Facebook M : l’assistant virtuel qui apprend de l’homme

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
facebook

Facebook M, c’est peut-être la bonne idée qui relancera l’intérêt pour Facebook Messenger. Cet assistant virtuel avec lequel l’utilisateur échange par messagerie semble offrir des caractéristiques plus avancées que les propositions concurrentes.

Compte tenu des nouveautés présentées ces derniers mois par Facebook, Facebook Messenger pourrait devenir le bras armé de Mark Zuckerberg dans la monétisation de son audience. Nous avons suivi avec vous le lancement de l’échange d’argent entre particuliers. Nous avons également présenté l’intégration de Businesses on Messenger, un espace où il sera possible d’acheter directement depuis Messenger des articles auprès des boutiques et des marques qui auront intégré le connecteur. Avec tout ce que cela implique comme outils marketing géolocalisés.

Facebook M

Des profs pour assistant virtuel ?

Mais « M » devrait ouvrir une nouvelle voie pour Messenger. Présenté en toute fin du mois d’août, M (pour Moneypenny) est le futur assistant personnel de Facebook. Pas de reconnaissance vocale ici, contrairement à Siri, Google Now, S Voice ou Cortana, mais des conversations avec des mots et des phrases en langage courant. Le système est censé prendre en charge des tâches complexes. Et Facebook promet qu’une petite armée de personnes sera employée pour améliorer la pertinence des réponses de M.

Un exemple ? Vous allez à Marseille et vous cherchez où manger une très bonne bouillabaisse. Le système est censé vous présenter un choix et vous demander si une réservation est à envisager. Si oui, M est en mesure d’envoyer un mail et d’enregistrer la date et l’heure (que vous aurez renseignées évidemment) dans un agenda (Facebook, Google Calendar, ou autre). Voilà la promesse. Cela marche aussi si vous cherchez un cadeau de Noël pour un proche. Ce qui rend le système unique, c’est l’entraînement que doit subir M pour être capable d’engager une conversation complexe avec une personne.

Très impressionnant 

Encore en phase de test, M est accessible aux États-Unis auprès d’un échantillon de personnes. Dont Alex Kantrowitz, journaliste chez Buzzfeed. Il explique dans le détail, capture d’écran à l’appui sa première « conversation » avec M. Et le résultat est non seulement prometteur, mais bien plus impressionnant que les commandes vocales de Siri ou de Google Now. Après des débuts timides, le journaliste demande à M de lui donner les meilleurs prix pour un vol entre San Francisco et New York à des dates précises, mais n’est pas fermé à une adaptation si besoin. Le système, après une recherche sur des moteurs comparatifs, lui indique le prix à ses dates, mais lui dit aussi qu’il peut économiser en changeant légèrement. Et qu’il peut se charger de mettre une alerte pour le prévenir d’une baisse ou de faire une réservation. Là. Maintenant.

Pour cela, il suffit de payer par Messenger (une fonctionnalité présentée cet été, comme nous l’avons vu précédemment). Tout est simple. Cordial. Et instantané. À la fin de son test, le journaliste s’est organisé un aller-retour sur la côte est pour Thanksgiving. Plus le système est utilisé, plus il apprend. Plus il apprend, plus il est pertinent. Et meilleurs seront les services. Voici une véritable solution intelligente et pertinente qui nous rappelle, dans une certaine mesure, ce que nous promettait Google avec Now. Reste évidemment à savoir comment réagiront les concurrents. Car, si Siri et Google Now ont amélioré leur champ d’action en se connectant à d’autres applications, M prouve qu’il a bien plus d’un tour dans son sac pour se différencier.

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer