image de couverture lesmobiles

Test : Samsung U900 (Soul)

Par La Rédac LesMobiles - 02 juin 2008 à 0:0
Avis LesMobiles.com
Après quelques mois de calme, la gamme Ultra se rappelle à notre bon souvenir avec ce nouvel U900.
Le Soul n'est plus le Soul ! Le U900 a été annoncé depuis de longs mois déjà et le Samsung l'a toujours présenté comme le « Soul ». Si le téléphone porte effectivement ce nom partout dans le monde, Samsung France n'a pas jugé bon de le garder. Contactés par nos soins, ils nous ont expliqué que la connotation avec le verbe « souler » était trop dangereuse pour le produit !



Mais qu'importe le flacon pourvu qu'on ait l'ivresse. Et sur le papier, le nouveau Samsung promet effectivement de nous enivrer. Le constructeur coréen le qualifie de « couronnement de la gamme Ultra ». En bon représentant de cette gamme, le U900 affiche une épaisseur de 12,9mm. Ce n'est certes pas le plus fin, mais il est quand même doté d'un gabarit très compact et peu encombrant. Côté technique, il embarque le premier écran à 16 millions de couleurs affichables du constructeur coréen. Cet afficheur de 2,2 pouces est particulièrement lumineux et offre une qualité d'affichage irréprochable avec une résolution de 240x320 pixels. L'appareil photo embarqué culmine à 5 mégapixels et les 128 Mo de mémoire interne sont épaulés par un lecteur de carte microSDHC. Le mobile propose aussi une fonction radio RDS et une compatibilité avec le Bluetooth 2.0 et les réseaux Edge et HSDPA (3G+).



Contenu du Pack

Le U900 est livré dans une belle boîte assez compacte. Elle est très complète et contient tout ce qu'il faut pour démarrer avec le téléphone :
• Un chargeur
• Une batterie
• Un kit-piéton filaire stéréo
• Un câble data USB
• Le manuel d'utilisation
• Un CD d'installation contenant également Samsung PC Studio

… mais pas de carte mémoire !


Aspect et Design

On sait que Samsung n'est pas le dernier quand il s'agit de sortir des produits au design accrocheur. Celui du U900 est à la fois sobre et très classe. Sa coque qui semble taillée dans un bloc de métal ne plaira pas forcément à tout le monde mais le public masculin devrait être conquis. La finition métal brossé lui confère un aspect vraiment plaisant. Superbement fini, le mobile dégage une impression de robustesse que ne vient pas trahir le slide (clavier coulissant) d'excellente facture. Comme souvent avec Samsung, celui-ci coulisse parfaitement et ne souffre de quasiment aucun jeu. Pour chipoter, on pourrait dire que le mécanisme d'ouverture assisté remplit parfaitement son rôle, mais qu'on aurait aimé qu'il soit un tout petit peu plus progressif dans son ouverture.



Lors de la première prise en main, le poids de 112 grammes surprend un peu, mais n'est pas désagréable. Au contraire même, il renforce l'impression de robustesse décrite plus haut. La face arrière est recouverte de matière « soft touch » noire. Le clavier alphanumérique est irréprochable avec des touches assez larges pour écrire confortablement des SMS.



Gamme « Ultra » oblige, l'épaisseur du mobile ne fait que 12,9 mm. Certes, ce n'est pas le plus fin de la famille, mais cela reste bien inférieur à ce que propose la concurrence, surtout pour un format slider. Les flancs du mobile abritent les habituelles touches de raccourcis pour le volume, la photo, etc. Elles tombent bien sous les doigts.





On regrette que le slot pour la carte mémoire se trouve sous le cache-batterie. Un bon point tout de même, cet emplacement se situe sur le côté et ne nécessite donc pas d'ôter la batterie. Concernant le cache-batterie en lui-même, Samsung a eu une bien étrange idée d'encoche centrale pour son système de fixation. L'enlever et la remettre ne pose pas de problème une fois l'habitude prise, mais les premières tentatives sont compliquées. Il faut en effet forcer un peu pour refermer.


Description du menu

Réalisé en flash, le menu du U900 s'inscrit dans la lignée des précédentes productions de Samsung. Le constructeur coréen a simplifié, il y a quelques temps déjà, son interface, pour le plus grand bonheur des utilisateurs. Les menus du mobile sont donc clairs et sans fioriture. Les nouveaux venus dans l'univers du constructeur subiront l'habituel bizutage qui consiste à retrouver l'icône pour accéder au Bluetooth. Mais autrement, la prise en main est rapide et efficace. En fait, plus le temps passe et plus les menus des différents constructeurs se ressemblent, à quelques coquetteries esthétiques près. Les thèmes du U900 sont d'ailleurs bien dans l'esprit du mobile et se marient à merveille avec son design.



Nous ne nous attarderons donc pas ici sur cette interface réussie mais très classique. Intéressons-nous plutôt aux touches qui permettent de la contrôler. La principale originalité du U900 tient au fait que l'habituel pavé de touches directionnelles est ici remplacé par un petit écran complètement tactile. Ce n'est pas vraiment une innovation puisque Samsung avait déjà étrenné ce concept avec le E950. Pour une meilleure réactivité, le constructeur coréen l'a cette fois doté de la très en vogue technologie VibeTonz de retour par vibration quand vous appuyez dessus. Exactement comme pour les mobiles tactiles. Ce pavé répond parfaitement à toutes les sollicitations et ne change finalement pas grand-chose à la manière d'utiliser le téléphone. L'avantage de ce mode de contrôles réside dans le fait qu'ils sont contextuels



Selon la fonction dans la laquelle vous évoluez, le pavé change ses icônes pour s'adapter au mieux. En mode musical, il va afficher les touches de raccourcis d'un baladeur, en mode Internet, des touches pour naviguer, etc.





Fonctions Multimédia (Appareil Photo / Vidéo)

L'appareil photo numérique du U900 affiche 5 mégapixels. Pourtant, G800 excepté, Samsung n'est guère à son aise en matière de photophone. Il est très compliqué de proposer un module photo de qualité dans un mobile assez fin. Le G600 du même constructeur en témoigne. Forts de ces constats, nous n'en attendions pas beaucoup de la fonction photo du U900. À tort ! Le constructeur coréen réussit l'exploit de doter un mobile de 12,9 mm d'un très bon appareil photo numérique. Grâce à l'autofocus et au stabilisateur d'image, les clichés réalisés en extérieur par le nouvel Ultra sont de très bonne qualité.



La netteté est au rendez-vous et les couleurs fidèles. Pour les photos en intérieur, une LED assez puissante fait office de flash. Elle remplit correctement son travail pour les sujets à moins d'un mètre, mais au-delà, c'est peine perdue. Logiquement, la qualité des clichés se dégrade en environnement peu lumineux. L'ergonomie de la fonction photo est tout simplement excellente.


Photos prises depuis le Samsung U900 en 2560*1920 pixels [cliquez pour agrandir]



Les réglages sont nombreux et permettent de modifier la balance des blancs, la valeur d'exposition ou encore de choisir une scène. L'appareil photo étant niché dans le slide, il est protégé la plupart du temps. Les touches du clavier alphanumérique regorgent elles aussi de raccourcis pour la fonction photo. Avec autant de qualité, le nouveau Samsung se place donc comme l'un des meilleurs photophones disponibles à l'heure actuelle.



Hélas, le constructeur coréen n'a pas apporté le même soin à la vidéo. Le mobile n'autorise à filmer qu'en 320x240 au maximum. Si les clips capturés sont d'honnête qualité sur l'écran du téléphone, il n'en va pas de même une fois que vous les transférer sur votre écran d'ordinateur. Ils deviennent alors très pixellisés et ne dépasse pas le format timbre-poste.


Autres fonctions multimédias

En bon mobile multimédia, le U900 sait aussi se muer en baladeur audio. Le lecteur MP3 intégré lit un large panel de format audio (MP3/WMA/AAC/eAAC+). Certes, il n'offre pas de fonctions novatrices comme les mobiles Walkman de Sony Ericsson mais il n'en fait pas moins qu'un baladeur audio classique. Ainsi, vous pouvez créer des listes de lecture depuis le téléphone et le régler en mode de lecture aléatoire, en boucle, etc. Le traitement du son est tout à fait correct pour un mobile. Encore une fois, on se situe dans la moyenne d'un bon baladeur autonome. Ce n'est pas du niveau d'un Nokia XPressMusic ou d'un Sony Ericsson Walkman mais cela reste tout à fait convenable. Surtout que l'utilisateur peut influer sur le rendu sonore grâce à une dizaine d'égaliseurs pré-réglés. Ils ne sont pas là pour épater la galerie et permettent vraiment de personnaliser le son selon le style de chanson écouté.



Comme pour la photo, l'ergonomie de la fonction musique est très satisfaisante. Le pad tactile se mue en contrôleur de baladeur, avec des touches de raccourcis pour avancer, reculer, etc. Le clavier alphanumérique est lui aussi mis à contribution puisque ses touches permettent d'accéder à des raccourcis, pour changer les égaliseurs ou le mode de lecture sans passer par le menu, par exemple. Le mobile embarque également une radio FM RDS classique mais de bonne facture. Sans surprise, il faut lui connecter le kit-piéton filaire pour la faire fonctionner. Ce dernier sert alors d'antenne.



Par contre, on regrette vraiment que Samsung n'ait pas doté le U900 d'une prise Jack 3.5mm, comme il l'a fait avec le F490. Le petit nouveau propose l'habituelle prise propriétaire du constructeur qui permet à la fois de recharger et de brancher le kit piéton stéréo fourni. C'eût été acceptable si le constructeur coréen avait livré ce mobile avec le kit main-libres en deux parties qu'il fournit parfois avec certains de ses téléphones. La première partie est reliée au téléphone et se termine par une petite télécommande contenant le micro et surtout une prise Jack 3.5 mm. La seconde partie est un casque on ne peut plus classique. Ce système permet de brancher n'importe quel casque audio en remplacement de celui, souvent de piètre qualité, fournit par le constructeur. Samsung ne livre donc qu'un kit-piéton stéréo filaire d'un seul tenant, et franchement pas à la hauteur qui plus est.

Sachant que le U900 est l'un de ses mobiles les plus hauts de gamme, et donc l'un des plus chers, ce « détail » fait désordre. Et que dire de l'absence de carte mémoire ? Samsung aurait pu avoir l'élégance d'en fournir une, même de faible capacité. Ceux qui souhaitent utiliser les nombreuses capacités multimédias du mobile se verront dans l'obligation d'en acheter une. Le U900 accepte les microSDHC et peut donc voir sa capacité s'étendre de 8Go.



Côté Internet, le mobile est compatible avec l'Edge et la 3G+ mais son navigateur ne permet pas d'afficher correctement des pages du Web. Il faudra donc se contenter de l'Internet mobile.

Pour clore ce chapitre sur les fonctions multimédias, sachez que le mobile est compatible avec le Bluetooth 2.0, et surtout avec sa norme AD2P. Cela signifie que l'on peut lui brancher un casque Bluetooth stéréo pour écouter de la musique sans fil. Nous n'avons pas rencontré de problème particulier lors de nos différents tests. Le mobile fonctionne aussi bien avec les casques récents que des modèles plus anciens. Même constat pour les oreillettes Bluetooth.


Conclusion (Plus et Moins)

Très important pour tout bon mobile qui se respecte : les fonctions téléphoniques sont à la hauteur du reste. Les appels se passent sans accrocs et l'autonomie est dans la moyenne des mobiles multimédias de ce type. Samsung a donc fait des efforts de ce côté et le téléphone tient de deux à quatre jours selon que vous vous serviez beaucoup des fonctions multimédias ou non.

Ajoutez à cela toutes les qualités évoquées tout au long du test comme le design, la fonction photo, le lecteur musical et le pavé de commandes tactiles et vous obtenez au final un très bon téléphone ! Samsung positionne ce mobile comme l'achèvement de sa gamme Ultra. Après plusieurs jours en compagnie du U900, nous sommes tout à fait d'accord avec le constructeur coréen. S'il n'est pas le plus fin de la bande, il est en tout cas le plus réussi !





Note : 86/100

Les Plus :
• L'écran de bonne qualité
• La fonction photo
• Le lecteur MP3
• Le design
• La qualité de fabrication
• L'ergonomie du pavé tactile

Les Moins :
• Flash LED et pas xénon pour la fonction photo
• Navigateur Web utilisable que sur l'Internet mobile
• Résolution des vidéos capturées
• Absence de carte mémoire fournie
• Kit-piéton fourni

Test réalisé par Stéphane Deschamps
Date de publication : 02/06/2008.

Avis des internautes

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à réagir !

Les guides et comparatifs
image guide Smartphones moins de 200 euros
image Guide trois smartphones xiaomi populaires