image de couverture lesmobiles

Test : Samsung Galaxy S4 Active

Par La Rédac LesMobiles - 11 octobre 2013 à 0:0
Avis LesMobiles.com
Pour contrer un Sony dont tous les derniers smartphones haut de gamme se sont avérés étanches, Samsung dégaine le Galaxy S4 Active. Comme son nom le laisse entendre, il s'agit bien d'une version résistante à l’immersion dans l'eau du mobile phare du constructeur coréen, mais avec une fiche technique légèrement revue. Voyons ensemble ce qu'il vaut.
Après avoir installé au firmament des smartphones Android sa gamme Galaxy S lancée en 2010, Samsung a commencé à la décliner l’année dernière avec l’apparition du S3 Mini en marge du S3. Le constructeur a décidé de passer la vitesse supérieure en 2013 puisque son mobile vedette pour l’année en cours, à savoir le S4, a vu son nom se décliner sur plusieurs produits. Outre le S4 Mini, le Coréen a également lancé le Galaxy S4 Zoom et le Galaxy S4 Active. C’est à ce dernier que nous allons ici nous intéresser. Contrairement aux autres modèles qui reprennent l’appellation « S4 » mais affichent des caractéristiques assez éloignées, le Active possède pour sa part une fiche technique presque identique à celle du smartphone vedette de Samsung. Mais en contrepartie des deux caractéristiques revues à la baisse que sont la technologie d’écran (et encore…) et la résolution du capteur photo, le Galaxy S4 Active propose la résistance à l’eau et à la poussière !

Samsung Galaxy S4 Active



Il s’agit donc assurément d’un mobile haut de gamme puisqu’il dispose d’un écran de 4,99 pouces, avec une résolution Full HD 1080p (1920 x 1080 pixels), pour une densité très élevée de 441 pixels par pouce. Sous le capot, le cœur de la bête bat au rythme d’un chipset quadruple cœur Qualcomm Snapdragon 600 (APQ8064T), dont les processeurs Krait 300 sont cadencés à 1,9 GHz et épaulé par 2 Go de mémoire vive (RAM). Quant à la partie graphique, elle est gérée par une puce (GPU) Adreno 320.

Aux commandes, on retrouve sans Android 4.2.2 Jelly Bean sur lequel le constructeur a rajouté TouchWiz, sa propre interface utilisateur. Parmi les différences avec le Galaxy S4 classique, on note le fait que l’écran soit de technologie LCD et non plus Super AMOLED. Mais nous verrons dans la partie de ce test dédiée à l’afficheur qu’il ne s’agit pas là d’un si grand problème. L’autre caractéristique sur laquelle Samsung a rogné pour rendre son smartphone étanche, sans en augmenter le coût, est à aller chercher du côté du capteur photo qui est ici de 8 mégapixels. Pour mémoire, le Galaxy S4 dispose pour sa part d’un capteur de 13 mégapixels. Là encore, nous verrons plus loin dans le test que le changement est certes perceptible, mais loin d’être dramatique.

Pour le reste, le smartphone se montre toujours capable de filmer dans une résolution Full HD 1080p. Le capteur frontal de 2,1 mégapixels est identique et filme lui aussi en Full HD 1080p.

Côté connectivités et compatibilités réseau, le Galaxy S4 Active se révèle tout aussi complet que son alter ego non étanche. Il supporte la 4G, la 3G+ Dual Carrier (DC-HSDPA 42 Mbps), le Wi-Fi 802.11 a/b/g/n/ac, le Wi-Fi hotspot, le Wi-Fi Direct, le DLNA, le Bluetooth 4.0 (AD2P), le GPS (A-GPS) et même le NFC. La sortie audio-vidéo se fond dans le connecteur microUSB puisqu’il s’agit en fait d’une prise MHL.

