SFR RED 40 Go = 10

La CIA paierait 10 millions de dollars à AT&T pour surveiller les communications mobiles

Par La rédaction

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
eff version of nsa

10 millions de dollars par an ! C'est la somme que paierait la CIA pour surveiller les communications mobiles.

Alors que le scandale PRISM éclabousse la NSA qui devient de jour en jour un organisme de plus en plus détesté, le New York Times nous apprend que la CIA pourrait aussi faire son petit marché sur le secteur de l'antiterrorisme intrusif. La deuxième agence de surveillance des USA pourrait avoir payé plus de 10 millions de dollars par an à l'opérateur américain AT&T pour qu'il lui permette de surveiller les communications de certains de leurs abonnés, même celles transmises à l'international. 

Nous ne sommes pas vraiment dans une surveillance de masse comme avec ce qu'il se passe avec la NSA en ce moment : il s'agit plutôt d'une surveillance ciblée. Il semblerait que la CIA sélectionne ses cibles et ne fasse pas de collecte de données personnelles globales, en triant ensuite, comme le fait la NSA. La cellule d'espionnage affirmerait, comme d'habitude, que ces mesures sont essentielles dans la lutte contre le terrorisme. Il n'empêche que l'opérateur, qui passe un contrat avec son client, vend aussi une prestation d'espionnage qui n'est pas stipulée dans le contrat. Ou peut-être l'est-elle, après tout, puisque personne ne les lit jamais.

Comme dans les films et les séries d'espionnage, on se doute qu'il soit nécessaire aux agents de pouvoir tracer, repérer et écouter des appels pour protéger la sécurité du territoire. Tout est une question de limite : est-ce que la CIA reste dans le cadre de la loi et utilise bien cette option qu'elle paie à l'opérateur pour surveiller des terroristes potentiels ? Ou lui arrive-t-il le plus souvent de se tromper et de surveiller d'honnêtes citoyens américains (et leurs correspondants à l'étranger) ? Voilà où le débat doit être porté

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer