Les iPhone restent les mobiles les plus achetés aux Etats-Unis

Les iPhone restent les mobiles les plus achetés aux Etats-Unis

Par La Rédac LesMobiles - 14 avril 2015 à 12:7
En janvier dernier, l’institut d’étude ComScore annonçait qu’Apple était devenu la première marque de smartphones sur le parc installé de smartphones aux États-Unis, devant Samsung. Certainement l’effet conjugué du recul du Coréen et des excellentes performances de l’iPhone 6 et 6 Plus. Une situation qui perdure trois mois plus tard.

En janvier dernier, Apple annonçait les meilleurs résultats de son histoire. Les ventes de l’iPhone 6 et de l’iPhone 6 Plus ont atteint des chiffres stratosphériques, plaçant la marque en position de leader dans de nombreux pays, dont les États-Unis. Ces excellents résultats, réalisés sur les trois derniers mois de l’année 2014, reflétaient également le premier trimestre de vente plein des derniers iPhone et l’arrivée du mobile dans de nouveaux pays.

Un marché qui a clairement opté pour l'iPhone en fin d'année 2014

En janvier, ComScore a publié les premiers résultats de ses baromètres trimestriels MobiLens et Mobile Metrix impliquant les deux derniers terminaux d’Apple. Seulement, cette étude observe un décalage d’un mois par rapport aux résultats de la marque : elle couvrait alors les mois de septembre, octobre et novembre. Donc une partie seulement des ventes de Noel. Malgré cela, Apple se tenait alors en première place du podium des marques de téléphonie mobile aux États-Unis avec 41,8 % du marché, devant Samsung, avec 29,7 %. Suivaient ensuite dans l’ordre LG (7,6 %), Motorola (5,2 %) et HTC (3,7 %).

Il y a une subtilité avec les études de ComScore. Ses chiffres ne tiennent pas seulement compte des ventes sur la période étudiée, mais de l’ensemble du parc installé aux US (soit les 186,3 millions de propriétaires d’un smartphone). Nous en observons donc ici l’évolution, tirée par les ventes sur les trois mois étudiés. Et il est intéressant de mesurer à quel point un modèle qui se vend très bien peut influencer les parts de marché de chacun des acteurs, car ici il ne suffit pas d’en vendre plus que les concurrents. Il faut aussi en vendre beaucoup.

Une stagnation des ventes sur le haut de gamme

Trois mois plus tard, rebelote. ComScore revient avec une nouvelle édition de Mobile Metrix et MobiLens, couvrant cette fois les mois de décembre, janvier et février. Le mois le plus chargé pour Apple est donc inclus. Nous nous attendions à ce que le début d’année contrebalance considérablement avec le mois de décembre seul. Ce qui entraînerait une baisse des parts de marché d’Apple, voire une stagnation. Et c’est exactement ce qu’il se passe : sur un marché américain qui attend les nouveautés du printemps, la base installée n’évolue que très peu, offrant ainsi à Apple son maintien en pôle position, à 41,7 %, soit un léger recul de 0,1 point.

Samsung est toujours second, mais il trébuche de 1,1 point. Il semble que les consommateurs attendaient le Galaxy S6, lequel a été officialisé un peu plus tard. Il semble aussi que les consommateurs aient aussi choisi de passer à la concurrence lors de leur renouvellement. C’est LG, toujours troisième qui profite le plus de cette stagnation, en gagnant 0,7 point. Il s’agit certainement de la bonne tenue des derniers modèles entrée et milieu de gamme de la marque (segments qui fonctionnent bien en début d’année), comme le G3 Screen, le G3 Stylus ou encore les Bello et Fino. Motorola et HTC se maintiennent également, perdant et gagnant respectivement un dixième de point. Motorola, avec le renouvellement du Moto E, devrait réussir à revenir rapidement. HTC profite d’une gamme Desire dynamique.

Android progresse grâce à LG et aux plus petites marques

Vous remarquerez qu’il y a une différence significative entre les pertes et les gains cumulés (respectivement 1,3 point et 0,8 point). Pour mieux comprendre cet écart, passons à la seconde partie de l’étude qui se consacre aux OS. Apple est toujours second avec 41,7 %, derrière Android, avec 52,8 %. Alors que la firme de Cupertino avait réussi à creuser l’écart à moins de 1 point, il est revenu au-dessus de cette limite symbolique. Android dans son ensemble progresse en effet de 0,2 point.

Comscore décembre 2014 - février 2015

Le recul de Samsung et de Motorola est donc contrebalancé par tous les autres acteurs du marché. Nous supposons que tous les acteurs chinois, absents du tableau, y sont pour quelque chose. Microsoft parvient aussi à conserver sa part, à 1,8 % (+0,1 point), certainement grâce à ses campagnes promotionnelles agressives, tandis que BlackBerry recule inexorablement, malgré le lancement de deux produits emblématiques, les Passport et Classic.

Samsung Motorola Lg Apple Htc

Avis des internautes

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à réagir !

Les guides et comparatifs
image smartphones ultra premium
image Samsung Galaxy A53 5G