Google Spiral 2 : la première version commerciale du projet ARA en vidéo

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
google

Comme prévu, c’est lors de la conférence des développeurs dédiée au projet ARA que Google a levé le voile sur Spiral 2, la seconde génération de châssis modulaire. Lancement prévu cette année à Porto Rico en attendant une troisième version qui devrait être celle que nous aurons.

Nous attendions de pied ferme la première session de la conférence des développeurs dédiée à ARA, le smartphone modulaire conçu par Google. Car c’est à cette occasion que la firme de Moutain View devait présenter Spiral 2, la seconde version du châssis où se connecte les différents éléments pour former un téléphone complet. Et surtout, il s’agira de la première version commercialisée. Voilà ce qui explique notre impatience.

Un lancement cet année à Porto Rico

Lors de cette conférence, nous avons appris trois éléments importants. D’abord, Spiral 2 sera lancé commercialement sur un petit marché : Porto Rico. Le châssis et une poignée d’éléments de personnalisation y seront proposés à la vente. La date n’a pas été précisée, un vague 2015 ayant été annoncé, et encore moins son prix de vente. Il faut dire que le coût d’un Spiral 2 sera à l’image du mobile : variable.

Google Spiral 2

Seconde information, la configuration initiale de Spiral 2 est clairement orientée vers un smartphone économique (et pas forcément performant). Spiral 2 était présenté avec 11 modules fonctionnels et seulement deux modules remplissent la même fonction : le chipset. Le consommateur aura le choix entre un quad-core Cortex A53 économique, le Marvell PXA1928 ou le nVidia Tegra K1. Pour le reste aucun choix dans un premier temps : écran 720p, modem 3G, capteur photo 5 mégapixels. La moitié des modules sont dédiés à la connectivité et non à la personnalisation : antenne band 5, port USB, antenne WiFi et Bluetooth, capteur de luminosité et de proximité (associés à l’écouteur téléphonique). Les deux derniers modules sont la batterie et le haut-parleur.

Encore quelques problèmes techniques

Dernière information, une troisième version de Spiral est à l’étude. Celle-ci devrait être soumise à la FCC dans le courant de l’année, pendant que Google testera commercialement Spiral 2. Cette nouvelle version devrait réduire le nombre d’emplacements dédiés aux modules à moindre valeur ajoutée, notamment les antennes radio qui devrait être intégrées au châssis. Google promet également des batteries plus importantes et un modem 4G dans cette future version. Enfin, Spiral 3 devrait perdre moins d’énergie que Spiral 2.

Car l’un des gros problèmes des smartphones modulaires est la perte d’énergie dans le châssis. Problème renforcé par la puissance des batteries modulaires, de l’ordre de 20 % à 30 % inférieur à celle des batteries standards. Ce qui est logique : l’interface et la coque amoindrissent la place allouée à la batterie en elle-même. Une préoccupation importante donc, qui devrait certainement avoir un lien avec le retard pris par le projet.

La prochaine sera la bonne ?

Le lancement à Porto Rico devrait donc avoir plusieurs bénéfices. Tester le concept auprès d’usagers. Obtenir du temps pour réaliser un nouveau châssis plus économe (en énergie et en place). Créer de nouveaux modules, notamment avec des technologies plus actuelles, plus diversifiées et plus haut de gamme. Et enfin obtenir un agrément auprès de la FCC pour un smartphone qui n’en est pas vraiment un, mais plusieurs milliers (grâce aux permutations possibles). Et ce dernier point est essentiel pour commercialiser le mobile aux Etats-Unis...

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer