Ubuntu Touch : des smartphones entre 200 et 400 $

Par Mathieu Freitas

ubuntu

Les premiers smartphones sous Ubuntu Touch devraient finalement arriver en fin d'année. Le grand patron de Canonical nous en apprend un peu plus sur leur prix, mais aussi les ambitions qu'il nourrit pour son OS mobile.

Un an après sa première présentation officielle, Ubuntu Touch semble enfin en bonne voie pour son lancement commercial. La firme annonçait récemment qu'elle avait trouvé ses premiers partenaires constructeurs en Meizu et BenQ, prêts à intégrer l'OS à leurs futurs smartphones. Peu d'informations avaient alors été révélées à leur sujet, si ce n'est qu'il devait arriver avant la fin d'année. Mark Shuttleworth, PDG de Canonical, a profité du CebBIT qui se tient en ce moment même à Hanover, en Allemagne, pour apporter quelques précisions supplémentaires, relayées par The Inquirer.

Des prix compris entre 200 et 400 $

La première concerne le prix auxquels seront vendus les smartphones sous Ubuntu Touch. Le PDG a évoqué une fourchette allant de 200 à 400 $, ajoutant qu'il ne comptait pas sacrifier le confort d'utilisation et les performances en faveur de prix attractifs. Le segment visé est donc le milieu de gamme, sur lequel Android règne actuellement en maître. Lui soustraire des parts de marché ne sera pas chose facile mais le nouvel OS disposerait d'un avantage sur son concurrent.

Ubuntu Touch, le PC de demain

Arriver tardivement sur un marché aussi mature que celui des smartphones présente de nombreux inconvénients, mais aussi quelques avantages. Canonical, de son côté, préfère voir le verre à moitié plein. Ce retard lui a permis d'observer le succès d'Android, puis de débuter sa réflexion à partir d'une conception concrête de ce que devrait être un système d'exploitation mobile, seul mais aussi au coeur d'un écosystème. Une notion qui est apparue tardivement et que Google avait mal anticipée, selon lui.

Canonical a développé Ubuntu Touch dans l'optique d'en faire un OS véritablement multi-plateforme. Entendez par là qu'il sera possible d'utiliser son smartphone un peu comme une unité centrale en le raccordant à un moniteur. Un véritable PC à emmener partout. Une idée séduisante. Pour l'heure, nous avons plutôt hâte de découvrir tout ce qu'il sera possible de faire à l'écran du smartphone. L'attente est encore loin d'être finie. Patience.

Partagez cet article

  • LinkedIn

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.