image de couverture lesmobiles

Test : Samsung Omnia W

Par La Rédac LesMobiles - 27 janvier 2012 à 0:0
Avis LesMobiles.com
À la sortie de Windows Phone 7, plusieurs constructeurs ont joué le jeu et sorti un smartphone tournant sous l’OS de Microsoft. Samsung était de ceux-là avec l’Omnia 7, un smartphone avec un écran de 4 pouces Super Amoled pour le différencier des autres smartphones Windows Phone.
Un an plus tard, de l’eau a coulé sous les ponts, mais la mayonnaise Windows Phone ne semble toujours pas avoir prise. Et surtout, Microsoft et Nokia ont signé un accord historique et de grande ampleur qui fait du constructeur finlandais le partenaire privilégié du plus grand éditeur de la planète.

Dans ces conditions, on comprend aisément que Samsung ne se soit pas mis en quatre pour sortir cet Omnia W. Ce smartphone est un mobile qui vient se positionner dans le milieu de gamme, mais avec des caractéristiques tout de même assez correctes. Ainsi, il dispose d’un écran Super Amoled de 3,7 pouces, de 8 Go de mémoire interne et d’un chipset Qualcomm dont le cœur est cadencé à 1,4 GHz. Il propose donc un écran plus petit que l’ancien Omnia 7, mais dispose d’un processeur plus rapide. Le capteur photo est toujours de 5 mégapixels et permet de filmer en HD 720p.

Le pack dans lequel est livré le smartphone contient tous les accessoires habituels comme le chargeur, le câble microUSB et le casque stéréo qui fait aussi office de kit-main-libres.

test samsung omnia w windows phone mango 7.5



test samsung omnia w windows phone mango 7.5






Un design plutôt classique

La première chose qui frappe avec l’Omnia W quand on le prend en main, c’est sa compacité. Il n’est pas le téléphone le plus fin du moment, mais son épaisseur reste très raisonnable avec 10,9 mm. L’appareil tient très bien en main et se montre assez facilement manipulable à une main. Surtout qu’il ne pèse que 115 grammes. Le design de l’appareil est très sobre, mais plus réussi que celui des smartphones Android du constructeur. Il a en effet réussi à garder une certaine identité visuel que l’on retrouvait déjà sur l’Omnia 7. Les angles sont plutôt carrés que courbes comme sur la gamme Galaxy. La qualité de fabrication est également très bonne. Samsung a utilisé en majorité du plastique pour usiner ce smartphone. Mais l’ajout d’une touche de métal brossé pour l’arrière de la coque ajoute au charme de l’appareil. Au final, même s’il n’a rien de remarquable, le design de Omnia 7 est loin d’être désagréable.

test samsung omnia w windows phone mango 7.5



test samsung omnia w windows phone mango 7.5




test samsung omnia w windows phone mango 7.5



test samsung omnia w windows phone mango 7.5



test samsung omnia w windows phone mango 7.5



test samsung omnia w windows phone mango 7.5



test samsung omnia w windows phone mango 7.5






Un Windows Phone parmi tant d’autres

Une fois le smartphone allumé, c’est évidemment Windows Phone 7.5 (Mango) qui accueille l’utilisateur. La dernière version du système d’exploitation de Microsoft est ici égale à elle-même, c’est-à-dire qu’elle profite d’une remarquable fluidité.

Le chipset Qualcomm cadencé à 1,4 GHz et la mémoire vive de 512 Mo ne sont pas étrangers à cet état de fait. Cette configuration est légèrement supérieure à celle des premiers Windows Phones. Elle s’avère donc largement suffisante pour faire tourner fluide et réactive l’OS de Microsoft. Son aspect graphique fait toujours mouche, bien que le parti-pris visuel est tel, que certains pourront se trouver rebuter. Mais ils devraient être peu nombreux.

