Huawei préparerait trois chipsets haut de gamme pour 2015, dont deux à base de Cortex-A72

Par Mathieu Freitas

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
huawei

Le lancement du Kirin 920 a marqué un tournant dans l'histoire de HiSilicon. C'était la première fois que la branche semi-conducteur de Huawei parvenait presque à rivaliser avec ses concurrents. Et elle n'a visiblement pas l'intention de laisser l'écart se creuser à nouveau en 2015.

Huawei nous a livré quelques belles surprises en 2014 et sa branche semi-conducteur (HiSilicon) y est pour beaucoup. Elle a finalement rattrapé une grande partie du retard pris sur ses concurrents avec les Kirin 92x, chipset capable de rivaliser avec les meilleurs de son temps, et le Kirin 620, premier chipset 64-bit. Restait encore à combiner les deux, puissance et 64-bit. Et c'est ce qu'elle devrait faire cette année, comme vient de le confirmer une feuille de route récupérée par GizmoChina.

Le Kirin 930 enfin décortiqué

Elle décrit trois nouveaux chipsets de la série 900, tous attendus avant la fin d'année. Et 2015 s'annonce déjà comme un très bon cru pour HiSilicon. Nous connaissons déjà le premier de la liste, de nom au moins. Il s'agit du Kirin 930, cité lors de la présentation du MediaPad X2 qu'il anime. Nous savons également qu'il équipera le P8, futur porte-étendard de Huawei, mais finalement assez peu de choses sur le chipset en lui-même. Petite déception, la principale nouveauté depuis le Kirin 925 semble être le passage au 64-bit.

Le document confirme qu'il repose sur un CPU octa-core big.LITTLE à base de Cortex-A53 et Cortex-A57. La fréquence maximale serait de 2 GHz. Il devrait être accompagné d'un co-processeur i3, pour la gestion des capteurs de mouvement, et d'un Mali-T628 pour la partie graphique. Le chipset est compatible LPDDR3 sur deux canaux pour la RAM et LTE Cat. 6, BT 4.0 LE et Wi-Fi double bande pour les connectivités. Il prend par ailleurs en charge les capteurs jusqu'à 32 mégapixels et l'encodage vidéo jusqu'en 1080p.

Le Cortex-A72 intégré à partir du milieu d'année

Arrive ensuite le Kirin 940 et c'est là que les choses sérieuses commencent, notamment avec l'intégration de quatre Cortex-A72 pour remplacer les Cortex-A57 au sein de la configuration octa-core big.LITTLE. Gage de performances accrues (Cortex-A15 x 3,5 selon ARM). La fréquence passe de plus à 2,2 GHz. Il devrait par ailleurs être déchargé de la gestion des capteurs de mouvement, mais aussi des connectivités et de la sécurité, assurée par un nouveau co-processeur i7. Un GPU Mali-T860 complèterait la panoplie.

Au rayon des compatibilités, le Kirin 940 accepte la RAM LPDDR4 (dernière génération) sur deux canaux, les appareils photo jusqu'à 32 mégapixels (2x), l'encodage vidéo jusqu'en 4K. Il est également compatible LTE Cat. 7, Wi-Fi MU-MIMO ac, BT 4.2 Smart, USB 3.0 et NFC. La disponibilité n'est malheureusement pas attendue avec le 3 troisième trimestre. Et il faudra encore attendre le suivant pour voir arriver le plus prometteur des Kirin, numéroté 950.

Premier chipset compatible LTE Cat. 10

Celui-ci s'appuie sur la même base que le Kirin 940 tout en apportant quelques améliorations. La fréquence du CPU passe à 2,4 GHz, le GPU est remplacé par le plus puissant Mali-T880, la résolution maximale supportée passe à 42 mégapixels pour les capteurs photo et le modem intégré est compatible LTE Cat. 10.

Reste désormais à savoir dans quels smartphones nous retrouverons ces deux chipsets. Le prochain Mate fait un bon candidat. Nous venons peut-être même d'avoir un premier aperçu du prochain Nexus. Autant dire que nous avons hâte d'entrer dans la seconde moitié de l'année pour voir ce que Huawei nous a véritablement réservé.

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.