nVidia dévoile sa console de jeu sous Tegra X1

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
nvidia

Ce n’est finalement pas une tablette que nVidia a développé autour de son chipset Tegra X1. C’est une console de jeu, rien de moins. Compatible Android TV, la plate-forme est compatible 4K et Grid, le service de jeu en streaming du fondeur américain.

Il y a quelques semaines, nous indiquions dans nos colonnes qu’une plate-forme basée sur le Tegra X1, son dernier chipset présenté au CES de Las Vegas, était en cours de finalisation. Durant les quelques jours qui ont suivi, plusieurs indiscrétions laissaient entendre qu’il s’agirait d’une remplaçante à la Shield Tablet sous Tegra K1 et qu’elle serait présentée le 3 mars. Une date qui coïncide avec le Mobile World Congress... mais aussi avec la Game Developer Conference de San Francisco. Et cela aurait dû nous mettre la puce à l’oreille.

Une console de jeu compatible 4K

Car ce n’est pas une tablette que nVidia a présenté hier en Californie. C’est simplement une console de jeu pour le salon. Voilà pourquoi le fondeur américain n’était pas présent à Barcelone... Troisième plate-forme pour la gamme Shield et troisième form-factor différent, après la console portable et la tablette : la Shield prend la forme d’une console avec certains codes de la Xbox 360 (la seconde version, noire et verte). Naturellement, la machine tourne avec le Tegra X1 et son GPU 256 coeurs Maxwell, nVidia personnifiant assez bien l’adage « on n’est jamais mieux servi que par soi-même ».

nvidia shield

Autour du chipset, nous retrouvons une configuration de tablette haut de gamme : 3 Go de mémoire vive, 16 Go de stockage interne (extensible par microSD), un port HDMI, deux ports USB 3.0 (pour rajouter des disques durs externes), un port microUSB 2.0 (pour brancher la manette) et un port Ethernet (pour connecter à une Box si le WiFi est un peu lent). Elle est compatible 4K (en affichage, en lecture et en enregistrement vidéo), son HiFi lossless (24-bit et 192 kHz), en 7.1 et 5.1 via le câble HDMI. Elle se connecte à Internet via une connexion WiFi ac MiMo dual-band (ou le port Ethernet). Et elle est vendue avec une manette.

Du jeu vidéo et du multimédia avec Android TV

L’ensemble du système tourne évidemment sous Android. Mais pas n’importe quelle version : Android TV. nVidia dévoile donc un matériel qui viendra simplement concurrencer le Nexus Player de Google, lequel prend son temps pour sortir à l’international. Comme c’est de l’Android, attendez-vous donc à une expérience multimédia complète (notamment sur l’audiovisuel).

Mais la Shield est d’abord une console. Et l’entreprise a développé plusieurs services dans ce sens. Nous retrouvons donc GameStream et GRID, déjà lancés précédemment. Le premier est la possibilité de diffuser un flux vidéo depuis la console vers un appareil compatible pour jouer à distance (l’équivalent de Remote Play de Sony avec la PlayStation 4). Le second est un service de jeu en streaming par abonnement ou sous forme de location.

Un prix très compétitif

Aussi puissant qu’un ordinateur gamer de 2014, le Tegra X1 est une vraie bête de course pour les amateurs de jeu vidéo. Et la ludothèque de cette Shield ne devrait pas rougir de celle des PC et des consoles. D’autant qu’au-delà des jeux classiques (via GRID), Shield disposera aussi des produits ludiques d’Android. Le tout à un prix très compétitif face aux propositions de Nintendo, Microsoft et Sony : 199 dollars. Son lancement est prévu pour mai.

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer