Prise en main du HTC One : nos premières impressions sur le nouvel Android vedette et ses caractéristiques monstrueuses

Prise en main du HTC One : nos premières impressions sur le nouvel Android vedette et ses caractéristiques monstrueuses

Par La Rédac LesMobiles - 20 février 2013 à 18:27
Après plusieurs mois de relatif calme sur le front des smartphones Android haut de gamme, HTC nous sort de sa manche le One. Un nouveau venu qui intègre les derniers raffinements technologiques et dans lequel le constructeur place beaucoup d'espoirs. Nous avons eu l'occasion de prendre en main cet HTC One lors de sa présentation à Londres. Voici nos premières impressions smartphone en main.

Après des semaines de fuites et de rumeurs, HTC a fini par lever le voile hier sur son prochain smartphone haut de gamme : le HTC One. Nous avons eu l’occasion de prendre en main l’appareil dans le cadre de sa présentation et de le manipuler longuement. Pas assez pour vous offrir un test bien sûr, mais suffisamment pour nous faire une première idée et vous proposer une prise en main. Avant d’attaquer, précisons que le One revêt une grande importance pour le constructeur taïwanais qui a enchainé les  mauvais trimestre fiscaux ces derniers temps.

Vous ne serez donc pas étonnés d’apprendre que HTC mise gros sur ce lancement. À première vue, quand on découvre la fiche technique du One et les nouveaux services qui accompagnent le produit, on se dit que le Taïwanais s’est donné les moyens de ses ambitions. Voici les caractéristiques techniques de sa bête :

• Un écran de 4,7 pouces Full HD 1080p (1920 x 1080 pixels)
• Un chipset quadruple cœur Qualcomm Snapdragon 600
• 2 Go de mémoire vive
• 32 Go de mémoire interne
• Un capteur photo Ultra Pixel de 4 mégapixels (f2/0), capable de filmer en Full HD 1080p
• Un capteur frontal de 2 mégapixels, capable de filmer en Full HD 1080p
• Android 4.1 Jelly Bean
• Une batterie de 2300 mAh
• Une connectivité 4G / LTE
• Des dimensions de 137,4 x 68,2 x 9,3 mm, pour 143 g



• Le design
Voilà assurément l’un des grands points forts de ce smartphone. HTC a en effet opté pour une coque quasiment entièrement en aluminium. Un choix qui n’est pas sans nous rappeler le HTC Legend, le dernier smartphone du constructeur a s’être ainsi paré d’aluminium. Cette fois, toute la coque n’est pas usinée dans un seul bloc puisque HTC a injecté du plastique entre les deux faces, sur les côtés de l’appareil. Mais le plastique en question paraît d’excellente facture au touché, et ne vient aucunement troubler l’impression de grande qualité qui se dégage de ce smartphone. Sa prise en main est excellente et on a vraiment l’impression de tenir un produit « premium ». Le One a été annoncé en deux coloris : le noir et le blanc/aluminium. Mais une troisième couleur, rouge, a entre temps fait son apparition sur le site du constructeur. Mais ce dernier nous a confirmé qu’elle ne serait pas disponible en France. De plus, il semble que c’est vraiment le modèle blanc qui sera massivement présent dans nos boutiques plutôt que le noir.

Prise en main du HTC One

Prise en main du HTC One

• L’écran
Outre le superbe design, HTC espère conquérir le cœur des technophiles de tous poils avec l’écran Full HD 1080p de son One. Pour mémoire, tous les smartphones haut de gamme de 2012 ont proposé des afficheurs HD 720p, à l’exception notable de l’iPhone. Pour l’année 2013, on sait déjà que le 1080p sera la norme. Mais, là où les autres constructeurs qui ont décidé de sortir des smartphones dotés d’afficheurs de 5 pouces, HTC a misé sur une diagonale de 4,7 pouces. Une fois l’appareil en main, l’écran en question ne paraît en aucun cas petit, loin s’en faut. Vous ne serez pas surpris d’apprendre qu’il dispose d’une grande finesse d’affichage. Il fallait déjà avoir un œil de linx bionique pour détecter les pixels sur les écrans 720p. Sur du 1080p, c’est encore plus fin, surtout que la diagonale un peu plus petite confère au produit une plus grande densité, de l’ordre de 469 pixels par pouce. Si vous vous posiez la question : oui, il s’agit de la densité la plus importante jamais proposé dans un appareil mobile. Concrètement, comme sur les autres smartphones 1080p, il ne faut pas vous attendre à un gain qui va vous sauter aux yeux du premier coup. En revanche, en navigant sur des pages Web, la finesse d’affichage supérieure est clairement perceptible. Enfin, pour ce qui est du rendu des couleurs, de la luminosité et des contrastes, l’écran du One nous a là encore paru excellent.

• Réactivité
HTC n’a pas lésiné sur les moyens pour épater la galerie en intégrant un chipset quadruple cœur Qualcomm Snapdragon 600 épaulé par 2 Go de mémoire vive. Le chipset en question est flambant neuf , annoncé par le fondeur Qualcomm il y a deux mois à peine. Cette configuration est donc la plus haut de gamme que l’on peut trouver actuellement sur le marché puisque le One est seulement le second modèle à la proposer. Avant lui, seul le LG Optimus G Pro destiné à la Corée du sud a été annoncé avec un tel chipset. Nous avons parcouru l’ensemble des menus à grande vitesse, jouer avec les recoins de l’interface, visionner des photos, des vidéos, sans que le smartphone montre le moindre signe de ralentissement.

Toutefois, il faudra confirmer cette première impression positive dans la cadre d’un test plus poussé car on sait que les smartphones Android ont une propension à réserver des surprises lorsqu’ils sont chargés en contenus et vraiment utilisés au quotidien.

• Nouvelle interface HTC Sense + BlinkFeed
HTC a presque toujours accompagné la sortie de ses nouveaux mobiles phare d’une nouvelle version de son interface Sense. Le One ne fait pas exception à la règle puisqu’il va avoir le privilège d’inaugurer « le nouveau HTC Sense ». C’est bien ainsi que le constructeur a décidé qu’il appellerait l’interface en question. Il nous a confirmé qu’il ne souhaitait plus communiquer sur les numéros de version. Toutefois, un petit tour dans le menu des paramètres nous a appris que c’est bien à Sense 5.0 que nous avions ici affaire.

Prise en main du HTC One Prise en main du HTC One

L’évolution la plus marquante de cette interface est à la fois fonctionnelle et graphique puisqu’elle vient du nouveau service BlinkFeed. Il s’agit en fait d’un panneau à défilement vertical dans lequel il est possible de placer vos flux d’actus préférés, ainsi que vos différents compte de réseaux sociaux. HTC a annoncé qu’il va proposer plus de 600 flux venants de divers partenaires, comme AOL et sa myriade de sites médiatiques aux Etats-Unis (Huffington Post, Engadget, etc.). Pour la France, nous n’avons encore aucun détail sur le contenu exact de l’offre. Le système se charge ensuite de vous les présenter par le biais d’une belle mise en forme qui n’est pas sans rappeler celle de Windows Phone.

Prise en main du HTC One

Notez que la partie classique de l’interface est toujours de la partie. Vous pouvez toujours y placer des raccourcis, des widgets, etc. De base, il n’y a que deux bureaux d’accueil. Mais l’utilisateur peut en rajouter d’autres.  Nous avons apprécié le fait que le constructeur laisse le choix et n’impose pas absolument sa nouvelle fonctionnalité BlinkFeed à tous. Nous avons également relevé le fait que si le bouton de gestionnaire du multitâche a disparu sous l’écran, il reste assez simple d’y accéder puisqu’il suffit d’appuyer deux fois sur le bouton Home. Le gestionnaire en question a joliment évolué, affichant désormais une présentation en grille très fonctionnelle.

Prise en main du HTC One Prise en main du HTC One

Prise en main du HTC One Prise en main du HTC One

Prise en main du HTC One Prise en main du HTC One

Fonctions multimédias
L’une des énormes surprises de ce HTC One est sans conteste sa nouvelle technologie pour le capteur photo, baptisée UltraPixel. Cela fait des années que nous employons la même expression lorsque nous parlons des mégapixels dans un test, en vous rabâchant que les mégapixels ne font pas le photophone. Mais vu la tournure des événements ces dernières années, nous pensions que la course à l’armement était irrémédiable dans les capteurs photo pour smartphone. HTC vient de nous donner tort ! Le constructeur taïwanais a osé ce qu’autre fabricant de téléphones portables n’a fait avait lui : proposer une nouvelle technologie qui se base sur les promesses du rendu et pas sur les gros chiffres.

Prise en main du HTC One

Ainsi, le capteur photo du HTC One fait… 4 mégapixels. Oui, vous avez bien lu, 4 mégapixels seulement. Toutefois, vous vous doutez bien que les ingénieurs du fabricant n’ont pas tous été pris de démence. Leur postulat est simple : ces 4 mégapixels sont largement suffisamment pour la vaste majorité des usages. En outre, plus il y a de pixels dans un espace, moins ils sont gros et susceptibles de capter correctement la lumière. En somme, HTC a décidé de « caser » moins de pixels dans son capteur. Mais ces derniers sont plus gros et permettent donc de capturer davantage de lumière. Il en résulterait donc des photos trois fois plus lumineuses. Voilà pour la théorie. En pratique, nous n’avons pas vraiment été en mesure de tester correctement cette nouvelle fonction photo. Dans tous les cas, nous souhaitons bonne chance au constructeur. Car même s’il réussit son coup techniquement parlant et arrive à proposer des photos avec un niveau de détails correct et une luminosité supérieure à la concurrence, il aura tout de même du pain sur la planche pour faire mouche auprès des foules élevées dans le culte du mégapixels depuis des années.

Prise en main du HTC One



Pour les séduire, HTC a aussi dégainé un nouveau service d’imagerie baptisé Zoe (prononcez « Zoé »). Ce service ressemble beaucoup à l’application Vine lancée par Twitter il y a peu et qui permet de capturer de courtes vidéos. Zoe va toutefois plus loin en capturant les courtes vidéos d’environ 5 secondes en Full HD. Il intègre également un éditeur avancé et automatisé qui permet de créer de véritables petits films à partir des bouts de vidéos, de les mettre en musique, de leur ajouter un thème avec des filtres rétro, etc. Enfin Zoe permet aussi de retoucher des photos et apporte quelques fonctionnalités intéressantes et originales comme l’enlèvement automatisé de certains éléments gênants présents sur une image.

Prise en main du HTC One

Enfin, le constructeur montre qu’il a mis l’accent sur le multimédia en dotant son One de deux haut-parleurs en façade, ce qui permet donc au smartphone de proposer du son stéréo. Couplé à la technologie Beats, le nouveau dispositif a été baptisé BoomBox. Le volume et la clarté semblent au rendez-vous. Mais il ne faut logiquement pas s’attendre à des miracles du côté des basses. Néanmoins la restitution sonore nous est apparu comme supérieure à ce que propose les autres smartphones.
 

Prise en main du HTC One

Prise en main du HTC One

Voilà pour notre première prise en main du smartphone. Vous l’aurez sans doute déjà compris à travers ces quelques paragraphes, nous avons été plutôt séduit par ce One. Mais tout cela demande confirmation. Bien sûr, nous ne manquerons pas de vous en proposer un test complet dès que possible. Nous saurons alors si ce HTC One est bien le smartphone qui peut permettre au constructeur taïwanais de redevenir un acteur majeur de la planète mobile.

Htc

Avis des internautes

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à réagir !

Les guides et comparatifs
image Oppo Find X5 Pro
image Google Pixel 6a