Bluetooth 4.1 : une porte ouverte aux objets connectés

Par Samir Azzemou

bluetooth

La mise à jour des spécifications Bluetooth vient d’être approuvé par le consortium dédié. cette version 4.1 ne révolutionne pas la technologie, mais elle facilite de nombreux usages, notamment entre les objets connectés et le smartphone ou la tablette.

Les objets connectés vont se multiplier à très grande vitesse. Et l’un des points qui les reliera tous entre eux est le protocole Bluetooth. Il sert de lien entre le smartphone et la tablette, la smartwatch, le bracelet connecté, un pacemaker, les chaussures de running de Nike, ou les lunettes intelligentes de Google. Le Bluetooth est donc une brique technologique essentielle pour leur utilisation, et évidemment pour créer les usages qui convaincront les consommateurs de les acheter. La prise en charge des problématiques des objets connectés par le protocole Bluetooth est donc primordiale. Bonne nouvelle : Bluetooth SIG, le regroupement qui valide ses spécifications techniques, vient de publier celles de la version 4.1. Rien de bien révolutionnaire ici, mais quelques petites retouches fort intéressantes pour les appareils nomades.

Vers l'Internet des objets connectés

D’abord, le Bluetooth 4.1 corrige les problèmes d'interférences avec la norme 4G/LTE quand les deux connexions sont utilisées en même temps. C’était notamment le cas en Europe, en Chine et en Inde. Ensuite, la connectivité du Bluetooth 4.1 est plus flexible et plus efficace. Par exemple, si deux appareils appairés sont déconnectés, leur reconnexion ultérieure sera automatique. En outre, un équipement compatible 4.1 sera en mesure d’être à la fois une passerelle et un périphérique : cela s'appelle le Dual Mode. Il sera très utile pour les montres intelligentes, par exemple, qui relèveront d'un côté les données d’un appareil de mesure sportif et d'autre part transmettront ces données directement au smartphone maître. Des outils de gestion de ces multiples connexions sont également définis.

« Service pack » pour Bluetooth

Au-delà de l’intégration de l’ensemble des modifications apportées à BT 4.0 depuis juillet 2010, BT 4.1 propose d’autres améliorations. Il offre de meilleurs débits entre deux terminaux s'appuyant sur le profile « low energy ». Il devient compatible avec la norme WiFi n, améliorant les débits. La limite de découverte lors d’un appairage passe de 30 secondes à 180 secondes. Enfin, la norme audio WBS est directement incluse, évitant au constructeur d’intégrer un codec tiers pour améliorer le rendu sonore.

Le Bluetooth est destiné à devenir une technologie essentielle dans l’organisation de l’écosystème d’objets connectés qui va très rapidement émerger. Cette mise à jour, qui est certainement une étape intermédiaire, est donc importante dans ce domaine en attendant une vraie nouvelle version.

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

close