promo red by sfr

Un bracelet avec un écran de smartphone bientôt chez Samsung ?

Par Samir Azzemou

samsung

Samsung vient de recevoir un brevet sur un bracelet connecté qui pourrait aussi bien faire office de smartphone grâce à son large écran tactile et flexible. Le concept rappelle d’autres brevets du même style.

Apple n’est pas le seul à déposer des brevets. Toutes les entreprises technologiques en déposent des centaines, voire des milliers chaque année. Samsung est évidemment l’une d’entre elles. Et elle le montre encore grâce à ce brevet obtenu ces derniers jours auprès de l’office américain chargé de leur validation, l’USPTO. Ce qui est intéressant avec ce brevet, ce n’est pas tant la forme qu’il prend, le faisant ressembler à un Gear Fit qui aurait trop pris de poids. Mais c’est sa capacité à justement en changer pour s’adapter.

Un smartphone qui devient bracelet, et vice-versa

Obtenu en ce début de mois, mais déposé en fin d’année dernière, ce brevet, relayé par nos confrères de Patently Mobile, explique comment cet accessoire connecté est capable de se tordre littéralement pour prendre place autour du poignet. Le produit est constitué d’une large dalle OLED qui va de bout en bout du bracelet. Au-dessus de l’écran se trouve la couche tactile. Et enfin, pour protéger le tout, la surface transparente de protection. Il ne peut s’agir ici d’un verre type Corning Gorilla puisque ce dernier n’est pas flexible.

brevet samsung

Car l’ensemble de l’écran flexible est posé sur un dispositif flexible à base de multiples charnières donnant à l’ensemble une capacité à se courber. L’ensemble conserve la forme que souhaite lui donner l’usager grâce à une bande plastique coincée entre l’écran et le châssis (un peu à l’image des bracelets qui pullulent dans les soirées étudiantes...). Cette bande semble assez costaude pour que l'ensemble conserve fermement la forme indiquée.

Un brevet à rapprocher des smartphones pliables

Ce brevet est très intéressant, avec deux bémols cependant. Ce n’est pas la première fois que nous découvrons un tel dispositif dans les documents de l’USPTO, même si la largeur et la longueur de l’écran adoptent des dimensions relativement inédites. Ensuite, le brevet se concentre uniquement sur l’extérieur du dispositif, tout en oubliant les autres composants du smartphone, comme la batterie ou la carte mère. Nous savons cependant que Samsung est capable de plier une batterie, puisque la firme en a dévoilé un prototype cet automne.

Samsung Display annonçait il y a deux semaines que le géant coréen pourrait présenter ses premiers mobiles pliables dès l’année prochaine. Ce brevet montre en effet que la firme est en bonne voie. Reste encore certainement quelques problèmes techniques à élucider et surtout un usage à trouver.

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.