À quel autre smartphone peut bien ressembler le Lava Iris Pro 30 ?

Par Samir Azzemou

lava mobiles

Le fabricant indien Lava Mobiles vient de dévoiler son Iris Pro 30, nouveau fleuron de sa gamme de smartphones. Plus esthétique que véritablement technique, ce mobile nous rappelle vaguement un autre smartphone qui vient juste d’apparaître sur les étals chinois...

Vous rêvez de voir ce que donnerait un iPhone doté d'un écran de 4,7 pouces ? Il suffit de demander : voici l'Iris Pro 30, nouveau smartphone haut de gamme en provenance du fabricant indien Lava Mobiles. Bien sûr, pas de iOS ici, mais bien Android (en version 4.2.2 Jelly Bean) dans son plus simple appareil. En revanche, il lui ressemble de part certaines courbes, le placement de certains composants et le design général.

Lava Iris Pro 30

Un beau design, bien inspiré mais pas (trop) copié

L'Iris Pro 30 est fin (7,5 mm) et léger (114 grammes). D'aspect, l'appareil est donc assez beau (même si c'est une question de goût). Sur certaines photos visibles sur le site du constructeur, une légère encoche en bas à gauche de la coque arrière montre que l'Iris Pro 30 doit être en mesure de s'ouvrir pour dévoiler la batterie, le port microSD et les ports SIM (un au format micro, l'autre au format classique). Pas de trappe sur une tranche : ce n'est pas un iPhone non plus...

Son meilleur atout : un bel écran fabriqué par Sharp

Techniquement, nous retrouvons du bon et du moins bon. D'abord le bon : un écran IPS de 4,7 pouces, fabriqué par Sharp. Il est doté d'une définition HD 720p et est protégé par un verre Corning Gorilla. Le capteur photo, rétroéclairé et accompagné d'une double LED, atteint 8 mégapixels. La caméra visio atteint les 3 mégapixels, ce qui est bien suffisant. Le port microUSB est compatible OTG : il accepte donc, via un adaptateur, les clés USB et les disques durs externes. Enfin, parmi les bons côtés, Lava a inclus un ensemble de petites fonctions, comme le visionnage d'une vidéo en multitâche (comme sur les LG par exemple), le déverrouillage vocal et facial et quelques gestuels pour appeler/répondre ou mettre le mobile en silencieux.

Une plate-forme technique qui ne fait pas rêver

Pour le moins bon, nous retrouvons un chipset quad-core cadencé à 1,2 GHz. Selon nos estimations, il s'agit d'un MT6589, un modèle disposant de quatre coeurs Cortex A7, d'une connectivité 3G+ et d'un GPU PowerVR SGX544. Deux déclinaisons de ce chipset sont possibles, la seule différence étant la fréquence du processeur graphique. Ce chipset est épaulé par 1 Go de mémoire vive et 4 Go de stockage interne (heureusement extensible puisque la moitié de cet espace est dédié à Android). Pour animer le tout, Lava a intégré une batterie de 2000 mAh affublée d'un programme qui adapte la luminosité de l'écran en fonction des usages. Lava annonce un gain d'autonomie de 30 %. Mais ce n'est qu'indicatif.

Proposé à un prix équivalent à 190 euros, l'Iris Pro 30 ne semble pas être une mauvaise proposition, loin de là. Plus design que technique, ce mobile devrait être réservé à l'Inde, même si son chipset lui assure un fonctionnement sur les continents américain et européen. Les chances sont minces de le voir débarquer chez nous un jour...

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.