Contenu de la boite du smartphone

Comme la boite du Galaxy S4, celle du Galaxy S4 Active se révèle assez chiche en accessoires, proposant uniquement l’essentiel :

• Un Samsung Galaxy S4 Active
• Une batterie 2600 mAh
• Un kit mains libres stéréo filaire
• Des embouts de rechange pour le casque stéréo
• Un câble microUSB
• Un chargeur secteur
• Le manuel de démarrage rapide

Malgré la présence d’un port microSD, le constructeur ne fournit pas de carte mémoire, ce n’est en aucun cas un défaut dans la mesure où le smartphone embarque au moins 16 Go de mémoire interne.

Samsung Galaxy S4 Active : packaging






Design

Depuis l’annonce du Galaxy S3 l’année dernière, une fièvre uniformisatrice s’est emparée de Samsung. Le constructeur a en effet décliné jusqu’à l’excès le design de ce modèle. D’ailleurs, le look du Galaxy S4 et de ses dérivés n’est pas très éloigné. Toutefois, le Coréen a fait une exception pour le Galaxy S4 Active. Il n’a pas entamé pour autant une révolution puisque les lignes de l’appareil restent proches de ses smartphones récents. Néanmoins, l’appareil offre un ressenti global qui diffère d’avec les productions actuelles de Samsung.

C’est bien sûr certainement dû en grande partie aux éléments quoi rendent l’appareil un peu plus résistant que la moyenne, et surtout étanche. Les éléments de design en question trouvent clairement leur inspiration dans la gamme de mobiles durcis Xcover chez le même fabricant. Notamment du côté du haut et du bas de la face du Active qui est recouverte d’un revêtement gommeux résistant aux chocs. On regrette toutefois que ce revêtement ne couvre pas une portion plus importante de la coque. Car lorsque le smartphone chute, rien ne dit qu’il va précisément atterrir sur ces parties. On note également que le port micro-USB bénéfice d’un cache qu’il faut soigneusement remettre en place quand il n’est pas utilisé, car il s’agit d’un cache étanche.

Samsung Galaxy S4 Active



L’autre grande différence avec le Galaxy S4 classique vient des trois touches mécaniques présentes sous l’écran. Depuis quelques années maintenant, Samsung nous a habitués à une seule touche mécanique flanquée de deux autres boutons sensitifs de part et d’autre. Ces touches cassent un peu le look épuré de la face avant. Toutefois, elles sont d’une part loin d’être hideuses, et d’autre part, il s’agit d’un « mal » nécessaire dans la mesure où celles qui sont sensitives ne se comportent pas de manière optimale lorsqu’elles passent sous l’eau. Nous avons fait séjourner à plusieurs reprises le smartphone sous l’eau. Il s’est comporté comme prévu. Mais Samsung prend soin de préciser qu’il faut absolument fermer correctement le cache arrière de l’appareil en appuyant bien sur son centre pour étanchéifier l’ensemble.

Samsung Galaxy S4 Active : port micro USB



Samsung Galaxy S4 Active : batterie



Pour le reste, la prise en main est proche de celle du Galaxy S4, mais pas identique. Car si les dimensions sont à peu de choses près les mêmes, les différences sont perceptibles une fois l’appareil en main. Ainsi, l’épaisseur passe de 7,9 mm à 9,1 mm tandis que le poids est désormais de 153 grammes, contre 130 grammes pour le Galaxy S4. Le Active paraît logiquement plus massif. Mais cela ne gêne en rien la prise en main, et cela lui confère même une impression de robustesse bienvenue.

Samsung Galaxy S4 Active : tranche basse



Samsung Galaxy S4 Active : tranche haute



Samsung Galaxy S4 Active : côté gauche






Système d’exploitation (OS) : Android 4.2 Jelly Bean + Touchwiz Nature UX 2.0

Une fois le smartphone allumé, l’interface utilisateur ainsi que la version d’Android que l’on trouve dans le Galaxy S4 Active sont strictement identiques à celles du Galaxy S4. L’OS en question est Android 4.2.2 Jelly Bean. Comme toujours, cela ne change pas grand-chose en pratique l'interface graphique TouchWiz du constructeur recouvre quasi intégralement celle d'Android, de sorte que les améliorations et les différences apportées par 4.2 par rapport à 4.1. L’interface de Samsung est ici présente dans sa version 5.0, Nature UX 2.0. Sa philosophie s’avère finalement proche de ce que propose Google sur les Nexus, avec des écrans d’accueil et un menu des applications.

Samsung Galaxy S4 : homescreen Samsung Galaxy S4 : écrans d'accueil



Parmi les nouveautés (par rapport à la gamme 2012), on apprécie notamment le panneau des réglages accessible directement depuis la zone de notifications. Un nouveau bouton permet d’accéder à un choix de raccourcis nettement plus large qu’auparavant avec une vingtaine de raccourcis. TouchWiz se distingue également pas de nombreuses fonctions basées sur les gestes (Air Gestures) et les mouvements, tout en améliorant d’autres déjà aperçues sur son prédécesseur, le Galaxy S3. Nous les aborderons dans la partie suivante.

Samsung Galaxy S4 : menu applications Samsung Galaxy S4 : menu applications



Comme sur le S4 classique, il devient difficile de trouver de réels défauts à l’interface TouchWiz tant elle a su se bonifier avec les années. La seule chose qui nous agace encore est la gestion du multitâche. Pour faire apparaître l’écran présentant les dernières applications, entassées les unes sur les autres, il faut faire un appui long sur le bouton central. Celles et ceux d’entre vous qui utilisent souvent cette fonction vont donc devoir perdre à chaque fois un peu de temps à attendre que l’appui long déclenche l’action demandée. Nous aurions volontiers échangé ce système contre un autre plus rapide, comme un double appui sur l’une des touches.

Samsung Galaxy S4 : widgets Samsung Galaxy S4 : widgets






Les nouvelles fonctionnalités gestuelles et vocales

Si en termes de fiche technique, le Galaxy S4 Active se montre particulièrement bien armé, il n'en reste pas moins sur un pied d'égalité avec ses concurrents directs comme le Sony Xperia Z ou le HTC One. Pour se démarquer, Samsung a donc décidé de rajouter une flopée de fonctionnalités assez uniques et innovantes. Le constructeur coréen avait entamé ce mouvement avec le Galaxy S3 l'année dernière, mais il a clairement passé la vitesse supérieure pour le Galaxy S4, et donc le S4 Active qui partage la même interface. C'est bien simple, les mouvements en question sont si nombreux qu'il faudrait quasiment un test entier rien que pour eux. Nous allons donc passer ici en revue que les principaux. Rassurez-vous, ceux qui n'auront pas les honneurs de notre prose seront tout de même mentionnés et illustrés par des captures d’écran assez explicites sur leur mode de fonctionnement.

Avant de démarrer ce tour d'horizon, précisons tout de même que les fonctionnalités gestuelles et vocales proposées par le constructeur coréen dans le Galaxy S3 ne nous avaient pas totalement convaincues à l'époque. Entre celles qui ne fonctionnaient pas dans toutes les situations comme Smart Stay et celles qui ressemblaient à du remplissage de fiche technique comme S Voice, un concurrent pas vraiment fonctionnel du Siri d'Apple, nous n'avions pas vraiment été emballés. Voyons ensemble si Samsung a mis à profit l'année qui sépare les deux modèles pour progresser dans ce domaine.

Air View
Cette fonctionnalité permet à l’utilisateur de prévisualiser les contenus de certaines applications simplement en passant le doigt au-dessus des dits contenus, notamment sur un email, un événement du calendrier S Planner, une galerie d’images ou une vidéo, le lecteur audio, etc.

Air Gestures
Certains gestes effectués devant l’écran du smartphone avec la main, comme de haut en bas ou de gauche à droite par exemple, offrent la possibilité de changer de piste de lecture, faire défiler une page Web ou prendre un appel d’un simple geste de la main. Notez qu’il faut effectuer ces mouvements à 7 centimètres de l’écran au maximum.

Smart Pause
Après le « Smart Stay » du Galaxy S3 qui permettait à l’écran de smartphone de rester allumé dans certaines situations tant que l’utilisateur avait le regard braqué dessus, le constructeur a poussé plus loin la logique avec Smart Pause. Désormais, lorsque ce même utilisateur détournera le regard de l’écran quand il visionne une
vidéo, celle-ci se mettra en pause si le regard se détourne de l’écran et la lecture reprendra dès que le regard revient se poser dessus.

Smart Scroll
Cette fonction permet de faire défiler une page Web ou vos e-mails sans toucher à l’écran, par la simple détection de votre regard et du mouvement de votre poignet. Si l’idée est très séduisante sur le papier, sa mise en œuvre ne fonctionne pas toujours. Néanmoins, nous avons été au global agréablement surpris par le taux de reconnaissance dans une pièce bien éclairée.

S Voice drive
Une fois connecté au Bluetooth d’un véhicule, le smartphone passe automatiquement en mode « Conduite », lisant les messages reçus, afin d’en prendre connaissance sans regarder l’écran.

Si dans l’ensemble, toutes ces possibilités gestuelles et vocales étrennées sur le Galaxy S4 s’avèrent fonctionnelles, il n’en reste pas moins qu’elles ne revêtiront pas la même utilité pour tout le monde. À vous de voir si une ou plusieurs sont susceptibles de vraiment vous servir au quotidien, passé la période initiale de découverte.

Samsung Galaxy S4 Active : Air viewSamsung Galaxy S4 Active : Mouvements et gestes



Samsung Galaxy S4 Active : Air GestureSamsung Galaxy S4 Active : Air Gesture



Samsung Galaxy S4 Active : Smart ScreenSamsung Galaxy S4 Active : Mon appareil






OS : Réactivité de système d’exploitation et de l’interface utilisateur

Comme pour le Galaxy S4 classique, la version Active distribuée en France embarquera principalement le chipset Qualcomm Snapdragon 600 (APQ8064T). Il s’agit d’un modèle quadruple cœur, dont les processeurs Krait 300 sont chacun cadencés à 1,9 GHz et épaulés par 2 Go de mémoire vive (RAM). Le tout est assisté par une puce (GPU) Adreno 320 pour les tâches graphiques. Même si les derniers smartphones haut de gamme du moment font encore mieux en proposant un chipset Snapdragon 800 encore plus performant, la configuration du S4 Active ne démérite pas pour autant. Elle permet en effet de faire tourner sans l’ombre d’un problème toutes les applications aujourd’hui disponibles, y compris les jeux en 3D les plus gourmands en ressources.

Pour ce qui est de la réactivité de l’ensemble du système, il n’y a là encore pas grand-chose à redire. Le couple Android 4.2.2 Jelly Bean / TouchWiz fonctionne bien. La navigation dans les menus et les temps d’ouverture des applications s’avère ultrarapide.

Samsung Galaxy S4 Active



Pour les chipoteurs (comme nous), signalons juste qu’il arrive que l’interface affiche de temps à autre des microlags. Ils sont très rares et ne gêneront pas l’immense majorité des utilisateurs. Toutefois, pour ceux qui sont un peu tatillons sur ce genre de détail, sachez que ces microlags surviennent parfois sans crier gare. Heureusement, ils sont à la fois rares et très brefs. Mais cela empêche les puristes de ressentir cette impression de fluidité absolue qui existe sur le Google Nexus 4, sur les Windows Phone ou les iPhone.




Écran + navigateurs Web

Lorsqu’il est sorti en avril dernier, le Galaxy S4 était l’un des tout premiers smartphones dotés d’un écran Full HD 1080p. Depuis, de l’eau a coulé sous les ponts, et plus un seul Android haut de gamme ne peut se permettre de s’aventurer dans les boutiques sans cette caractéristique. À l’exception notable du Motorola Moto X… qui restera a priori une exclusivité américaine. Notez que si les caractéristiques de l’écran du Galaxy S4 Active et du Galaxy S4 sont identiques pour ce qui est de la taille de la diagonale et de la définition, la technologie employée est en revanche différente.

Ainsi, le Super AMOLED laisse sa place à un LCD moins flatteur sur le papier. Le premier cité a en effet bien meilleure réputation et équipe tous les smartphones haut de gamme de Samsung sans aucune exception depuis… 2010. Le choix du LCD reste donc un mystère pour l’heure. Toutefois, au-delà de ces considérations, seul le rendu compte au final. Et de ce point de vue, l’écran du Galaxy S4 Active est loin de faire pâle figure. S’il dispose certes de noirs moins profonds et de couleurs un peu moins éclatantes que celles du Galaxy S4, il ne démérite pas pour autant, tant s’en faut.

Ainsi, son rendu est plus équilibré et plaira même davantage aux puristes de l’image qui recherchent une colorimétrie proche de la réalité. Sa luminosité s’avère elle aussi excellente. Les afficheurs LCD sont réputés pour offrir une meilleure lisibilité au soleil que ceux qui sont AMOLED. Pourtant, Samsung a commis un drôle d’impair en dotant le S4 Active d’une dalle un peu trop réfléchissante. Du coup, si la visibilité reste correcte en extérieur, elle n’est pas non plus inoubliable. Pour ce qui est de la finesse d’affichage, elle se montre sans surprise excellente. En effet, il pouvait difficilement en être autrement avec une définition de 1920 x 1080 pixels. Ce qui nous donne une densité impressionnante de 441 pixels par pouce. Au final, l’écran du S4 Active est donc très bon.

Samsung Galaxy S4 Active



Outre la vidéo qui prend ses aises sur un afficheur d’une telle qualité, l’autre fonction qui prend ici ses aises est le navigateur Web. Ou plutôt les navigateurs, car, à l’inverse de la plupart des autres fabricants de smartphones Android, Samsung continue d’intégrer son propre navigateur maison en plus de Chrome livré de manière standard dans le système d’exploitation de Google depuis la version 4.1 Jelly Bean. Que vous choisissiez l’un ou l’autre de ces navigateurs, vous ne serez pas déçus.

Chrome reste une référence absolue en matière d’Internet mobile. Mais Samsung a également fait des progrès remarquables avec sa propre application. Dans les deux cas, la navigation s’avère parfaite, même dans les pages Web les plus chargées en contenus. À titre personnel, nous gardons une légère préférence pour Chrome qui se montre un peu plus ergonomique dans sa gestion des onglets multiples. Évidemment, la définition est telle qu’il est parfaitement envisageable de laisser le téléphone en mode portrait pour surfer la plupart du temps. Seules les pages contenant des textes minuscules nécessitent de zoomer un peu dedans. Et encore, les textes en question sont parfaitement nets, mais pourront poser des problèmes de lecture à ceux qui n’ont pas une vue parfaite. En mode paysage, c’est le Nirvana, avec un confort proche de celui d’une tablette.




Capture photo / vidéo

Comme évoqué par ailleurs dans ce test, le Galaxy S4 et le Galaxy S4 Active disposent de fiches techniques très proches l’une de l’autre. Toutefois, si la différence de technologie d’écran n’est pas forcément un bémol selon les utilisateurs, le fait que le capteur photo passe de 13 mégapixels à 8 mégapixels est clairement un recul. Du coup, au lieu de culminer à une définition maximale de 4128 x 3096 pixels, les clichés du Active se « contente » d’atteindre les 3264 x 2448 pixels. Même si ce recul peut choquer sur le papier, puisque le smartphone que nous testons ci ce retrouve avec la même résolution photo que les Galaxy S2 et Galaxy S3, cela reste en pratique plus que suffisant pour la grande majorité des utilisateurs.

Samsung Galaxy S4 Active : capteur photo



Côté rendu, la colorimétrie sonne juste dans l’ensemble, en dépit d’une très légère saturation des couleurs. Quant à la balance des blancs et les contrastes, ils sont également très bons. Enfin, le piqué est excellent. Pour faire simple, si ce Galaxy S4 Active ne parvient pas à égaler le Galaxy S4 classique, car ses clichés proposent logiquement un peu moins de détails du fait de résolution moins élevée, sachez qu’il parvient tout de même à se hisser au même niveau que le Galaxy S3. Un très bon point donc.

Samsung Galaxy S4



Le constat est identique pour ce qui est de la capture de vidéo. Sans en mettre plein la vue, le smartphone étanche de Samsung remplit parfaitement son rôle dans ce domaine. Il permet de filmer dans une définition maximale de 1920 x 1080 pixels, soit une résolution Full HD 1080p, en 30 images par seconde. Cette vitesse garantit une belle fluidité à ses productions. La fidélité des couleurs et les contrastes sont également au rendez-vous.

On retrouve aussi quelques modes intéressants qui offrent la possibilité de filmer au ralenti ou en accéléré. Enfin, l’option qui permet de filmer avec les deux caméras en même temps, avec une incrustation de l’une dans l’autre est bien au rendez-vous, comme pour la prise de photos.

Samsung Galaxy S4 : menu photo Samsung Galaxy S4 : menu photo






Lecture multimédia (photo/vidéo/musique)

Il n’y a pas si longtemps encore, Samsung écrasait littéralement la concurrence en matière de fonctions de lecture multimédia. Mais les autres fabricants se sont entre-temps réveillés. De plus, la boutique Google Play comble à merveille les quelques lacunes qui pourraient subsister sur tel ou tel modèle. Bref, les écarts se sont amoindris jusqu’à devenir infime. Néanmoins, Samsung continue d’exceller dans ce domaine comme le confirme ce Galaxy S4 Active. De ce point de vue, il fait jeu égal avec le Galaxy S4, ce qui en fait d’emblée une sacrée référence.

Intéressons-nous à sa visionneuse d’images pour commencer. Même si elle n’évolue pas outre mesure avec le temps, le constructeur lui a tout de même apporté quelques retouches bienvenues. La structure change puisque l’ensemble n’est plus constitué seulement de petits carrés avec des prévisualisations de photos. On retrouve maintenant une hiérarchisation des photos au sein d’un même dossier, avec la première image apparaissant toujours de manière un peu plus grande que les suivantes.

De plus, les autres dossiers demeurent affichés sur la gauche de l’écran, de sorte qu’ils restent accessibles sans avoir à remonter d’un cran dans les menus. Il est toujours possible d’éditer les images et d’apporter plusieurs types de retouche comme la rotation, le recadrage, les filtres, etc. Enfin, on retrouve une fonction de reconnaissance de caractères (OCR) sur une photo ou une image qui peut se révéler bien pratique, même si elle n’est pas toujours précise.

Samsung Galaxy S4 Samsung Galaxy S4 : menu lecteur photo



Samsung Galaxy S4 : reconnaissance de caractères (OCR) Samsung Galaxy S4 : reconnaissance de caractères (OCR)



Passons maintenant au lecteur audio qui s’avère lui aussi tout aussi efficace que sur le Galaxy S4. Ce lecteur offre les fonctionnalités habituelles comme l’affichage des pochettes lors de la lecture, les classements par chansons, artistes, listes de lecture, etc. On retrouve également plusieurs égaliseurs, appelés SoundAlive, pour personnaliser l’écoute selon vos propres goûts. Côté rendu, le Galaxy S4 Active s’en tire très bien avec un son cristallin, sans aucune distorsion audible. Il figure donc parmi les meilleurs smartphones Android quand il s’agit d’écouter de la musique. Il se permet même de corriger le problème de volume sonore maximum légèrement faible du Galaxy S4 !

Samsung Galaxy S4 : lecteur musique Samsung Galaxy S4 : lecteur musique



Samsung Galaxy S4 : lecteur musique Samsung Galaxy S4 : lecteur musique



Samsung Galaxy S4 : SoundAlive Samsung Galaxy S4 : Adapt Sound



Le constat est le même pour la lecture de vidéo. Le smartphone qui nous intéresse ici dispose ni plus ni moins que du meilleur lecteur vidéo présent nativement dans un smartphone. À l’exception de quelques rares codecs audio présents dans certaines vidéo, le Galaxy S4 Active s’est montré capable de lire tous les films / séries / clips que nous lui avons infligé. Tous les formats les plus populaires sur Internet comme le DivX / Xivd ou les MKV ne sont que des formalités pour lui, même sur des vidéos Full HD 1080p. Comme évoqué dans la partie du test portant sur l’écran, le rendu des vidéos est parfait vu la qualité de l’écran. Vous pouvez envisager de regarder un film, même sous-titré, sans aucun problème.

Samsung Galaxy S4 : Samsung Hub Samsung Galaxy S4 : Samsung Hub



Samsung Galaxy S4 : lecteur vidéo



Samsung Galaxy S4 : lecteur vidéo



Samsung Galaxy S4 : lecteur vidéo






Fonctions téléphoniques + conclusion

Avant de conclure ce test, il reste encore à nous pencher sur les fonctions téléphoniques du Galaxy S4 Active. Nous nous attendions à une autonomie assez semblable à celle du premier Galaxy S4 du fait du processeur et de la batterie identiques. Mais, là où ce dernier parvient à tenir deux jours dans le cadre d’une utilisation non intensive, sa version Active fait sensiblement moins bien. S’il est parfaitement envisageable de tenir une journée complète sans recharger, il ne faut guère lui en demander plus. Il rentre donc dans le rang en matière d’autonomie, s’inscrivant donc dans la moyenne actuelle des smartphones.

Le constat est un peu meilleur pour ce qui est de la qualité audio des conversations. Si elle n’atteint pas les sommets de certains Windows Phone ou BlackBerry, elle n’en reste pas moins globalement très bonne. Les voix s’avèrent claires et audibles des deux côtés du combiné, l’appelant et l’appelé s’entendant parfaitement.

Samsung Galaxy S4 Active : smartphone couché de dos



À l’heure du choix, et malgré ses qualités, le Galaxy S4 ne manque pas de nous poser un dilemme. Mais commençons par évacuer le cas le plus simple, celui d’un utilisateur qui ne s’intéresse pas trop à l’aspect étanche de l’appareil. Dans ce cas, nous allons enfoncer une porte ouverte : il vaut mieux opter pour le Galaxy S4 classique, à moins de faire partie des rares personnes allergiques aux écrans AMOLED. Pour un prix équivalent, vous aurez un smartphone plus fin et doté d’une fonction photo encore meilleure.

Toutefois, si vous êtes vraiment à la recherche d’un smartphone résistant à l’immersion dans l’eau et à la poussière, sachez que le Galaxy S4 Active va avoir fort à faire pour lutter contre le Sony Xperia Z1. Ce dernier n’a pas le côté (très légèrement) durci du Active. Mais il propose pour le reste une fiche technique à faire pâlir d’envie n’importe quel smartphone actuel, et se montre encore plus résistant à l’eau et à la poussière. Toutefois, si vous finissez par opter pour le mobile étanche de Samsung, il est fort probable que vous ne regretterez pas votre achat, car il reste intrinsèquement un excellent téléphone.



Note : 88/100

Les plus :
• Le rendu de l’écran demeure très bon même sans AMOLED
• L’excellente finesse d’affichage
• La réactivité et la fluidité de l’ensemble du système
• Les nombreuses fonctionnalités basées sur les gestes et les mouvements
• Très bon pour la capture de photos et de vidéos
• L’interface riche en fonctionnalités pour la fonction photo/vidéo
• Les excellents lecteurs audio/vidéo/photo
• Une autonomie correcte, sans être transcendante
• La navigation Web est superbe
• La présence d’un port pour carte microSD et d’une batterie amovible
• Au top pour les connectivités (4G, Wifi n et ac, NFC, etc.)
• Vraiment étanche…

Les moins :
• … à condition de soigneusement refermer le cache-batterie
• Le design assez quelconque
• Encore et toujours du plastique pour la coque
• Tous les nouveaux gestes ne sont pas fonctionnels ou utiles
• Le multitâche toujours via un appui long sur le bouton « Home »

Test réalisé par Sofian Nouira
Date de publication : 11/10/2013.

Avis des internautes

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à réagir !

Les guides et comparatifs
image guide Smartphones moins de 200 euros
image Guide trois smartphones xiaomi populaires