ZTE Nubia Z9 Mini : un « Mini » dans tous les sens du terme

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • RSS
nubia

Accompagnant le Z9 Max, le Nubia Z9 Mini est le successeur du Z7 Mini sorti en juillet dernier. Reprenant le design du flagship, cette déclinaison se voit autant réduire ses dimensions que sa fiche technique. Mais il reste encore une bonne affaire.

Comme en juillet dernier, ZTE a mis à jour sa gamme Nubia, soit moins d’un an après la sortie des derniers modèles. Un renouvellement assez rapide, mais nécessaire pour rester le plus concurrentiel possible. D’autant que Xiaomi a dévoilé ses Mi Note et Mi Note Pro en janvier. Il fallait donc riposter rapidement. Voilà qui est fait : aujourd’hui, ZTE a dévoilé deux Nubia, les premiers (et certainement les seuls) de la série 9 : les Z9 Max et Z9 Mini. Nous avons d’ores et déjà présenté le plus grand d’entre eux dans un article précédent. Nous allons maintenant nous pencher sur le plus petit, lequel remplacera donc le Z7 Mini.

Un design identique au flagship

Pour cette nouvelle version, ZTE abandonne le positionnement haut de gamme de sa déclinaison et adopte celui de tous les « Mini » du marché, à savoir une baisse de la fiche technique comparable à celle de l’écran et des dimensions extérieures. En apparence, le Nubia Z9 Mini est clairement identique au Z9 Max (hormis le fait qu’il est plus petit) : le design est un mélange audacieux des lignes d’un Huawei, d’un Xiaomi et d’un iPhone. Le châssis est protégé à l’avant et à l’arrière par du verre minéral Gorilla Glass 3 de Corning, comme sur le Z9 Max. Les tranches sont arrondies. Et l’ensemble est assez beau. Le smartphone mesure 8,2 mm d’épaisseur (soit un peu plus que le Z9 Max, paradoxalement) et pèse 147 grammes.

Nubia Z9 Mini

À l’intérieur, nous retrouvons le Snapdragon 615 de Qualcomm, un chipset que nous avons appris à apprécier avec le HTC Desire 820. Il dispose de quatre coeurs Cortex-A53 cadencés à 1,5 GHz, quatre autres coeurs Cortex-A53 cadencés à 1 GHz (configuration big.LITTLE classique) et un GPU Adreno 405 cadencé à 550 MHz. L’écran du mobile, fabriqué par Sharp, mesure 5 pouces pour une définition Full HD, comme pour le Z7 Mini. Un très bon écran donc pour cette gamme. Sa résolution est de 441 pixels par pouce.

Entre le Z9 Max et le Z7 Mini...

À leurs côtés, ZTE a installé 2 GO de RAM en LPDDR3, 16 Go de stockage en eMMC 5.0 (extensible par microSDXC) et une batterie 2900 mAh non amovible. Dual SIM, le smartphone est compatible LTE catégorie 4, WiFi ac dual-band, Bluetooth 4.0 et GPS. Côté photo, le smartphone propose les deux capteurs Sony du Nubia Z9 Max : à l’arrière un Exmor RS IMX234 de 16 mégapixels (compatible Full HD en vidéo et non plus 4K), à l’avant un Exmor R IMX179 de 8 mégapixels avec objectif grand-angle.

Nubia Z9 Mini

Pour la musique, le Z9 Mini troque son chipset AKM contre un PM8916 de Qualcomm, lequel est compatible DTS. L’ensemble est une fois encore mis en musique par Nubia UI 2.8, une ROM customisée à partir de Lollipop. Le mobile sera proposé à 1499 yuans (219 euros) dès la semaine prochaine en deux coloris, noir et blanc. Au final, c’est une proposition assez intéressante, même si nous regrettons que le Snapdragon 810 (ou même le 801 du Z7 Mini) ait été remplacé par le 615.

... en moins bien !

Car le Z9 Mini est clairement moins ambitieux non seulement vis-à-vis de son grand frère, mais aussi face à son prédécesseur. La fiche technique du Z7 Mini, vendu au même prix, est en effet très proche de celle du nouveau modèle, à quelques différences près (batterie, webcam et APN). Le gain en photo justifie-t-il le recul des performances (le 801 étant clairement devant le 615) ? Pas si sûr.

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.