Le constructeur Gionee se paie la tête du Galaxy S5 et de sa coque en plastique

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
gionee

La publicité du jour nous vient de la filiale indienne du constructeur chinois Gionee. Pour vanter les mérites de son Elife S5.5, il n’hésite pas à le comparer ouvertement au Samsung Galaxy S5, rien que cela. Le spot vise particulièrement la coque en polycarbonate du géant coréen.

En téléphonie moble, on se bat « bec et ongles », au propre comme au figuré. La preuve avec cette nouvelle publicité en provenance d’Inde. La filiale du constructeur chinois Gionee, spécialisé dans les smartphones haut de gamme, n’hésite pas à mettre en scène son dernier bijou technologique, le Elife S5.5, face à un flagship de renommée mondiale, le Galaxy S5 de Samsung (dans sa belle coque bleue électrique).

Gionee Elife S5.5
Gionee Elife S5.5

Du Bollywood moderne

Le spot dure 30 secondes, mais il est délectable. Vous le trouverez en fin de cet article. La scène est mémorable. Une jeune femme, juste magnifique, arrive dans sa belle robe blanche scintillante à une soirée branchée (et ostentatoire) « techno et champagne ». Dans sa main, la phablette de Gionee. À la petite table où elle rejoint ses amis, une autre jeune femme, tout aussi charmante (mais moins sympa à première vue) et vétue d'une robe noire (attention à la symbolique colorimétrique). Elle pianote sur son Galaxy S5 bleu. Le spot ne fait même pas l’effort de cacher la marque.

La première jeune femme (en dorée paillette, vous suivez) pose son portable sur la table. Un jeune homme (belle gueule, costard Armani, chemise parme, petite barbe stylée) lui demande : « mais qu’est-ce donc que ce téléphone » ? Elle répond du tac au tac : « ceci est le smartphone le plus fin au monde ». Ce n’est pas faux : 5,55 mm d’épaisseur, un record encore à battre.

« Oui, c’est juste un joli téléphone »

Petit sourire convenu et regard piquant sur la voisine, notamment sur son smartphone. L’intéressée réplique : « oui, c’est juste un joli téléphone ». Et là, le smartphone (que tout le monde avait oublié compte tenu de la débauche capillaire des deux actrices), offusqué, se réveille et se démonte en plein vol pour exhiber les différentes parties de son anatomie. Les plaques de verre renforcé Corning Gorilla, le contour en métal, la dalle Full HD, le capteur 13 mégapixels et chipset octo-core de MediaTek.

Le smartphone revient dans la main de son propriétaire qui enfonce le clou : « c’est bien plus qu’un joli smartphone. Et il n’est pas fait en plastique ». Gros sourire exagéré. Tout le monde se marre, sauf l’utilisatrice du S5, naturellement qui préfère (et nous la comprenons) garder son Samsung tout en polycarbonate. C’est à se demander si la vanne concerne le mobile ou la copine... Fin du spot.

Une pique presque trop facile

Sans vouloir faire la comparaison stricte entre les deux mobiles, il est évident que le Galaxy S5 est mieux loti que son concurrent chinois. Batterie, RAM, qualité d’image, complétude logicielle, connectivité, capteurs intégrés, etc. Et les benchmarks montrent que le modèle de Samsung est plus puissant que n’importe quel mobile avec le MT6592 de MediaTek. D’ailleurs, le spot n’évoque que très peu ses aspects, préférant attaquer le géant coréen sur son talon d’Achille : les matériaux de sa coque. Reste à savoir qui rigolera quand le Galaxy F sera enfin officiel.

Comparer les prix du Samsung Galaxy S5

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.