SFR RED 40 Go = 10

Samsung prévoit une baisse de sa profitabilité sur le premier trimestre 2014

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
samsung

À quelques jours de l’annonce de ses résultats définitifs pour le premier trimestre 2014, Samsung publie une alerte sur sa profitabilité. Malgré une hausse du chiffre d’affaires, les bénéfices continuent de baisser. Ce n’est donc pas une bonne nouvelle.

Pour la seconde fois consécutive, Samsung devrait annoncer une profitabilité en baisse pour l’ensemble du groupe. Au dernier trimestre 2013, le résultat d’exploitation du groupe reculait de 6 % environ par rapport au même trimestre en 2012, à 8,31 milliards de wons (5,77 millions d’euros). Sur le premier trimestre 2014, la tendance devrait être approchante avec une baisse moyenne de 4 % par rapport au premier trimestre 2013 pour atteindre les 8,4 milliards de wons (5,83 millions d’euros). Et ce, malgré un chiffre d’affaires qui devrait être au moins égal sinon meilleur. Donc, Samsung vend plus, mais récolte moins. C’est la dure loi de la concurrence : Samsung rogne sur ses marges pour rester dans le coup.

Une concurrence plus âpre, même en téléphonie

Bien sûr, Samsung doit se battre plus durement avec la concurrence qu’auparavant, sur des marchés en perte de vitesse, comme la photo ou la télévision, mais aussi sur des segments encore en croissance, comme la téléphonie mobile. Critiqué, notamment lors de l’annonce officielle du Galaxy S5 que beaucoup attendaient meilleur qu’il n’est, le groupe semble avoir des difficultés à se renouveler. Et c’est peut-être ça le plus inquiétant : en 2013, la téléphonie représentait 61 % du chiffre d’affaires et 68 % du résultat d’exploitation. Donc, si une baisse significative doit être signalée, ce n’est pas vers les téléviseurs qu’il faut regarder, mais bien vers les smartphones.

Une vache à lait moins productive

Quand l’électronique grand public était florissante, rien ne semblait être en mesure de stopper l’ambition dévorante de Samsung. Tout lui réussissait. Des PC à la télévision. Des appareils photo aux tablettes. Du stockage au lave-linge. Et bien sûr les smartphones, marché sur lequel le groupe coréen est devenu le leader incontesté. Or, l’électronique ne se vend plus aussi bien. Ordinateurs, PC, appareils photo numériques ou télévision, rien ne va plus. Et les smartphones ne semblent plus être la vache à lait providentielle qui sauve le groupe chaque trimestre. Reste à attendre quelques jours avant d’avoir le détail, division par division.

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer