Bouygues OPPO Reno + Forfait Bouygues Sensation 100 Go

Les nouveaux smartphones consomment plus de data que leurs aînés

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
marche smartphones

Si vous n'êtes pas certains de la nécessité d'avoir un forfait avec un volume significatif de data, voici une étude qui devrait pour convaincre, surtout si vous avez fait l'acquisition d'un mobile en 2013.

Chaque année, les opérateurs ne cessent de parler de l'engorgement des réseaux, de l'augmentation des usages en ligne en situation de mobilité et de l'explosion de volume de données qu'ils transmettent. C'est un fait : nous utilisons de plus en plus souvent nos mobiles pour surfer ou utiliser des applications qui consomment de la data, notamment les services impliquant un flux en streaming, comme YouTube, Deezer, Canal Play ou Spotify. Cependant, l'utilisateur final n'est pas l'unique cause de l'augmentation du trafic sur les réseaux mobiles. La modernisation et l'amélioration des smartphones en sont également responsables.

Des mobiles de plus en plus gourmands de données

Une étude, commandée par la société Actix, affirme en effet que les mobiles tendent à consommer de plus en plus de data. Les utilisateurs de smartphones commercialisés à partir de 2013 (type iPhone 5S, Galaxy S4, Xperia Z, HTC One, etc.) en consomment 40 % de plus que les modèles vendus en 2012. Plus loin, l'usage de l'Internet mobile est 7 fois plus important avec un terminal de 2013 qu'un équivalent en 2009. L'étude prouve ainsi que les usages sur mobile se sont multipliés, que les terminaux vont également plus vite sur Internet (3G+, Dual Carrier, etc.) et que de nombreux processus usent de la bande passante, sans que l'usager le sache (push mail, notification des réseaux sociaux, géolocalisation, etc.).

Des disparités en fonction des OS

L'étude tente également de comparer l'usage de la donnée en fonction du modèle de mobile et du système d'exploitation. Les smartphones Apple consomment en moyenne deux fois plus de données qu'un Android. Trois modèles à pomme (iPhone 4, 4S et 5) occupent les 3 premières places du classement des smartphones les plus gourmands en données. Samsung n'est pas en reste, puisqu'il place 4 de ces modèles dans le Top 10.

Une amplification structurelle

Ce phénomène est à rapprocher également des tendances du marché de la mobilité : les consommateurs achètent de moins en moins de feature phones et de plus en plus de smartphones. Voilà qui ne devrait pas rassurer les opérateurs. Ne ne saurions trop vous conseiller d'opter pour un forfait avec un minimum de plusieurs centaines de Mo de données inclus si vous faites partie de ces consommateurs qui vont adopter un smartphone pour la première fois : cela vous servira !

Les smartphones battus par les tablettes

Toutefois, même si les smartphones consomment 95 % des données mobiles (de part leur nombre), ils sont chacun moins gourmands que d'autres types de terminaux connectés. L'étude affirme en effet que les tablettes consomment par session deux fois plus de données qu'un smartphone et que les routeurs mobiles (type Domino) en consomment 9 fois plus. S'il est logique qu'un routeur en consomme plus (puisqu'il opère plusieurs appareils en même temps), le chiffre lié à la tablette est plus surprenant. Actix ne dévoile pas les raisons de cet écart entre les ardoises et les mobiles.

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer