promo red by sfr

Et si iTunes n’était plus réservé aux appareils Apple ?

Par Samir Azzemou

apple

La vente de musique se porte mal sur iTunes. Une baisse à deux chiffres selon des sources bien informées. Pour enrayer ce phénomène, la firme de Cupertino aurait informé ses partenaires de l’édition phonographique qu’il souhaitait redonner un nouveau souffle à la boutique. Cela pourrait passer par Android.

Dans le monde de la musique dématérialisée, Apple est devenu totalement incontournable, aussi bien pour les consommateurs que pour les labels. iTunes génère par exemple 40 % de l’ensemble des ventes de musique aux États-Unis, et pas uniquement de chansons dématérialisées. Or, ce géant vacille depuis peu. Selon une étude de Nielsen SoundScan, la vente d’album sur iTunes a ralenti de 13 % en un an et la vente de morceaux à l’unité a chuté de 11 %. Apple cherche donc un moyen de redonner de l’air à sa boutique, selon un article publié par le site du magazine Billboard.

iTunes Radio, le sauveur de la boutique musicale d'Apple ?

Cela pourrait passer par la signature de partenariat avec les labels qui fourniraient en exclusivité ou en avant-première des morceaux de leurs artistes à l’occasion de la sortie d’un album. Mais ceci n’est finalement qu’un artifice, les yeux de tous les partis concernés se tournant vers iTunes Radio et la musique par abonnement. Car ce nouveau modèle de vente de musique fonctionne plutôt bien. Selon la RIAA et l’IFPI, deux associations regroupant des labels de musique, le recul des ventes de musique en téléchargement est presque contrebalancé par la montée en puissance des abonnements aux services tels que Pandora, Spotify ou même iTunes Radio (même si ce dernier ne décolle pas vraiment). Difficile en effet de continuer à acheter un morceau à 1 euro quand pour 10 euros (par mois), vous en avez plus qu’il ne vous en faut.

iTunes Radio transformé en application indépendante compatible Android ?

Il s’agit donc de renforcer iTunes Radio pour remonter les chiffres d’iTunes. Mais ce n’est pas tout. Car la baisse des ventes d’iTunes ne serait pas uniquement due à l’apparition de Pandora et consorts. Android y serait également pour quelque chose. Selon certaines sources de Billboard, en provenance des majors, Apple pourrait être amené à développer une application officielle pour Android. Google le fait bien sur iOs, alors pourquoi pas la firme de Cupertino ? iTunes Radio serait cependant le seul service musical concerné. Le service de streaming pourrait donc sortir du giron d’iTunes pour prendre son indépendance avant d’investir d’autres OS, Android particulièrement.

Cela serait évidemment un choc, non seulement pour les fidèles de la marque Apple, qui restaient sur iOS simplement parce qu’iTunes propose l’un des plus gros catalogues en ligne, mais aussi pour les utilisateurs de Google. Reste à savoir si Apple accepterait d’ouvrir légèrement son système, verrouillé sous iOS et Mac OS, pour accepter cette manne de nouveaux consommateurs.

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

close