Bouygues OPPO Reno + Forfait Bouygues Sensation 100 Go

Nouvelle Apple TV : enfin l’Apple TV que nous attendions ?

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
apple

La quatrième Apple TV, boîte de Pandore pour tous les téléphiles, est la meilleure surprise de la keynote du 9 septembre. Siri, App Store, manette de jeu, télécommande tactile, Apple s’incruste entre Nexus Player et Fire TV. Et casse la baraque.

Il aurait mérité le statut de « One More Thing » tant les fans qui désespéraient de le voir arriver un jour et tant il n’était pas attendu hier soir lors de la keynote de la firme de Cupertino. L’Apple TV quatrième génération est une superbe surprise. Loin d’être la révolution annoncée par Eddy Cue, vice-président chargé des services, et Tim Cook, cette boîte à délice télévisuel est pleine de malice et de bonnes idées que d’autres avant elle, Nexus Player de Google et Fire TV d’Amazon, n’ont clairement pas.

Une télécommande tactile

À commencer par ce que tout bon téléspectateur tient dans la main : la télécommande. Si vous trouvez que celle du Nexus Player est simple, attendez de voir celle de l’Apple TV. Cinq boutons. Voilà tout. Le premier lance un contenu et le met en pause. Le second contrôle le volume. Le troisième appelle Siri, avec un contrôle vocal qui semble très performant. Un bouton pour accéder à un menu contextuel et un autre pour revenir à l’accueil. Au-dessus de ces boutons se trouve une large surface. Celle-ci est tactile. Aucun besoin d’une croix directionnelle, tout se fait au doigt.

À l’intérieur de la télécommande, vous retrouvez un émetteur infrarouge, un capteur Bluetooth, un accéléromètre, un gyroscope et un connecteur Lightning pour recharger la batterie. Oui, avec l’accéléromètre, la télécommande devient une manette de jeu tactile façon wiimote. Notez cependant que l’iPhone peut aussi le devenir. Et il existe également des contrôleurs tiers, comme celui de Steelseries présenté dans nos colonnes plus tôt dans la journée. Jouer n’est pas un problème.

Le coeur d'un iPhone 6

D’ailleurs, la plate-forme de l’Apple TV s’y prête également plutôt bien. Dans le boitier, vous retrouvez l’Apple A8, ses deux coeurs Cyclone, son GPU PoerVR GX6450 compatible Metal, ses 2 Go de mémoire vive et 32 ou 64 Go de stockage interne pour les jeux, les contenus ou les applications. Côté connectivité, outre le Bluetooth et l’infrarouge, l’Apple TV est compatible WiFi ac, Ethernet et HDMI 1.4. Elle affiche les images en 1080p et propose une sortie audio Dolby Digital 7.1.

Allumez l’ensemble et vous retrouvez une interface assez simple avec des contenus audiovisuels (vous êtes là pour ça), des applications et des boutiques. Grâce à un accord avec les principaux fournisseurs de contenu (en France, Netflix, Canalplay, Arte, Red Bull TV, Vimeo, Dailymotion, Bloomberg TV ou encore YouTube sont déjà signés), le moteur de recherche associé à Siri est capable de retrouver les films dans le catalogue de chacun. Et si un film se trouve sur deux catalogues, Apple TV compare les deux. Le sport n’est pas en reste avec le basketball, le baseball, le football américain, l’UFC ou encore le catch. Des sports un peu plus suivis en Europe (football, rugby) devraient suivre.

Le système d’exploitation s’appelle tvOS et est une déclinaison d’iOS 9. Parmi les applications préchargées, vous retrouvez iTunes (Films et Series TV), Apple Music, App Store et Photos (avec la compatibilité Airplay évidente). Vous pouvez y ajouter d’autres applications et des jeux. Et les développeurs se feront une joie de les créer. Le SDK est d’ailleurs déjà officiellement disponible.

Un bon positionnement prix

Venons-en au prix. La version 32 Go est proposée à 149 dollars et la version 64 Go à 199 dollars. Principal concurrent de l’Apple TV, le Nexus Player est vendu à 99 dollars (et 99 euros !), mais propose un espace de stockage interne de 8 Go seulement. La proposition d’Apple est donc économiquement bonne, même si elle paraît plus chère. Disponibilité en octobre prochain. Il sera dur d’attendre.

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer