Voici un smartphone qui concourt pour les bordures les plus fines

Par Samir Azzemou

otium

Vous n’avez certainement jamais entendu parler d’Otium. Et c’est bien normal : il s’agit d’une jeune marque chinoise. Elle vient cependant de dévoiler son quatrième smartphone, le U5, qui se démarque par un écran au contour ultra-fin.

Otium est une très jeune marque de téléphonie mobile. Née à Shenzhen, elle adopte un positionnement haut de gamme, à l’instar de Meizu ou OnePlus. Elle vient de présenter son quatrième smartphone, l’U5, lequel a attiré l’attention par ses bordures particulièrement fines autour de l’écran. Il y a bien sûr un léger effet d’optique avec les bandes noires en haut et en bas de l’écran. Sous les touches de navigation d’Android se trouve une surface tactile qui n’est pas intégrée à l’écran.

Otium U5

De même, au-dessus de l’écran, vous retrouvez une bande où sont positionnés les différents capteurs et la webcam. Plus proches encore des bords, vous pouvez observer deux haut-parleurs frontaux qui devraient logiquement apporter une bonne expérience audiovisuelle. Cependant, vous avouerez que les bordures à gauche et à droite sont plutôt fines. Ce qui nous rappelle naturellement les designs de LG sur ses deux derniers Gx (G2 et G3), ou encore des derniers Aquos de Sharp.

Une configuration moins travaillée que le design

À l’intérieur du smartphone, vous retrouvez cependant une configuration un peu moins ambitieuse. À savoir un écran IPS qHD de 5,5 pouces (pour une résolution très faible) protégé par un verre renforcé Dragontrail de Asahi Glass. Pour animer l’écran, un chipset MediaTek quad-core cadencé à 1,3 GHz (MT6582M), accompagné de 1 Go de mémoire vive, 4 Go de stockage interne et d’une batterie 2050 mAh. WiFi, Bluetooth, GPS, HSDPA, microSD, dual SIM sont également au programme. Le capteur photo est un modèle 5 mégapixels, tandis que la webcam affiche une définition de 2 mégapixels. Le tout fonctionne grâce à Android Jelly Bean 4.2.1 (version antédiluvienne).

Ce qui compte évidemment dans ce produit est son design (8,3 mm d’épaisseur, 166 grammes) plus que l’aspect technologique. Pas de date de disponibilité, ni de prix. Mais la commercialisation devrait commencer par la Chine. Espérons cependant que le constructeur fasse l’effort de passer son produit sous KitKat (au moins), les chipsets de MediaTek étant compatibles avec cette version de l’OS.

Partagez cet article

  • LinkedIn

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

close