promo red by sfr

Google Copresence : la future incarnation d’Android Beam ?

Par Samir Azzemou

google

Parmi les projets en cours chez Google, nous venons d’apprendre l’existence de Copresence. Reprenant certains aspects de Beam et de Nearby, Copresence serait un système d’échange sans fil entre smartphones, et pas forcément sous Android.

Compte tenu des derniers chiffres publiés par Kantar Worldpanel, votre réseau d’ami est majoritairement équipé de smartphones Android, puis d’iPhone et enfin de Windows Phone. Un ensemble naturellement hétérogène auquel s’ajoutent naturellement les PC sous Windows et Mac OS. L’échange de photos, de fichiers et d’informations n’est pas toujours évident. Bien sûr, certaines initiatives spécifiques existent. Nous parlons de BBM et Hangouts dans le domaine de la messagerie. Nous parlons aussi de Dopbox ou Box.net pour celui des fichiers. Mais il n’existe pas de solution universelle. Pas encore.

Un système homogène pour un marché hétérogène

Copresence, projet découvert en septembre dernier dans le code source de Google Play Services, vient de faire l’objet de nouvelles découvertes en provenance d’Android Police. Selon les visuels contenus dans l’archive, Copresence serait une application qui fonctionnerait aussi bien sur iOS qu’Android, ainsi que les ordinateurs équipés de Chrome. Et son objectif est de créer un moyen d’échange et de communication entre ces trois environnements. Cela concernerait aussi bien des photos, des messages, du son, des instructions cartographiques, et tous types de fichiers.

Google Copresence

Pour se connecter les uns aux autres, les smartphones et tablettes utiliseraient naturellement le WiFi (voir le WiFi Direct s’ils sont compatibles) pour le transfert de données et le Bluetooth pour l’authentification. Les autres capteurs des smartphones sont également concernés : le micro, le GPS, etc.

Continuity, Flow et maintenant Copresence ?

Tout cela nous rappelle évidemment d’autres initiatives, aussi bien chez Google que chez les concurrents. À commencer par Android Beam, dont les fonctions d’échange sont très proches, mais qui était réservé à Android, ou Nearby qui partage les coordonnées et les informations entre mobiles géographiquement proches. Mais aussi Continuity d’Apple qui ouvre de nouvelles interactions complémentaires entre ordinateur, smartphone et tablette. Sans oublier le récent Flow de Samsung qui, lui aussi, est multiplateforme (Android, Tizen, TV connectée).

D’autres usages sont naturellement à prévoir, notamment venant de Google. Nous pensons par exemple à Android TV et au Chrome Cast, deux plates-formes liées à la télévision connectée dont les liens semblent se renforcer. Ou encore avec Android Wear. Tout est finalement possible avec Google qui a tendance à s’implanter partout où ses services sont attendus. Reste à savoir si l’ensemble est facile à utiliser. Selon Android Police, nous ne devrions pas attendre bien longtemps, puisque le lancement serait prévu dans les semaines à venir.

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.