Des smartphones 4G très compétitifs en Inde bientôt chez Motorola ?

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
motorola

Rick Osterloh s’est rendu en Inde la semaine dernière alors qu’il n’avait aucun smartphone à présenter. Le patron de Motorola y a simplement dévoilé ses plans de développement pour montrer l’importance de ce marché pour la nouvelle filiale de Lenovo.

La semaine dernière, nous avons publié notre interview de l’équipe française de Motorola. L’ambition de cette équipe reflète celle de la maison-mère chinoise, Lenovo, lequel est devenu le troisième acteur mondial de la téléphonie mobile mondiale suite au récent rapprochement des deux sociétés : être un acteur de référence dans chaque pays, voire chatouiller les deux premiers concurrents, Apple et Samsung. Pour cela, une politique produit agressive sera nécessaire pour s’imposer, se maintenir ou progresser. C’est ce que Rick Osterloh, le patron de Motorola, est allé dire aux médias et aux consommateurs indiens lors d’une visite qui a eu lieu il y a quelques jours.

De la 4G à petit prix pour l'Inde

Lors d’un entretien avec The Economic Times, le manager explique que l’Inde est naturellement l’une des premières préoccupations de Motorola (et de Lenovo) avec les États-Unis et le Brésil. Il ne parle évidemment pas de la Chine, puisque Motorola n’y sera pas présent selon les découpages décidés par le géant chinois. Et selon lui, tout devrait se jouer sur la capacité à offrir des produits 4G très économique. « La transition vers la 4G sera rapide. Dès l’année prochaine, nous serons très agressifs sur ce segment », explique-t-il. Ce qui pointe évidemment vers Lenovo et sa capacité de production propre, mais aussi vers une version 4G du Moto E...

Moto E
Le Moto E, le smartphone le plus abordable de Motorola, devra intégrer la 4G dans future mise à jour

Lors de notre propre interview, Motorola France nous indiquait qu’une version 4G du Moto E aurait effectivement du sens, puisque les produits LTE vendus autour des 100 euros sont de plus en plus nombreux. Et Motorola, qui a pourtant été précurseur avec le Moto G, premier smartphone HD vendu à 199 euros, risque bien de prendre un certain retard si la 4G n’est pas systématisée dans son catalogue. L’absence de 4G dans le second Moto G a été vue, lors de notre test du mobile, comme une erreur significative.

La 4G : une necessité pour rester à la hauteur

Si la France est un marché stratégique (la présence de Moto Maker en est la preuve), ce n’est pas un marché d’avenir. Rick Osterloh le confirme auprès de nos confrères. En revanche l’Inde et le Brésil sont deux pays où la croissance est exponentielle et où elle attire la convoitise de tous les constructeurs. Samsung, Microsoft ou encore Xiaomi pour ne citer que les plus importants acteurs internationaux. Et une erreur coûte cher là-bas. Reste à savoir avec quelle réactivité Motorola et Lenovo pourront adresser le marché indien avec un tel produit.

Partagez cet article

  • LinkedIn
  • Motorola Moto E - Testé

    Motorola Moto E

    Le Motorola Moto E est le petit frère du Moto G. Ce smartphone d'entrée de gamme double SIM embarque un écran de 4,3 pouces (540 x 960 qHD) pour une densité de pixels de 256 ppp. L'écran est...

    Lire le test complet

    Avis LesMobiles.com :

    50%
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.