41 mois de prison ferme pour un hacker ayant abusé d'une faille sur le site d'un opérateur américain

41 mois de prison ferme pour un hacker ayant abusé d'une faille sur le site d'un opérateur américain

Par La Rédac LesMobiles - 19 mars 2013 à 10:0
On ne joue pas avec la justice américaine : voilà ce qu'a appris Andrew Auernheimer, hacker mobile et nécessairement barbu.

Si l'on voit bien plus de procès liés au téléchargement illégal, à l'attaque par déni de service massive ou au vol de données bancaires, les crimes mineurs des interwebs mobiles sont aussi sévèrement punis. Que dire par exemple d'Andrew Auernheimer, plus connu sous le pseudonyme The Weev, qui avait réussi à voler 114 000 courriels et informations personnelles de clients de l'opérateur AT&T ? L'homme, malin, n'est pas allé bien loin dans ses recherches : il s'est aperçu que les clients achetant un iPad chez l'opérateur ouvraient une faille sur le site d'AT&T qui permettaient à qui savait le faire de récupérer toutes leurs données.

The Weev devra donc passer 41 mois dans les prisons américaines, peine assortie de 73 000 dollars d'amende et de 3 ans de liberté conditionnelle à sa sortie de prison. Lors d'une conférence de presse tenue avant sa dernière visite au tribunal, il aurait affirmé être mis en prison à cause de simples opérations d'arithmétique. Certes, certes, l'argument est techniquement valable, mais il ne tient pas si l'on considère l'intention de nuire. Ses charges principales resteront la fraude et l'accès sans autorisation à un ordinateur. Peut-être que les opérateurs réfléchiront à sécuriser leurs bases de données...

Avis des internautes

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à réagir !

Les guides et comparatifs
image guide Smartphones moins de 200 euros
image Guide trois smartphones xiaomi populaires