UMI Hammer S : la lecture d’empreinte démocratisée ?

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
umi logo

UMI s’apprête à lancer une nouvelle itération de son Hammer, affublée ici du suffixe « S ». Un smartphone qui sera vendu 120 euros environ et qui a la particularité d’intégrer un lecteur d’empreinte digitale au dos.

Des smartphones avec lecteur d’empreinte, il en existe de plus en plus. Mais cet équipement est encore très majoritairement réservé aux modèles premium (sur le milieu et le haut de gamme, mais encore très rarement sur les mobiles à moins de 300 euros. Et encore moins sur l’entrée de gamme autour de 100 euros. Nous avons remarqué que des constructeurs asiatiques ont pris le problème très au sérieux. Elephone et Meizu en Chine, Xolo en Inde. Et ce ne sont que quelques exemples. La preuve : la marque confidentielle UMI, que nous apprenons à connaître avec le temps, annonce un nouveau mobile qui en sera équipé : le Hammer S, dont le lancement est prévu dans quelques semaines.

UMI Hammer S

Plus grand, mais pas toujours meilleur

Le Hammer S est la grande version du Hammer (vous vous en seriez certainement douté), lequel est sorti il y a quelques mois seulement. Ce successeur voit sa fiche technique évidemment retravaillée, mais pas forcément améliorée. Nous retrouvons ici un écran de 5,5 pouces (la définition n’a pas été communiquée, mais elle devrait être 720p pour ce niveau de prix), contre 5 pouces 720p dans la version classique.

Pour animer cet écran, UMI a choisi un chipset MediaTek MT6735, un quad-core Cortex-A57 cadencé à 1,3 GHz et disposant d’un GPU ARM Mali-T720 MP2. Il s’agit d’un chipset légèrement moins performant que le MT6732 du Hammer original. Mais il a l’avantage de s’appuyer sur un modem 4G multimode. Pour le Hammer, UMI a associé le MT6732 à un modem externe pour compléter les bandes de fréquence, ce qui doit augmenter légèrement la facture. Avec le MT6735, UMI opte pour une solution plus économique.

Des capteurs et connecteurs plus modernes

Le Hammer S ne voit pas sa mémoire vive et son espace de stockage évoluer. Il reste donc bloqué à 2 Go pour la première et 16 Go extensibles par microSD pour le second. Derniers détails officiels avant la présentation exhaustive le mois prochain : le mobile dispose d’un port USB type-C et d’un lecteur d’empreinte digital (évidemment). Ce dernier est situé au dos, sous le capteur photo principal dont la définition n’a pas été dévoilée. Mais nous avons notre petite idée en regardant la fiche technique du Hammer.

Pour rappel, ce dernier disposait d’un appareil photo de 8 mégapixels (extrapolant les 13 mégapixels) avec objectif ouvrant à f/2.0, d’une webcam 3,2 mégapixels, d’une batterie 2250 mAh, de deux ports SIM, du WiFi n, du Bluetooth 4.0 et d’Android 4.4.4 KitKat (le Hammer S devrait être livré avec Lollipop). Pour le système d’exploitation, UMI propose Rootjoy, un outil pour installer la ROM que vous souhaitez dans le portable. Sont compatibles MIUI, Emotion UI, Lewa, Vibe, etc. Amusante initiative.

Le Hammer S sera en vente dès le mois d’août au prix de 130 dollars environ sur la boutique officielle, quasiment en même temps que l’UMI Iron, le fameux mobile avec lecteur d’empreinte rétinienne à 180 dollars. Ils seront tout deux disponibles chez les importateurs spécialisés.

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.