Asus lance le ZenFone Go à moins de 80 € en Inde

Par Mathieu Freitas

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
asus

Asus vient d'annoncer un nouveau ZenFone en Inde. Il prend la terminaison Go et s'adresse aux utilisateurs les moins exigeants avec une fiche technique pour le moins pauvre, mais le prix qui va avec aussi.

Asus a enchaîné les lancements de ZenFone tout au long de l'année. Jamais la gamme n'a été aussi étendue. Il y en a pour tous les goûts. Les gros consommateurs de médias devraient trouver leur bonheur parmi les ZenFone 2. Les hyperactifs qui n'ont pas le temps de recharger les batteries ont le ZenFone Max. Les amateurs de Selfie, le ZenFone Selfie. Et ceux qui ne cherchent qu'un téléphone avec quelques extras ? Ils ont désormais le ZenFone Go.

Asus ZenFone Go

Le plus modeste des ZenFone

En effet, Asus vient encore de lancer un ZenFone. Le mot d'ordre est cette fois simplicité. Point d'équipement de point ici. C'est plutôt service minimum. L'écran WVGA (854 x 480 pixels) de 4,5 pouces limite déjà pas mal les usages, et le reste n'est guère plus réjouissant. A commencer par le chipset, un MT6580M quad-core d'ancienne génération (32-bit) et sans modem 4G. La seule bonne nouvelle, c'est qu'il est au moins épaulé par 1 Go de RAM.

Le reste de la fiche technique inclut 8 Go de stockage (heureusement extensibles), un premier appareil photo de 5 mégapixels à l'avant, un second limité au VGA, deux emplacements SIM et une petite batterie de 1600 mAh. Le tout, animé par Android servi en version 5.1 Lollipop. Inutile de dire que l'expérience ne sera pas complète mais c'est évidemment pris en compte dans le prix.

Moins de 80 € en Inde

Le ZenFone Go sera lancé très prochainement en Inde, via Flipkart uniquement, pour l'équivalent de 75 € seulement. Les autres marchés n'ont pour l'heure pas été évoqués mais il n'est pas réellement dans les habitudes d'Asus de réserver ses smartphones à un seul. De là à dire que ce petit smartphone arrivera chez nous, il y a encore du chemin. S'il sort d'Inde, il restera sans doute réservé aux marchés émergents.

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.