Corning défend son Gorilla Glass face au cristal de saphir

Par Mathieu Freitas

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • RSS
corning

Corning est l'un des principaux fournisseurs de verre pour appareils portables et il ne compte pas laisser le cristal de saphir détruire son empire. Un dirigeant n'a pas hésité à couler le précieux matériau en dressant la (longue) liste des inconvénients qu'il présente.

Lorsqu'il est question de verre pour smartphones, Corning est l'un des premiers noms à venir à l'esprit. La plupart des constructeurs emploie son Gorilla Glass sur leurs appareils mais son monopole est aujourd'hui menacé par l'arrivée du cristal de saphir sur le marché grand public. Apple pourrait être l'un des premiers à l'utiliser avec son iPhone 6 alors que l'on en trouve déjà chez Vertu, notamment.

Pourquoi continuer d'utiliser le Gorilla Glass

Pourtant, si l'on interroge Tony Tripeny, senior vice président chez Corning, les arguments en faveur du Gorilla Glass de la firme qui l'emploie ne manquent pas. Il en a évoqué plusieurs à l'occasion de la conférence Morgan Stanley Technology, Media & Telecom qui se tient actuellement à San Francisco :

« Le saphir présente de nombreux inconvénients face au Gorilla Glass. Il coûte 10 fois plus cher. Il est environ 1,6 fois plus lourd. Il n'est pas écologique. Il faut 100 fois plus d'énergie pour produire du cristal de saphire que du verre. Il laisse passer moins de lumière, ce qui entraîne un affichage plus sombre ou une autonomie réduite. Il casse encore. »

Ce dernier commentaire ferait référence à une étude montrant que le Gorilla Glass résisterait à une pression 2,5 fois supérieure à celle supportée par le cristal de saphir. Qui a parlé de menace ?

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.