mais surtout, l’Ativ S dispose d’un très bon rendu audio, là encore au même niveau que celui du Galaxy S3 chez le même constructeur.

Samsung Ativ S : menu musique Samsung Ativ S : applications musique



Comme précisé un peu plus haut, les vidéos cohabitent avec la musique dans ce même hub. Celles en mp4 et en DivX / Xvid sont parfaitement lues, même en 1080p. Ce qui est déjà une bonne chose. En revanche, il ne faudra pas compter sur le smartphone pour les .mkv. Dommage car la plupart des fichiers Full HD que l’on « trouve » sur Internet sont dans ce format. Mais cette limitation n’est pas vraiment un défaut dans la mesure où les utilisateurs désireux de regarder des films en Full HD sur leur smartphone ne courent pas les rues et les boutiques de téléphonie mobile.

Enfin, il est bon de préciser que l’Ativ S embarque un lecteur de carte mémoire microSD. C’est très pratique, surtout que Microsoft a eu la bonne idée de permettre de passer outre le logiciel Zune pour placer des fichiers multimédias dans le smartphone, que ce soit sur la carte mémoire ou dans la mémoire interne du smartphone.

Samsung Ativ S : carte SIM + carte mémoire microSD






Écran et navigateur Web

En marge de ses qualités en capture de photo et de vidéo, l’écran du Samsung Ativ S représente son autre grand point fort. Il embarque en effet le plus grand de tous les afficheurs présents dans les smartphones Windows Phone 8, avec une diagonale de 4,8 pouces pour une définition de 1280 x 720 pixels. Tous les smartphones Windows Phone 8 disposant du même système d’exploitation et des mêmes fonctionnalités, l’écran est fatalement un critère très important sur ce type d’appareil. Outre sa taille, celui qui équipe l’Ativ S s’avère être de technologie Super Amoled. On retrouve donc les couleurs vives, à la limite de la saturation, propres à cette technologie. Ce rendu flattera la rétine de la grande majorité des utilisateurs, mais les puristes de l’image lui préfèreront un écran LCD au rendu plus naturel. La finesse d'affichage est également très bonne, parfaite.

Quant à la luminosité, même si elle n’est pas la plus élevée qui soit, elle reste parfaite en intérieur et se permet même d’assurer en extérieur, car l'écran se montrant moins réfléchissant que sur la plupart des mobiles concurrents, cela permet à l’Ativ de disposer d'une très bonne lisibilité en extérieur. Enfin, la grande taille de l’écran offre évidemment la possibilité de profiter de manière très confortable de tous les contenus multimédias et du navigateur Web.

Samsung Ativ S : prise en main



Puisque nous en sommes à parler de ce navigateur Web, vous ne serez sans doute pas surpris d’apprendre qu’on retrouve ici Internet Explorer. Il pouvait difficilement en être autrement dans la mesure où Microsoft n’autorise pas les développeurs à proposer d’autres navigateurs Web. C’est donc avec le sien qu’il faudra exclusivement composer pour l’instant. Heureusement, le navigateur en question est une véritable réussite. Comme le reste de l’interface, il dispose d’un style épuré. Mais surtout, il sait se montrer particulièrement véloce. Les pages se chargent rapidement et la navigation en leur sein, même lorsqu’elles sont chargées en contenus, ne pose aucun problème. Enfin, rappelons qu’à l’instar d’iOS et d’Android à partir de la version 4.1 Jelly Bean, les navigateurs des smartphones Windows Phone ne sont pas compatibles avec la technologie Flash.

Samsung Ativ S : navigateur Web Samsung Ativ S : navigateur Web


Samsung Ativ S : navigateur Web






Fonctions téléphoniques + conclusion

Comme toujours, nous allons nous intéresser aux fonctions téléphoniques avant de conclure ce test. De ce point de vue, l’Ativ S s’inscrit dans la lignée des autres Windows Phone récents avec une excellente qualité audio pour ce qui est du rendu du son en conversation. L’appelant et l’appelé s’entendent donc parfaitement. Les voix sont cristallines et les échanges dépourvus de microcoupures.

Pour ce qui est de l’autonomie, la batterie de 2300 mAh permet à l’appareil de tenir entre une journée et demi et deux journées pleines, selon la manière dont vous vous en servez. Si vous ne naviguez pas plus d’une heure sur le Web et que vous évitez les jeux, toujours gourmands en énergie, l’Ativ S tient deux jours entiers, même si vous avez plusieurs comptes emails et réseaux sociaux connectés. D’ailleurs, signalons au passage que Windows Phone dispose certainement à l’heure actuelle de la meilleure gestion des interactions avec les contacts et leurs réseaux sociaux.

Samsung Ativ S (Windows Phone 8)



À l’heure du choix, peut-on vraiment vous recommander cet Ativ S ? Ses similitudes avec le Galaxy S3 représentent à la fois sa plus grande force et sa plus grande faiblesse car certains lui préféreront sans doute le modèle sous Android, à caractéristiques plus ou moins égales. Mais nous allons partir du principe que si vous êtes en train de parcourir ce test, c’est que vous connaissez et appréciez les Windows Phone et que vous envisagez de vous en procurer un. Si c’est votre cas, vous tomberez très certainement sous le charme de l’Ativ S puisqu’il ne souffre d’aucun défaut rédhibitoire.

Les seules sources d’agacement évoquées tout au long du test sont plutôt à mettre sur le dos du système d’exploitation en lui-même. Mais pour ce qui est de l’aspect matériel, entre le magnifique écran géant, la célérité sans faille et la très bonne qualité en capture de photo et de vidéo, le smartphone de Samsung se montre excellent. Tout juste pourra-t-on lui reprocher son design à la fois trop sage et sans matériaux nobles. Mais pour le reste, il est très bon et sans concurrence sur le segment des Windows Phone 8 à très grands écrans. Le Nokia Lumia 920 propose en effet un afficheur de 4,5 pouces et le HTC 8X opte pour 4,3 pouces. Chacun dans leur genre, ces trois modèles sont excellents. Choisir d’abord par rapport à la taille d’écran peut donc être un bon début.

Samsung Ativ S (Windows Phone 8)





Note : 85/100

Les plus :
• L'encombrement correct par rapport à la taille de l'écran
• La réactivité et la fluidité de Windows Phone
• La taille de l'écran et son rendu très bon
• La qualité de fabrication globale
• Les fonctions de lecture multimédias
• Très bonne qualité en capture de photos / vidéos
• Le navigateur Web qui assure très bien l’essentiel
• La présence d’un port pour carte mémoire microSD
• L’autonomie très correcte
• La qualité audio en conversation
• La gestion des interactions avec les contacts

Les moins :
• Un design vu et revu
• La coque toute en plastique sans matériaux nobles (mais le plastique employé est de grande qualité)
• Le temps de déclenchement un peu long pour les photos
• Pas de mode HDR
• La qualité et le nombre des applications sur Windows Phone progressent… mais toujours loin d’iOS et d’Android

Test réalisé par Sofian Nouira
Date de publication : 05/04/2013.

Avis des internautes

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à réagir !

Les guides et comparatifs
image Guide trois smartphones xiaomi populaires
image dernieres nouveautes