5,2 millions de Françaises utilisent une tablette

Par Stéphane Deschamps

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • RSS
tablettes

Les Françaises sont de plus en plus nombreuses à surfer sur tablettes tactiles : 2,1 millions de plus en un an. Au total, au quatrième trimestre 2013, 5,2 millions de femmes se sont connectées à Internet depuis une tablette en moyenne chaque mois.

D'après une étude de Médiamétrie, les femmes sont de plus en plus nombreuses à utiliser une tablette tactile pour surfer sur l'Internet mobile. Une hausse tirée par la forte croissance de cet écran dans les foyers français avec près de 8 millions de foyers équipés aujourd'hui.

L'étude montre que les femmes sont notamment fans de tablettes pour préparer un achat, acheter ou même vendre sur des sites de petites annonces ou enchères : 55% des femmes s'étant connectées à une tablette ont eu une activité liée à un achat au cours du dernier mois contre 53% en moyenne. Elles sont par exemple plus nombreuses à acheter en ligne : 19% au cours du dernier mois contre 16% en moyenne. Elles recherchent davantage de coupons de réduction : 17% contre 13% en moyenne.

Et même si l'ordinateur reste majoritaire pour effectuer des achats en ligne, 1 femme sur 5 déclare acheter davantage sur tablette que sur ordinateur depuis qu'elle est équipée d'une tablette. Sans surprise, c'est l'habillement qui figure en tête des achats pour 38% d'entre elles, suivi des services, des produits culturels et de l'hygiène beauté.

Autre activité où les femmes se distinguent sur tablettes : les jeux. 40% des femmes ayant utilisé une tablette tactile ont joué au cours du dernier mois, contre 35% en moyenne. Elles ont également davantage de pratiques médias sur leur tablette, en particulier écouter de la musique via une plateforme de streaming ou regarder des émissions de télévision après leur diffusion (pour près d'1/3 d'entre elles).

Enfin, l'étude précise que les femmes se connectant à Internet sur tablette sont plutôt âgées de 35 à 49 ans : 35% soit 7 points de plus que dans la population internaute globale. Ces femmes « tablonautes » sont également davantage CSP+ (près d'1/3 d'entre elles) et très parisiennes : près de 30% contre 22% au sein de la population internaute.

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.