Windows Phone dispose aussi d’une intuitivité que seul iOS arrive à surpasser. Pour ceux qui n’aiment pas se perdre dans des menus pleins d’options, Windows Phone est donc une alternative tout à fait convaincante à l’univers d’Apple. Son seul véritable talon d’Achille est à aller chercher du coté des applications. À date, l’OS de Microsoft compte un peu moins de 45 000 applications en France, contre dix fois plus pour celui d’Apple.

test samsung omnia w windows phone mango 7.5






Des fonctions multimédias correctes

L’Omnia W est équipé d’un capteur photo autofocus de 5 mégapixels, qu permet de prendre des photos dans une résolution de 2592 x 1944 pixels. Contrairement à d’autres smartphones Samsung, celui-ci prend des photos aux couleurs particulièrement réalistes. Le niveau de détails est également des plus corrects. Mais le meilleur reste les photos en mode macro, très impressionnantes. Les vidéos sont de leur côté filmées en HD 720p (1280 x 720 pixels). Leur qualité est assez correcte et la fluidité est au rendez-vous.

Pour regarder les contenus multimédias capturés, l’écran est de taille égale à celui du Nokia Lumia 800. Cette diagonale est l’une de celles qui conviennent le mieux à Windows Phone dans la mesure où l’OS de Microsoft ne gère toujours pas une résolution supérieure à 800 x 480 pixels (WVGA). Notez que pour gérer les contenus multimédias, il faut absolument passer par le logiciel Zune de Microsoft.

test samsung omnia w windows phone mango 7.5






Une concurrence exacerbée

Enfin, pour ce qui est des fonctions téléphoniques, cet Omnia 7 s’en sort bien. Sa batterie de 1500 mAh permet de tenir près de deux jours en usage moyen (2 comptes mail, configurés, applis Twitter et Facebook, 1 heure de vidéo, quelques photos et vidéos capturées, 30 mn d’appels, des sms, etc.). Ce qui est très correct par les temps qui courent vu que la plupart des smartphones peine à tenir une journée. Pour ce qui est de la qualité du rendu audio des conversations, il n’y a rien à signaler. L’Omnia W remplit son office, l’appelant et l’appelé s’entendant parfaitement.

Malgré ce quasi sans-faute du Samsung Omnia W, il nous reste difficile de vous le conseiller. La raison ? Malheureusement pour lui, il n’est pas seul sur le marché. Un certain Nokia Lumia 800 l’a précédé. Le smartphone du constructeur finlandais propose des caractéristiques techniques identiques pour ce qui est de l’écran et du processeur, mais supérieures pour le capteur photo. Il dispose également d’un design davantage séduisant, et de fonctions exclusives comme Nokia Drive et Nokia Cartes. Pour finir de mettre dans l’embarras l’Omnia W, les opérateurs ont lourdement subventionné le Lumia 800 lorsqu'il est acheté avec abonnement. De plus, Nokia l’a positionné à un prix très agressif si le smartphone est acheté hors pack. Au final, les prix des deux smartphones sont quasiment équivalents, ce qui n’est pas une bonne nouvelle pour l’Omnia W. Mais ce dernier est loin de démériter et vous n’aurez sans doute pas à le regretter si vous vous le procurez.

test samsung omnia w windows phone mango 7.5





Note : 82/100

Les plus :
• La réactivité sans faille de Windows Phone
• La grande intuitivité du système d’exploitation de Microsoft
• L’excellent mode macro pour la prise de photo
• Une qualité honorable pour les photos capturées
• La suite Office qui permet de créer, d’éditer et de consulter des documents de type Microsoft Office
• L’intégration poussée des réseaux sociaux dans le système d’exploitation

Les moins :
• Le système de multitâche finalement limité
• L’obligation de passer par Zune pour gérer les contenus multimédia
• La mémoire interne limitée pour les gros utilisateurs de multimédia, et non extensible
• Les formats vidéo les plus populaires ne sont pas supportés et aucune appli ne permet d’y remédier
• Les « power users » qui utilisent intensément leurs smartphones peuvent trouver Windows Phone un peu limité en termes de possibilité

Test réalisé par Sofian Nouira
Date de publication : 27/01/2012.

Avis des internautes

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à réagir !

Les guides et comparatifs
image guide Smartphones moins de 200 euros
image Guide trois smartphones xiaomi populaires