GT Advanced Technologies mis en faillite pour se protéger d'Apple ?

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • RSS
gt advanced technologies

De nouvelles informations viennent compléter la fin malheureuse de ce qui devait être une belle histoire à l’Américaine. GT Advanced Technologies, qui devait produire du saphir pour l’iPhone 6, aurait une créance de 440 millions de dollars auprès d’Apple qui aurait demandé un remboursement...

En début de semaine, nous vous avons raconté l’histoire de GT Advanced Technologies, le partenaire d’Apple dans la production de saphir. Cette société était mandatée par la firme de Cupertino pour équiper et opérer une nouvelle usine dédiée à la production de saphir synthétique. Le contrat entre Apple et GTAT était considérable : 578 millions de dollars par an sur les cinq prochaines années.

Ecran cassé iPhone
La belle histoire des écrans industructibles pour iPhone est brisée

Mais compte tenu de la débâcle autour de la finition des écrans en saphir, Apple a abandonné ce projet et n’a finalement pas utilisé le saphir. Ayant dépensé beaucoup d’argent pour rien, GTAT a décidé de se placer sous la protection judiciaire de la loi américaine sur les faillites, car les créanciers demandaient un paiement. Nous pensions alors qu’il s’agissait des fournisseurs de GTAT. Il n’en était rien : il s’agissait d’Apple.

Apple demanderait à être remboursé

L’information provient du très sérieux Wall Street Journal. Ce dernier a publié un nouvel article mettant en lumière quelques détails sur les dessous de cette affaire. Il semble que la firme de Cupertino aurait payé une avance à GTAT de 400 millions de dollars sur les 578 promis. Avec cet argent, le prestataire a équipé l’usine de Mesa et fabriqué les premiers lots de saphir synthétique qui seront finalement utilisés pour la Watch.

Selon le Wall Street Journal, puisque l’usine n’a pas servi à créer des écrans pour l’iPhone 6, Apple aurait demandé à GTAT un remboursement des sommes avancées. Soit 440 millions de dollars. Avec 85 millions de dollars en poche, difficile d’accéder à cette demande. D’où la mise sous tutelle de l’entreprise afin de la protéger de la dette envers son créancier, avec qui GTAT devra trouver un accord pour continuer son activité. Faute de quoi, elle pourrait être placée en liquidation. Et le produit de ses actifs reviendra... à Apple.

Apple n'avait aucune obligation d'achat

Le Wall Street Journal nous apprend également que le contrat liant GTAT et Apple était déséquilibré. Apple est le client exclusif des produits réalisés dans l’usine de Mesa, ce qui est logique. Mais la firme n’a aucune obligation de les acheter. GTAT était donc bloqué. Une situation d’autant plus précaire que l’avance accordée par Apple ne couvrait pas l’ensemble des besoins. Il y avait une différence de 138 millions de dollars. Pourquoi ? Certainement pour ne laisser aucune marge de manoeuvre à GTAT. Le business est une jungle et en voici encore une preuve.

  • Apple iPhone 6 (32 Go)

    Apple iPhone 6 (32 Go)

    L'iPhone 6 (32 Go) est apparu en France en avril 2017 au tarif de 479 euros. Avec son design épuré en verre et en aluminium, l’iPhone 6 est plus grand et offre désormais un écran multi-touch Retina...

  • Apple iPhone

    Apple iPhone

    Apple a présenté son iPhone pour la première fois lors du salon Mac World le 8 janvier 2007. Pour le PDG d'Apple, Steve Jobs, l'iPhone associe trois produits : un téléphone mobile révolutionnaire,...

    Avis des utilisateurs :

    75%

    (35 avis)

Acheter le Apple iPhone 6 (32 Go) au meilleur prix

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.