Éric Schmidt prédit l'avènement du smartphone en 2014

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
google

Deux minutes. C'est le temps que dure cette vidéo assez amusante d'Éric Schmidt, le président exécutif de Google, qui explique quelles seront les grandes tendances de 2014. Smartphone, tablette, Big Data, génétique et beaucoup, beaucoup d'argent à dépenser. Rien de bien nouveau donc.

Le groupe de presse anglo-saxon Bloomberg a publié la semaine dernière une petite vidéo de deux minutes qui résume une interview accordée par le président exécutif de Google, Éric Schmidt. Dans ce document de deux minutes qui entre dans le cadre de la série "Ask a Billionaire" de Bloomberg, nous retrouvons quelques informations amusantes, un peu de hors sujet, un mea culpa et surtout une impression de déjà vu.

Rien de neuf sous le soleil

L'angle éditorial de cette vidéo, que vous retrouvez en fin de cet article, est classique : quelles sont les tendances pour 2014 ? À cette question, Éric Schmidt répond par la mobilité qui remplace l'ordinateur traditionnel, le Big Data qui offre des connaissances marketing sans précédent et la génétique qui améliore bien évidemment notre savoir sur la vie et son fonctionnement. Comme l'année dernière en somme.

Car, malgré tout le respect que nous avons pour Éric Schmidt, il n'y a rien de neuf dans cette déclaration. Le génotype humain révèle régulièrement quelques-uns de ses secrets. Le Big Data est une préoccupation marketing depuis que les réseaux sociaux sont omniprésents dans la vie des consommateurs. Et la téléphonie mobile est le seul segment en progression de l'électronique grand public depuis plusieurs trimestres, tandis que les tablettes sauvent les meubles de l'informatique depuis plus d'un an. D'autant que le patron de Google est bien placé pour le savoir puisqu'il en est l'un des instigateurs.

Faute avouée à moitié pardonnée ?

Tout n'est pas à jeter dans cette interview accélérée. Un détail est à noter. Le premier est un mea culpa : Éric Schmidt avoue que Google, trop absorbé à travailler sur d'autres sujets, n'a pas vu venir la progression des réseaux sociaux. Il estime être responsable si Google n'est pas aussi fort sur ce segment qu'il devrait l'être et qu'on ne lui reprendra pas à deux fois, c'est promis.

Bloomberg conclut cette vidéo par un extrait d'une question sur l'activité de Google sur l'année qui démarre. Éric Schmidt ne rentre évidemment pas dans les détails, mais indique que l'entreprise va beaucoup investir cette année. Vraiment beaucoup. Car plus Google innovera, mieux il vendra ses services. Et plus ses revenus grandiront. Attendez-vous donc à entendre parler de Google encore plus souvent en 2014 qu'en 2013...

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.