MediaTek MT6753 : une autre alternative économique au Snapdragon 615 ?

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
mediatek chipset

MediaTek a présenté un nouveau chipset octo-core 64-bit, le MT6753. Censé s’approcher du MT6752, sorti récemment, le composant est clairement positionné en dessous et remplacera agréablement un MT6592 vieillissant.

MediaTek souhaite s’implanter partout dans le monde. Mais il sait aussi que pour attirer les mouches, il faut sortir le miel. Avec son premier octo-core hétérogène, le MT6592, le fondeur chinois souhaitait démontrer qu’il était capable d’innover. Devenu un argument marketing pour une majorité de constructeurs low-cost qui pensait que huit coeurs valent mieux que quatre aux yeux des consommateurs, l’octo-core est aussi devenu la vitrine internationale de MediaTek.

Et c’est toujours avec un tel chipset qu’il a abordé les architectures 64-bit. Seulement, en montant en compétence sur l’octo-core, ses prix ont certainement dû augmenter. De plus, pour les constructeurs low-cost, notamment les ODM, il est maintenant difficile de leur proposer des chipsets qui ne sont pas LTE. D’où le MT6753 présenté officiellement aujourd’hui sur Weibo, mais que nous connaissons depuis trois mois maintenant. Il devrait agréablement s'insérer en tant que premier prix LTE 64-bit.

Un MT6752 du pauvre ?

Malgré la proximité de la numérotation, le MT6753 n’est pas tout à fait à rapprocher du MT6752 que nous connaissons (octo-core Cortex-A53 à 1,7 GHz avec Mali T760) et que nous avons croisé lors de l’annonce du Meizu Blue Charm Note (ou M1 Note). Il ne se situe d'ailleurs pas au-dessus, mais en dessous. Si le nombre et la nature des coeurs sont les mêmes (huit Cortex-A53), le MT6753 devrait plutôt se positionner comme le croisement idéal entre le quad-core MT6735 et l’octo-core MT6592. Le premier fournit les coeurs et le GPU (Mali T720) tandis que le second offre l’architecture octo-core hétérogène.

Au final, le MT6753 est donc un octo-core HMP composé de huit coeurs Cortex-A53 cadencés à 1,5 GHz et épaulé par un GPU Mali T720. Il est compatible LTE catégorie 4 (pour être plus en phase avec le marché), WiFi n dual-band et Bluetooth catégorie 4. Il gère les écrans jusqu’au Full HD et les capteurs photo jusqu’à 16 mégapixels. Bref, il ne s’agit pas d’un foudre de guerre. Il sera donc parfait pour remplacer le vieillissant MT6592 sorti en fin 2013 pour des performances qui devraient être similaires (si le mobile est équipé de Lollipop, première version d’Android nativement compatible avec les architectures 64-bit). Son lancement commercial est prévu au second trimestre 2015. Nous devrions le retrouver dans de premiers smartphones avant la fin de l’année.

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.