promo red by sfr

Mitsubishi quitterait l'Europe

Par Stéphane Deschamps

mitsubishi

Mitsubishi Electric a annoncé un projet visant à supprimer ses activités de téléphonie mobile en Europe à travers sa filiale Melco Mobile Communications Europe SA (MMCE).

Mitsubishi serait sur le point de quitter la France et l'Europe pour se recentrer sur l'Asie et notamment au Japon et en Chine.

Le constructeur avait déjà abandonné le marché européen en 2002 après le lancement raté de plusieurs modèles sous la marque TRIUM (Aria, Mars, Mystral, Neptune...). Il avait alors décidé de revenir au début de l'année 2003 avec une nouvelle stratégie basée sur son alliance avec NTT DoCoMo.

C'est un ainsi que Mitsubishi est revenu sur le marché français en proposant des téléphones i-mode, commercialisés en exclusivité avec l'opérateur Bouygues Telecom. Premier terminal Mitsubishi à revenir sur le devant de la scène : le M341i suivi peu de temps après du M342i, puis le M430i et tout récemment le M420i.

Le constructeur a vendu 700.000 téléphones portables en Europe, "mais en dépit d'efforts pour lancer des produits dotés des dernières technologies destinées aux opérateurs européens, la concurrence a été trop forte" annonce Mitsubishi Electric dans un communiqué de presse.

Les ventes cesseront une fois écoulés tous les modèles déjà lancés. La maintenance des terminaux vendus et le support clients seront poursuivis.

Mitsubishi Electric devrait donc fermer sa filiale européenne de recherche et développement, Melco Mobile Communications Europe, basée en France à Cesson-Sevigne où travaillent 156 personnes.

Partagez cet article

  • LinkedIn

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.